RALM Numéros spéciaux : www.patrickcintas.fr - RALM 103 pascalleray.ral‑m.com - RALM 102 www.valerieconstantin.fr - RALM 112 Contact

UNE feuilletons derniers articles nouvelles rubriques semaines espaces d'auteurs (blogs) forum
dimanche 21 juillet 2024
La RALM publie des textes complets. Par exemple :
[La Tête carrée] de Jean-Claude Goiri

[La Petite] de Jean-Paul Gavard-Perret

[Pajas y lentas] de Patrick Cintas


[La SAM d'Alfred Vermoy] de Patrick Cintas

[L'ogresse] de Patrick Cintas

[Parking blanc] de Gilbert Bourson.

[Sonates] de Gilbert Bourson.

[Voieries...] de Gilbert Bourson.

[Joie rouge] de Gilbert Bourson.

[Le récit ruisselant] de Pascal Leray.


[Tarzan VII] de Patrick Cintas.

[La pluie] de Gilbert Bourson.

[La trilogie française] de Patrick Cintas.

[Scriptocardiogramme] de Pascal Leray.


2024/30
On n'est pas écrivain parce qu'on écrit des livres. On n'est pas écrivain parce qu'on enseigne la littérature.
On est écrivain seulement si on peut écrire aujourd'hui, ce soir, dans la minute. C. Bukowski.
le travail éditorial de la RALM :
+de 21000 textes, +de 4500 pdf et epub dont quelques centaines de livres entiers, +de 8500 images, +750 bandes-son, +60 vidéos, 20 ans de travail...
La RALM sera en vacances du 29 juillet au 31 août.
La RALM estará de vacaciones del 29 de julio hasta el 31 de agosto.
À la UNE 
Rolando Revagliatti
poesía

Editorial Leviatán
Rolando Revagliatti
Ojalá que te pise
un tranvía llamado Deseo

reseña por Paula Winkler.

Rolando Revagliatti, el célebre [entrevistador a narradores y poetas argentinos] —documentos publicados en seis tomos—, dieciocho poemarios en su haber, es un poeta que acostumbra a crear sobre la base de intersticios, del devenir inconsciente y de misteriosas “contradicciones”. Su lenguaje, propio de la antipoesía, o más bien perteneciente a la poética de la conciencia, juega con imágenes, se burla, llora. Humor negro, sátira y melancolía, trabaja la paradoja (“¿Falta mucho para que termine pronto?”, pág. 19), mezclando lírica urbana y fragmentos de la cultura porteña. Rolando es de Buenos Aires y argentino de pura cepa... [lire...]

Editorial Leviatán, Buenos Aires
Ojalá que te pise
un tranvía llamado Deseo

poesía
chronique


chronique de Patrick Cintas
Revue


chronique de Patrick Cintas
Masse critique
"Ici et là"
de Jean-Michel Guyot
Jean-Michel Guyot
nº10.
chroniques
"Des nouvelles de Léda ?"
de Catherine Andrieu
éditions Rafael de Surtis
Catherine Andrieu
Ediciones El arte de leer

comentario de Alejandro Bovino Maciel
Onix editor (Barcelona)
Santiago Montobbio
«...para la mejor difusión y el más amplio conocimiento de estas novedades literarias. »
ebook - pdf


poemario
Rolando Revagliatti
reseña de Irma Verolín
chronique


chronique de Patrick Cintas
Les feuilletons in progress

Chaque semaine.

 

PATRICK CINTAS
Tableaux [0] [1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10] [11] [12] [13] [14] [15] [16] [17] [18] [19] [20] [21] [22] [23] [24] [25] [26] [27]
Jules Sarabande (pseudo Ben  [...]
1

JEAN-MICHEL GUYOT

"Variétés" fait l’objet d’une série qui compte 7 textes à ce jour, tous consacrés à la musique

2

GILBERT BOURSON
Gilbert Bourson a lontemps dirigé une compagnie théâtrale et publié de nombreux textes sur la dramaturgie dans Travail-théâtral, Théâtre-public, ainsi que dans le Journal du Groupe  [...]
3

JACQUES CAUDA

Jacques Cauda, né à Saint-Mandé le 9 juillet 1955, est un peintre, écrivain, poète, éditeur, photographe et documentariste français.

4

JEAN-MICHEL GUYOT

Digressions : propos écrits au fil de la plume, comme on parle à bâton rompu de choses et d’autres ; prise de risques : affirmations décortiquées, contredites, mises en doute en pensant contre soi, sans conclusion définitive. Anarchisme

5

PASCAL LERAY
Inventaire des pertes
[disparition, destruction]
et autres illusions rétrospectives
PSB, 2018, 2023
6

ROLANDO REVAGLIATTI

Alicia Salinas - Fabián Soberón - César Bisso - María Malusardi - Raquel Jaduszliwer - Marta Braier - Inés Legarreta - Orlando Van Bredam - Juan Carlos Moisés - Ricardo Rojas Ayrala - Susana Romano Sued - Carlos Barbarito - Graciela Maturo - Claudio Simiz - Alicia Grinbank - Gabriel Impaglione - Silvia Guiard...

7

ROBERT VITTON
8

JEAN-MICHEL GUYOT
9

PATRICK CINTAS

finis

10

PATRICK CINTAS

IN PROGRESS
Roman

in la [Trilogie de l’Oge]

11

PATRICK CINTAS

finis

12

PIERRE VLÉLO

— Dans ton Entretien avec Patrick Cintas tu affirmes que le poète verslibriste est plus souvent un paresseux qu’un véritable inventeur. Te prenant au mot, Patrick Cintas a écrit le roman en vers « le plus long de l’histoire de la littérature française » La Trilogie française... Or, tu n’as jamais rien écrit de semblable toi-même. Où en es-tu de ce côté de la poésie ?

13

PASCAL LERAY
à suivre en feuilleton ci-dessous
Publié dans la revue "Masse critique" [Voir tous les numéros de la revue "Masse critique"...]
14

JEAN-MICHEL GUYOT
15

ROMAIN GAMBOIS (Romano Gambas)
Parisien de naissance, Romain Gambois est poète et critique. Né d’un père chanteur des rues et enseignant, il suivit cette double voie dès son plus jeune âge et a produit depuis  [...]
16

Derniers articles publiés

L'approbation du public est à fuir par-dessus tout. Il faut absolument empêcher le public d'entrer si l'on veut éviter la confusion. J'ajoute qu'il faut le tenir exaspéré à la porte par un système de défis et de provocations.
André Breton - Manifeste 1930.

Derniers articles (moins d'un mois)

Semaines de la RALM
21 juillet
La RALM sera en vacances du 29 juillet au 31 août.
La RALM estará de vacaciones del 29 de julio hasta el 31 de agosto. Cliquer pour  [...]
1


Poemarios (Rolando Revagliatti)
21 juillet
¿Y si nos subiéramos al tranvía de Tennessee Williams al que nos invita Rolando Revagliatti en su poemario… ?
por Paula Winkler.
Rolando  [...]
2


Paula Winkler
21 juillet
3


Théâtre de Patrick Cintas
21 juillet
[texte intégral de "RÍO" ici]_____
« Écrit avec la technique du sériatim (à théoriser)... ni endophasie, ni monologue intérieur, ni courant de la  [...]
4


Le Syrphe - [lecture] (in progress...)
21 juillet
20 ____
Jules parlePierre écrit
Minuit
Jules
Ce qui devait arriver arriva : le système ne communiquait plus qu’en langue mongole.  [...]
5


Poesía
21 juillet
6


Poesía
21 juillet
7


Variétés
21 juillet
On ne dialogue pas avec une foule, on la harangue ou bien on soliloque devant elle, pour la rendre encore plus hystérique ou haineuse à l’égard de  [...]
8


Dana Shishmanian
21 juillet
« Comme d’autres de mes recueils, celui-ci reflète, par sa construction même, une multi-dimensionnalité qui est pour moi celle de la nature même de  [...]
9


Stephen Blanchard
21 juillet
L’art du sonnet a encore ses adeptes. Certes, la pratique contemporaine de cette exigence s’octroie bien des licences. Après tout, Baudelaire s’est  [...]
10


Sur le cinéma
21 juillet
vanishingmouvement vanishing cinéma vanishing
à la ligne de fuite où l’horizon court la voiture-liberté
(ancien du Vietnam ancien flic)
coureur  [...]
11


Sempiternelles (poèmes)
21 juillet
Des cariatides se peignent dans les déversoirs
de nos rêves, sans ordres de marches et sans
profondeurs, que le sol net et sombre à l’œil nu
et  [...]
12


Copeaux d’angles
21 juillet
Fomenteurs de l’ortie formidable des mots
et des marais douteux aux robes virginales
d’autant de Lucrèce survenues en trombe
parmi les remous,
et  [...]
13


Textes
21 juillet
Cher poète sais-tu l’exaltation du nez
Lorsque tu portes le poil noir du greffier
Aux bords de tes narines adonnées au sommeil ?
Et quand les  [...]
14


Crónicas
21 juillet
15


Poesía
21 juillet
16


Revistas
21 juillet
17


Proses de Jean-Paul Gavard-Perret
21 juillet
Je la vois dans mon imagination : au bord d’un lac, de son jardin, de Bretagne. Elle est toujours très attentive comme si quelque chose est sur le  [...]
18


Chroniques - Jean-Paul Gavard-Perret
21 juillet
Ces textes sont comme des précipités. En quelques lignes, ils décrivent avec émotion et vivacité ce qui nous bouleverse. Dans ces précipités il y a de  [...]
19


Chroniques - Jean-Paul Gavard-Perret
21 juillet
Pierre Garnier, « Poésie plane », L’herbe qui tremble éditions, février 2024, 120 p., 16 E.
Pierre Garnier reste avec comme deux voix ou deux  [...]
20


Essais de Jean-Michel Guyot
21 juillet
De partout, de partout les eaux !
Le moulin fait eau de partout. A la moulinette, les mots, ah mais quelle pagaille c’est, je vous jure !  [...]
21


Poésie de Jean-Michel Guyot
21 juillet
Et défilent les cohortes de poèmes éclatants sous les yeux de la foule ébaubie
Immense défilé bariolé en diable !
C’est carnaval !
Viennent enfin,  [...]
22


Digressions
21 juillet
Etrange imbroglio.
Nations et personnes humaines, nations constituées de personnes humaines (jusqu’à preuve du contraire) et personnes appartenant  [...]
23


Inventaire des pertes (feuilleton)
21 juillet
N 1991-07
La protection de la maison [originel]
Type : 5 à 8 feuilles A4 recto tapuscrites, agrafées ; Dates : ca septembre 1991 ; Matières :  [...]
24


Teatro (Jesús Quintanilla Osorio)
21 juillet
Narrador. Crushot y Lonrot han acudido a una llamada extraña y se encuentran en un callejón próximo a la comisaría. De acuerdo a sus investigaciones,  [...]
25


Narrativa (J. A. Quintanilla Penagos)
21 juillet
Mi bella madre Atalita Penagos Rojas nació el 1 de julio de 1922, en San Cristóbal de Las Casas, Chiapas. Hija de Jesús Penagos López, músico y  [...]
26


Espace panoramique occidental
21 juillet
« Entre le monde et moi, la littérature est le vecteur le plus efficient ». S.P
La matérialité de l’écriture est sans doute semblable ou analogue  [...]
27


Poésies de Santiago Montobbio
21 juillet
Quiero leer a José Moreno Villa, su poesía y su autobiografía -leer es aquí, en su caso releer. Pienso en las atinadas y muchas veces iluminadoras  [...]
28


Semaines de la RALM
14 juillet
Cliquer pour lire
29


Théâtre de Patrick Cintas
14 juillet
>>[notule]
...des efforts insensés furent faits pour établir une Démocratie universelle. Ce mal surgit nécessairement du mal premier : la Science.  [...]
30


Le Syrphe - [lecture] (in progress...)
14 juillet
19 ____
Jules parlePierre écrit
Minuit dix-huit
Jules
Nuit mongole. Tralala. Traversons ensemble. Il est. Heures. Des girouettes  [...]
31


Le zinc du forge-mètre
14 juillet
Dormez, dormez petits gourmands,
Vous en aurez du sucre d’orge !
C’est ce que disent les mamans
A leurs trésors dans les tourments.  [...]
32


Sempiternelles (poèmes)
14 juillet
Les lionnes de l’été s’estompent dans une ombre
trop lasse pour muter racines de sommeil
près du lac assoiffé de son miroir profond,
quand les  [...]
33


Copeaux d’angles
14 juillet
La brise courant aux arrêtes des pages
pour séduire la faune des mots sous la neige
où fondent les exils, fait frissonner l’abies
qui accueille les  [...]
34


À qui parlent ces mots ?
14 juillet
S’adresse aux sectes d’or qui peuplent les taillis
et s’agitent sans cesse en mêlant leurs antennes
goulues de signaux sans recours, ou encore
à  [...]
35


Revistas
14 juillet
36


Poesía
14 juillet
37


Textes
14 juillet
(Lire la recension de Jean-Paul Gavard-Perret)
Extrait de À sauts et à gambades, qui vient de paraître aux éditions Ardavena
Dans l’un de mes  [...]
38


Crónicas
14 juillet
39


Crónicas
14 juillet
40


Chroniques - Jean-Paul Gavard-Perret
14 juillet
Stéphane Guégan limier de Baudelaire
Grace à Stéphane Guégan le personnage de Baudelaire mérite largement de resurgir du tombeau, tant sa vie hors du  [...]
41


Chroniques - Jean-Paul Gavard-Perret
14 juillet
(Lire un extrait)
Face aux écrivains "odor di Femina" ou masculine Cauda et Pichon mettent à nu (stricto sensu) bien des mécaniques  [...]
42


Chroniques - Jean-Paul Gavard-Perret
14 juillet
Rive de l’Orient, de l’autre mère l’Occident de l’outremer. Continent de la femme abandonnée et étrangère avec de la poudre sur ses joues et du noir  [...]
43


Poésie de Jean-Michel Guyot
14 juillet
Et longues animent dans le bleu de tes yeux
Les paillettes de la verve brunâtre dans l’iris
De ta compagne dressée là sur la haut rocher
En  [...]
44


Poésie de Jean-Michel Guyot
14 juillet
Et plurielle la promenade
Sous les plis de ta robe fournie
Verticalité oblige
Volte-farce dans les hautes herbes
Lorsqu’avide de douceur  [...]
45


Essais de Jean-Michel Guyot
14 juillet
Il tint conseil toute la nuit.
Remercier les dieux, était-ce bien raisonnable ?
Ces derniers participent d’un monde fluide qu’ils n’ont pas  [...]
46


Digressions
14 juillet
La force de Bataille, dans ses articles, et qui frappe tant mon imagination, c’est l’heureuse condensation de la pensée qui s’y expose, obtenue par  [...]
47


Inventaire des pertes (feuilleton)
14 juillet
N 1991-06
Adèle en enfer
Type : environ 20 feuilles A4 recto tapuscrites, agrafées ou non ;Dates : ca août 1991 ; Matières : narration ; Textes :  [...]
48


Teatro (Jesús Quintanilla Osorio)
14 juillet
Escenario. Una comisaría de policía.
Narrador. Crushot y Lonrot han recabado pruebas de el asesinato del fotógrafo. En la escena del crimen ellos  [...]
49


Narrativa (J. A. Quintanilla Penagos)
14 juillet
— Muy buenas noches futuros graduados—saludó Guillermo, eufórico, vistiendo un conjunto crema—. Me siento muy orgulloso de su desempeño en las  [...]
50


Nouvelles
14 juillet
51


Essais de Santiago Montobbio
14 juillet
Quiero volver a leer. He leído con pasión esta mañana a José Hierro, una antología de su poesía que creo se llevó mi hermano pero retornó, pero estuvo  [...]
52


Essais de Santiago Montobbio
14 juillet
Leo a José Antonio Muñoz Rojas, y me traspasa su pureza, el temblor y la verdad honda, penetrante y finísima que hay en sus palabras. De poesía y  [...]
53


Alain Helissen
14 juillet
Il s’agit d’un carnet d’artiste original, exemplaire unique fait main. Il comprend 19 collages
originaux accompagnés de 19 textes. Le "paysage" en  [...]
54


Francis Denis
14 juillet
Si je pouvais ouvrir les portes du ciel
Écarter les rideaux d’étoiles
J’entrerais sur une autre scène
Pour un autre spectacle
Une autre fête
Bien plus  [...]
55


Semaines de la RALM
7 juillet
Cliquer pour lire
56


Juan Sebastián Rodríguez Maza
7 juillet
[Luis Benítez en la RALM]
LOS RASTROS DEL PASADO
Comentario sobre el libro Luis Benítez, Historia Nacional : Una mirada histórica sobre su obra  [...]
57


Le Syrphe - [lecture] (in progress...)
7 juillet
18 ____
Jules parlePierre écrit
Minuit dix-sept
Jules
20 petites bites dressées en rang d’oignon à l’entrée de l’hôtel Rosa de Lima  [...]
58


Choix de poèmes (Patrick Cintas)
7 juillet
Petit poète a peur de se faire taper sur les doigts ?
Et de perdre la bonne planque dans l’administration ?
De renoncer à tout espoir de  [...]
59


Choix de poèmes (Patrick Cintas)
7 juillet
Nous allions par les bois et par les champs,
Sautant par-dessus les clôtures,
Cueillant au passage les fruits du printemps
Et nous roulant dans  [...]
60


Choix de poèmes (Patrick Cintas)
7 juillet
En ces temps de terreur islamiste
Que devient l’acte surréaliste par excellence ?
J’ai posé la question à notre maire.
« Il faut brûler André Breton !  [...]
61


Dominique Chipot
7 juillet
62


Poésie de Jean-Michel Guyot
7 juillet
Et d’or la parole musquée
Autant dire rien
Musc et benjoin
Venus de très loin
Tout ça pour ça !
Allez donc, vous pouvez faire mieux !  [...]
63


Essais de Jean-Michel Guyot
7 juillet
« l’émotion du langage parlé à travers l’écrit » : je vous laisse deviner qui, naguère, commit cette formule alléchante qui a fait bander plus d’un  [...]
64


Poésie de Jean-Michel Guyot
7 juillet
Il existe dans tous les sentiments humains une fleur primitive, engendrée par un noble enthousiasme qui va toujours faiblissant, jusqu’à ce que le  [...]
65


Le zinc du forge-mètre
7 juillet
L’Aiguille
Habille
La Vie fraîche venue
Mais elle reste nue
Sur le pas de ce monde
Immonde
De gueux
L’Aiguille
Habille
Les troupes  [...]
66


Catherine Andrieu
7 juillet
[illustrations de l’auteure]
I - Les voyages
1.De Porto-Vecchio à Santa Lucia
Paysages de mer et de montagne
En auto-stop et avec toi,  [...]
67


Copeaux d’angles
7 juillet
De grands saules charmés par les poteaux des ombres
à l’immobilité sournoise près des bancs publics
en migrations, s’attardent,
prenant les allées  [...]
68


À qui parlent ces mots ?
7 juillet
Peut-être est-ce l’étang déballé qui dénude
la lumière de son odeur musquée de veuve
joyeuse ; et la laisse basse du vent hume
tout ce petit bruit de  [...]
69


Textes
7 juillet
Jamais je n’ai écrit une seule ligne à température normale.- Cioran
La chair à l’image de la lettre qui s’ombre-porte dans les 120 journées (Sade),  [...]
70


Didier Colpin
7 juillet
71


Poesía
7 juillet
72


Poesía
7 juillet
73


Revistas
7 juillet
74


Revistas
7 juillet
75


Chroniques - Jean-Paul Gavard-Perret
7 juillet
Ce livre permet de remettre en vue ce que Henri Poncet en son collectif inventait : “Actuels”. Cette revue riva le cou à Tel Quel, Change, TXT et  [...]
76


Chroniques - Jean-Paul Gavard-Perret
7 juillet
Robert Filliou était un touche-à-tout de l’art de même de ses contraires. Il fut un gourou de l’hybridation esthétique. Cette série de textes écrits en  [...]
77


Digressions
7 juillet
Vouloir se maintenir à tout prix au sommet fait passer l’envie de gravir d’autres sommets, peut-être plus vertigineux encore.
Des hauts et des bas  [...]
78


Alain Helissen
7 juillet
Nouveau-venu dans la collection "Bande à part", du reste s’éloigne des lignes de front de notre société pour revenir à cet humain que nous  [...]
79


Inventaire des pertes (feuilleton)
7 juillet
N 1991-05
A part si je vis, j’existe
Type : 3 feuilles A4 recto tapuscrites non reliées ; Dates : ca décembre 1991 ; Matières : poèmes ; Textes :  [...]
80


Teatro (Jesús Quintanilla Osorio)
7 juillet
I cuadro.
Escenario. Un cuarto de fotografía con fotos colgadas en alambres que bordean todo el recinto. En una mesa un líquido colorido dentro de  [...]
81


Narrativa (J. A. Quintanilla Penagos)
7 juillet
Tenía con Raymundo Olvera el Programa Radial “Nueva Generación”, de parte del ITA 16, es decir, Instituto Tecnológico Agropecuario número 16, que  [...]
82


Nouvelles
7 juillet
83


Essais de Santiago Montobbio
7 juillet
LUIS PIMENTEL
Me desvelo y me cuesta volver a conciliar el sueño, y para que más tarde vuelva y acompañe el insomnio y también vencerlo quiero  [...]
84


Semaines de la RALM
30 juin
Cliquer pour lire
85


Entrevistas de Rolando Revagliatti (Documentales)
30 juin
PDF EPUB
86


Gerardo Burton
30 juin
87


Le Syrphe - [lecture] (in progress...)
30 juin
17 ____
Jules parlePierre écrit
Minuit seize
Jules
Pourquoi qu’on voit pas la nuit ? Je veux dire : dans la nuit : pendant qu’il  [...]
88


Choix de poèmes (Patrick Cintas)
30 juin
Moi ça me fait bizarre
De ne pas connaître quelqu’un
Qui a souffert de cette guerre.
Je me sens seul du coup.
Et même je n’ose plus rien dire
De  [...]
89


Choix de poèmes (Patrick Cintas)
30 juin
Je ne comprends pas la haine.
Je ne comprends pas l’amour.
Ou alors il faut que ce soit
Purement physique.
Seulement aux infos,
Ça se complique.  [...]
90


Choix de poèmes (Patrick Cintas)
30 juin
Vous n’allez pas me croire,
Mais j’ai rencontré Mahomet.
Pas un Mahomet
Qui coupe le cou
Au mécréant
Et au mauvais payeur.
Un Mahomet
Qui sait lire  [...]
91


Choix de poèmes (Patrick Cintas)
30 juin
Les slips de flics,
C’est dur
Parce qu’ils sont rarement lavés.
Les slips de poètes,
C’est mou.
Ça se lave en machine
Ou à la main,
Ça dépend de  [...]
92


Choix de poèmes (Patrick Cintas)
30 juin
La police ment
La police ment
Radio Paris est un roman
C’est en tout cas
Ce que chantait
Un Parisien
Dans le métro
Mais tout doucement
Mais tout  [...]
93


Essais de Santiago Montobbio
30 juin
LOS DOS HERMANOS DE MANUEL ALTOLAGUIRRE
Estos días he citado o me he referido a Manuel Altolaguirre en los textos que he escrito (dedicados  [...]
94


Crónicas
30 juin
95


Revistas
30 juin
96


Copeaux d’angles
30 juin
Beauté des crocs riants du vide, falaises
des corps en cordées de sueurs volubiles
d’espérer la chute,
où les halètements sur le sommier du monde  [...]
97


À qui parlent ces mots ?
30 juin
N’explique rien que ce rien même qui remue
le feu qui brûle l’arbre blanc sur la falaise
du cadran du jour. Ne retient rien que l’air,
à bout de  [...]
98


Textes
30 juin
À Sabine Moret
Il est un film pour qui je donnerais tout Hitchcock, tout Godard et tout Renoir. Oui, cher Nerval, mais lequel ? Quel film ? Je  [...]
99


Poesía
30 juin
100


Crónicas
30 juin
101


Chroniques - Jean-Paul Gavard-Perret
30 juin
Angela Lo Priore, « Stairs Obsession », Editions Torino Art Galleries, Turin, 2024
Connue pour ses portraits publiés dans des magazines  [...]
102


Chroniques - Jean-Paul Gavard-Perret
30 juin
Fouad El Etr, "L’escalier de la rue de Seine", L’Atelier Contemporain, Strasbourg, 2024, 278 p., 25 €.
Sam Szafran n’a cessé de han­ter Fouad El  [...]
103


Chroniques - Jean-Paul Gavard-Perret
30 juin
Philippe Decrauzat, "Delay", Verlag der Buchhandlung Walther und Franz König, 2022, 448 pages, 1280 images.
Avec "Delay" Philippe Decrauzat  [...]
104


Inventaire des pertes (feuilleton)
30 juin
N 1991-04
Poèmes de Maubert-Mutualité
Type : Feuillet A4 recto agrafé ; Dates : ca novembre 1991 ; Matières : poème, narration, essai
Textes :  [...]
105


Teatro (Jesús Quintanilla Osorio)
30 juin
I Cuadro
Escenario. Una oficina. Archiveros. Un escritorio. Dios sillas.
En una de ellas, Jesús está sentado. Ataviado con elegancia, permanece  [...]
106


Narrativa (J. A. Quintanilla Penagos)
30 juin
 En febrero de 1958 me inscribí al primer año del bachillerato único, en la Escuela Secundaria, Preparatoria y de Derecho, en mi natal San Cristóbal  [...]
107


Nouvelles
30 juin
108


Le zinc du forge-mètre
30 juin
Télécharger
109


Crónicas (Enrique Arias Beaskoetxea)
30 juin
Una vez que su tren hubo atravesado los suburbios y humaredas de Charleville, al alférez Grange le pareció que la fealdad del mundo se disipaba :  [...]
110


Libros
30 juin
111


Alain Helissen
30 juin
Troisième livre d’artiste réalisé avec un papier coton recyclé fait à la main, Postures donne à voir six collages mettant en scène l’être humain tel  [...]
112


Semaines de la RALM
23 juin
Cliquer pour lire
113


Parutions
23 juin
Parler littérature en ce moment peut passer pour du je-men-foutisme et confiner au fumisme. Mais le moment est-il si déterminant ? Autant que je me  [...]
114


Le Syrphe - [lecture] (in progress...)
23 juin
16 ____
Jules parlePierre écrit
Minuit quinze
Jules
— C’est quoi comme bécane ?
On est dans la nuit, Mandale et moi. La torche  [...]
115


Choix de poèmes (Patrick Cintas)
23 juin
Le petit Papa Noël
Était descendu sur la Terre
Pour apporter des joujoux socialistes
Aux patrons du Front national.
Vous imaginez comme c’était un  [...]
116


Choix de poèmes (Patrick Cintas)
23 juin
« Ici tout est garanti par le gouvernement,
Nous dit le guide sous la Tour.
Vous pouvez nous faire confiance.
On est pas comme les Américains
Qui  [...]
117


Choix de poèmes (Patrick Cintas)
23 juin
Une flaque de sang.
Et pas un nuage.
La nuit est transparente
Comme un verset du Coran.
Je m’en vais faire la fête
Pour avoir l’air d’être plus  [...]
118


Choix de poèmes (Patrick Cintas)
23 juin
« Mon voisin parle arabe
Avec les filles
Qui ne le parlent pas.
Je le sais.
Ce sont les miennes.
À ce train-là, monsieur,
Elles finiront par le  [...]
119


Choix de poèmes (Patrick Cintas)
23 juin
J’ai rêvé qu’on me tirait dessus.
C’est à cause de la télé.
En plus il faisait nuit
Et comme je n’ai pas payé ma facture
D’électricité,
Il faisait nuit  [...]
120


Poésie de Jean-Michel Guyot
23 juin
Jouer des coudes
Au coude à coude
Dans les sondages
Nous voilà bien !
*
Ça me fait une belle jambe
Murmura le cul de jatte
Avant  [...]
121


Poésie de Jean-Michel Guyot
23 juin
Là où tout a commencé
Là où tout s’est apaisé
D’ébène et de lierre
L’accroche-note
D’Yseut la plainte incandescente
Merci Jessie !
Musique  [...]
122


Poesía
23 juin
123


Crónicas
23 juin
Cuarenta y tres años de la destacada trayectoria del poeta portorriqueño resume este volumen, que se integra a la colección Gala de Poesía del sello  [...]
124


Copeaux d’angles
23 juin
Des croisades sans fin sont la vie
menée sur le cheval des pâles conventions
et des déconstructions du réel tel qu’il est
au-delà de l’idée d’une  [...]
125


À qui parlent ces mots ?
23 juin
Le langage de la tribu sort de l’écrit,
où l’ombre est cette nudité arborescente,
dont la chevelure est un galop ailé
qui enlace la tour haletante de  [...]
126


Textes
23 juin
Les roulettes montées sur mon vélo d’enfant me donnaient le pouvoir, immense à mes yeux car paradoxal, de rouler en boitant, c’était ma manière  [...]
127


Poesía
23 juin
128


Poesía
23 juin
129


Poesía
23 juin
130


Poesía
23 juin
131


Revistas
23 juin
132


Chroniques - Jean-Paul Gavard-Perret
23 juin
David Quéré, physicien français, directeur de recherche au CNRS et ayant publié exclusivement des articles et ouvrages scientifiques, propose Buvard  [...]
133


Chroniques - Jean-Paul Gavard-Perret
23 juin
Marco Lodoli est écrivain de Rome où il vit et enseigne également dans un lycée de sa banlieue. Cette expérience n’est pas neutre pour l’histoire de  [...]
134


Digressions
23 juin
L’ampleur des moyens mis en œuvre : on la pressent devant la compacité du texte, son volume, sa masse qui peut effrayer quelque peu. Ambition  [...]
135


Variétés
23 juin
Fais en sorte que la voix jamais ne soit une fin en soi ni non plus, à contrario, le simple et charmant ou médiocre véhicule d’un message verbal, car  [...]
136


Inventaire des pertes (feuilleton)
23 juin
N 1991-10
Le troisième violon
Type : 1 à 3 feuilles tapuscrites ; Dates : ca automne 1991 ; Matières : poème ; Textes : Crépusculaire ; Dessins :  [...]
137


Teatro (Jesús Quintanilla Osorio)
23 juin
Escenario. Una cueva donde los amigos están encerrados previo a la catástrofe.
Pedro. Pienso que el fin ya nos alcanzó.
Martín. Y nadie estaba  [...]
138


Narrativa (J. A. Quintanilla Penagos)
23 juin
Hacía poco tiempo que Jarquín estaba yendo a San Cristóbal, para atender su Clínica de Medicina Alternativa, ubicada en la calle Diego de Mazariegos,  [...]
139


Nouvelles
23 juin
140


Poésies de Santiago Montobbio
23 juin
141


Poemas (Carmen Vascones)
23 juin
142


Le zinc du forge-mètre
23 juin
1
D’où nous viennent les vents printaniers
Avec leurs tombereaux de roses
Avec leurs brodeuses de proses
Et leurs magiciens chicaniers
D’où  [...]
143

 

Plus d'articles (2004/2024)...
voir aussi les pages [Numéros] & [Auteurs] (utilisez le moteur de recherche interne)
Nouvelles rubriques

Anne Barbusse
1


Poésie

Anne Barbusse habite dans un petit village du Gard. Elle est très engagée pour l’écologie depuis des années à l’échelle locale, après avoir créé un potager-ZAD dans son village. Elle publie des recueils de poésie depuis 2021 et traduit de la poésie grecque moderne. Passionnée de cinéma, elle écrit des textes de création sur des films, dont plusieurs ont été publiés dans la revue numérique Fragile. Elle participe régulièrement au collectif Poetisthme.

2


Espace de Jean-Paul Gavard-Perret
3


Poésie
Paula Winkler es doctora en Derecho y Ciencias Sociales, Magíster en Ciencias de la Comunicación y está especializada en estudios semiológicos de la cultura. Declarada Jurista  [...]
4


Poésies de Gilbert Bourson

Poèmes.

5


Essais

Juan Sebastián Rodríguez Maza es escritor, redactor y desarrollador de contenidos. Nacido en Mendoza el 11 de mayo de 1976.

6


Poésie
Gerardo Burton nació el 4 de junio de 1951 en Buenos Aires, capital de la República Argentina, y desde 1986 reside en la ciudad de Neuquén, capital de la provincia homónima.  [...]
7


Poésie
Viatcheslav Konoval est un poète ukrainien dont l’œuvre est consacrée aux problèmes sociaux les plus urgents de notre époque, tels que la pauvreté, l’écologie, les relations entre  [...]
8


Roman, nouvelle
9


Poésie

Università di Milano.

10


Poésie

Escritora argentina.

11


Poésie
12


Poésie

Poetisa argentina.

13


Poésies de Gilbert Bourson
14


Poésie

Poète albanais.

15

 

Semaines en cours et passées

Publications hebdomadaires, mise en ligne le lundi. "À la Une" (ci-dessus), un article ou une information particulièrement intéressant. Pour proposer une contribution, voir plus bas sur cette page. Ci-dessous la liste des 'UNE' récentes :

21 juillet. Nº 2024/30 - "Ojalá que te pise un tranvía llamado Deseo" - Editorial Leviatán, Buenos Aires
14 juillet. Nº 2024/29 - "La Mort d’Ulysse" (paso) - in "La Trilogie andalouse"
7 juillet. Nº 2024/28 - "Luis Benítez, Historia Nacional : Una mirada histórica sobre su obra poética durante la década de 1980" - comentario de Alejandro Bovino Maciel
30 juin. Nº 2024/27 - Gerardo Burton responde ’En cuestión : un cuestionario’ de Rolando Revagliatti
23 juin. Nº 2024/26 - Pronostic vital engagé - de Jacques Cauda (Éditions Sans crispation)
16 juin. Nº 2024/25 - Catherine Andrieu - "Des nouvelles de Léda ?" (Éditions Rafael de Surtis)
9 juin. Nº 2024/24 - "La poesia di Santiago Montobbio" di Giuseppe Bellini
2 juin. Nº 2024/23 - Jean-Paul Gavard-Perret - Une trilogie, avec Mariette, Richard Meier et Ernest Puerta
26 mai. Nº 2024/22 - france profonde - "Vie et mort de deux huniers"
19 mai. Nº 2024/21 - Osvaldo Gallone - "Luis Benítez, una poética de la indagación" - reseña de Alejandro Bovino Maciel
12 mai. Nº 2024/20 - Santiago Montobbio - Ramón Gaya/Murcia
5 mai. Nº 2024/19 - Bibi Albert responde ’En cuestión : un cuestionario’ de Rolando Revagliatti
28 avril. Nº 2024/18 - Luis Benítez - 50 crónicas
21 avril. Nº 2024/17 - Santiago Montobbio - "Días en Venecia"
14 avril. Nº 2024/16 - Masse critique nº 10 - Ici et là - poèmes - Jean-Michel Guyot
7 avril. Nº 2024/15 - L’origine des lèvres - de Jacques Cauda
31 mars. Nº 2024/14 - FREEING [Our Bodies] # 11 - spécial MATHIAS RICHARD
24 mars. Nº 2024/13 - Rogelio Ramos Signes responde ’En cuestión : un cuestionario’ de Rolando Revagliatti
17 mars. Nº 2024/12 - Jean-Luc Aribaud - "EN Cela" (Abordo Editions)
10 mars. Nº 2024/11 - Stéphane Pucheu - Portraits narratifs
Espaces d'auteur (blogs) - le cœur de la RALM

Ces auteurs ont bien voulu animer des espaces plus proches de leurs préoccupations que le sommaire de la RAL,M toujours un peu généraliste. Ces espaces constituent du même coup le coeur de la revue et leurs projets respectifs nous rapprochent nettement d'une revue qui serait pleinement assumée.

 Le lecteur peut consulter les textes et ouvrages que l'auteur a lui-même organisé dans son espace en une rubrique arborescente.

 Une lecture plus classique est proposée sur une page sans arborescence, « à l'ancienne ». in progress

Le comité de rédaction :

 

 In memoriam - [Site de Valérie CONSTANTIN]

 

oOo

 

SUR UNE PAGE - tous les textes de Pascal Leray publiés dans la RALM [ICI]

L’anarchie, stade suprême du sérialisme (qui, en retour, en est la concrétisation). Parce que les éléments de la série sont uniques, c’est-à-dire autonomes (quoique interdépendants). Ainsi, la série se conçoit comme une grappe plus ou moins dense (de 1 à n éléments), autonome et correllée avec d’autres séries. L’événement non répété est sériel ; une famille d’événements différenciés et associés par leurs quelconques caractéristiques, jamais répétés eux-mêmes et cette série ne se répétant jamais telle. (Dictionnaire critique et raisonné du signifiant série et de la poétique sérielle)

Chantiers en cours :
Catalogue du sériographe - [RALM no 102]
Suivre l'évolution dans le [journal]

 


 

SUR UNE PAGE - toutes les Goruriennes publiées dans la RALM [ICI]

Patrick Cintas anime la RAL,M depuis avril 2004.
SITE PERSO : www.patrickcintas.fr

Chantiers en cours :
Catalogue et lectures >>
Seriatim 3 >>
« Avant-fiction » >>
Hypocrisies >>

Ici, lecture. En commençant par un lien avec le SITE DE L’AUTEUR (visite nécessaire pour comprendre où je veux en venir) ; puis une rubrique dynamique (CHANTIER utile pour comprendre ma manière de travailler) ; la suite des ouvrages (LIVRES) ; des TEXTES INTÉGRAUX ; et pour finir, des textes choisis dans la poésie, le roman et autres styles (ANTHOLOGIE).

Consulter le catalogue
de Patrick Cintas

Patrick Cintas
Livres brochés
Epubs
et lecture en ligne

 

 


 

SUR UNE PAGE - tous les textes de Gilbert Bourson publiés dans la RALM [ICI]

gilbertbourson.ral-m.com

Après une longue carrière de metteur en scène et auteur au théâtre, Gilbert Bourson a entrepris de publier son œuvre poétique et narrative avec la complicité du Chasseur abstrait. L’ampleur de cette geste peut être mesurée ici.

Chantiers en cours :
Sonnets

 


 

SUR UNE PAGE - tous les textes de Stéphane Tomasso publiés dans la RALM [ICI]

Né en 1976 à la Seyne-sur-mer, Stéphane Tomasso a exercé divers métiers puis étudié la langue et la littérature anglaises à l’université de la Garde. Il commence dès lors à écrire, enchaîne les romans, nouvelles et poésies et fait son entrée dans la littérature en 2008 avec un premier roman de société intitulé « Hallucidations ». Sa mère lui a récemment raconté qu’enfant, il aurait déclaré vouloir devenir écrivain…Rêve ou réalité ? La frontière est bien mince entre ces deux mondes…

Chantiers en cours :
Ecce Homo

 


 

SUR UNE PAGE - tous les textes de Jean-Michel Guyot publiés dans la RALM [ICI]

L’impuissance de toute littérature, le dégoût qu’elle inspire, et dans le même temps la nécessité d’écrire et de travailler, voilà l’arc bandé par Georges Bataille et quelques autres.

Entre tous, Bataille aura permis de décocher quelques flèches vénéneuses qui ont volé loin.

Elles n’ont pas encore touché leur cible. Elles vibrent dans la solitude des œuvres.

Mais les œuvres, qui s’en soucie ?

Chantiers en cours :
Poésie

 


 

SUR UNE PAGE - tous les textes de Benoît Pivert publiés dans la RALM [ICI]

Lettres vagabondes... comme une imagination capricieuse et paresseuse, comme les zigzags du désir qui s’envole et retombe, imprévisibles comme ces rencontres que l’on fait au hasard des chemins de traverse de la littérature. Lettres d’ici et d’ailleurs. Lettres libres comme l’air d’un vagabond solitaire en quête de sens.

Après une thèse intitulée "Ni vivre, ni mourir" consacrée au malaise existentiel dans la littérature allemande contemporaine et plus particulièrement à l’ennui dans l’oeuvre de Gabriele Wohmann, Benoît Pivert (né en 1962 à Saumur) s’est tourné vers la littérature de l’exil et du déracinement à travers l’univers poétique et la vie d’Else Lasker-Schüler morte en 1945 à Jérusalem. Il est aujourd’hui maître de conférences à l’Université de Paris XI où il enseigne l’allemand et l’expression et culture de langue française.

Chantiers en cours :
Chroniques "Lettres vagabondes >>

 


 

SUR UNE PAGE - tous les textes de Robert Vitton publiés dans la RALM [ICI]

Je tisse, je m’escrime dans ce vingt-et-unième siècle comme je l’ai fait dans le vingtième et comme je le ferai dans le trentième. La succession des jours, des ans, des époques nous offre des traces, des indices, des signes, des trouvailles, des énigmes, des clefs, des outils, et par conséquent des langages. L’évidence même, j’ai à ma disposition toutes les modernités révélées. J’ai à ma disposition les onomatopées caverneuses, les plaintes et les cris gutturaux, les grommellements et les gueulements caserniers, les accents des tours babéliques des banlieues, les verbiages salonnards, les babillages commerciaux et industriels, les incantations des fées féodales de la Finance, les anônnements bâtés, entravés de la main-d’œuvre, les ricanements édentés de la Misère…

Chantiers en cours :
Poésie

 


 

SUR UNE PAGE - tous les textes de Stéphane Pucheu publiés dans la RALM [ICI]

Pour Stéphane Pucheu, du XVIIe siècle classique au XXe nouveau, il n’y a qu’un pas. Et il le franchit dans le genre nouvelle. Il en a publié plusieurs volumes chez Le chasseur abstrait et quelques autres dans les pages de la RALM. Littérature qu’il qualifie d’« abstraite » élaborée, dit-il encore, sur « un ensemble de lectures classiques et modernes, académiques et originales. »

Chantiers en cours :
Nouvelles

 


 

SUR UNE PAGE - tous les textes de PERSONÆ publiés dans la RALM [ICI]

Les uns se groupent pour s’entrecaresser à coups de recensions alambiquées. D’autres, comme Renaud Alixte, Patrick Cintas, Romain Gambois, LUCE et Pierre Vlélo, n’ont pas d’autre intention que de s’aider à créer. Ce n’est pas un spectacle destiné à entretenir une fausse reconnaissance, mais une activité secrète dont personne ne saura jamais rien. Et chemin faisant, la poésie conserve ce qui fera toujours la différence : l’honnêteté et la sincérité. Et, pourquoi ne pas le dire, des talents uniques en France, bien loin des gémissements et léchouilles des coureurs de dots et des courtisanes.


Le groupe PERSONÆ a mis sur le tapis de la RALM deux projets :
participation de Pierre Vlélo aux caNNibales de Patrick Cintas.
le Projet Babelin avec Renaud Alixte, LUCE, Patrick Cintas, Pierre Vlélo et Romain Gambois. Future collection du Chasseur abstrait éditeur.

Chantiers en cours :
Projet BABELIN
Jéhan Babelin - En voyage - Grandes odes - Phénomérides - Fables - Saisons - Haïkus dénaturés...

 


 

SUR UNE PAGE - tous les textes de Daniel Aranjo publiés dans la RALM [ICI]

Organisateur du colloque sur les Fantaisistes (USTV, 2001) et du colloque Saint-John Perse. MC HDR de litt. comparée à l’USTV depuis 1999 ; enseigne la littérature comparée, en Faculté des Lettres et aussi de Droit (enseignement option « Droit et Littérature »). Auteur d’ouvrages sur Salah Stétié, poète arabe, sur Saint-John Perse et la Musique (illustré par R. Petit-Lorraine), sur Miguel Torga, l’Ecole Fantaisiste, Paul-Jean Toulet, etc., et de 300 articles ou communications. Prix de la Critique 2003 de l’Académie Française. Collaborateur du Théâtre du Nord-Ouest (Paris 9°) qui a créé trois de ses textes (le dernier, « Les Choéphores » en avril 2006).

Chantiers en cours :
Sapphô - fragments d’éternité

 


 

SUR UNE PAGE - tous les textes de Francisco Azuela publiés dans la RALM [ICI]

Francisco Azuela, nació en la Ciudad de León, Guanajuato, México, en 1948. Es sobrino nieto de Mariano Azuela, primer novelista de la Revolución Mexicana. Estudió en las Universidades de Guanajuato, Iberoamericana, UNAM y Panamericana de la Ciudad de México, y en las Complutense de Madrid y Laval de Québec. Es miembro de la Sociedad General de Escritores de México, Miembro Ordinario y Miembro del Consejo Panamericano de la CISAC y Miembro de la International Writers Guild.

Chantiers en cours :
Semblanza autobiográfica
Cuando estalla el silencio

 


 

SUR UNE PAGE - tous les textes de Daniel de Cullá publiés dans la RALM [ICI]

Chroniqueur infatigable, poète bois-sans-soif et artiste plastique moderne sans concession, Daniel de Cullá est un des plus anciens de la RALM. Satiriste, humoriste, fabuliste... ses tentacules explorent l’espace du web pour laisser la trace d’un Espagnol digne des meilleurs baladins. La Aventura de Bien o Mal Escribidor : « Así, a bote pronto, hacer un repaso de mi vida y milagros como escritor es un poco arduo, pues mi escribanía, papelera o mueble para escribir es rica en historias verídicas, con sus alegrías y tristezas, como el propio desarrollo de la Vida misma, y la miseria de su espectáculo. »

Chantiers en cours :
Chroniques - poésies - revues...

 


 

SUR UNE PAGE - tous les textes de Pascal Uccelli publiés dans la RALM [ICI]

« « L’écriture sans calmants... », mon œuvre poétique. Préfacée par Ben, illustrée par Hervé Di Rosa et d’autres personnes originaires du Liban, de l’Iran, l’Espagne, je partage aujourd’hui, ma poésie « Body Bags » avec les détenus de la structure d’accompagnement à la sortie ( « SAS »), tous les vendredis, au centre pénitentiaire de Marseille / Prison des Baumettes, où j’anime un atelier d’expressions et d’actions autour de l’urgence sociale. Son nom : « Droit à l’hygiène ».

Chantiers en cours :
Poésie Body Bags

 


 

SUR UNE PAGE - tous les textes de Enrique Arias Beaskoetxea publiés dans la RALM [ICI]

Enrique Arias Beaskoetxea (Bilbao, 1958) tiene varios poemarios publicados en revistas electrónicas de literatura de España (Cervantes Virtual y Poemaria) y Francia (Revue d’art et de littérature, musique - RALM).
Asimismo ha colaborado en publicaciones de España (Ágora), Colombia (Túnel de letras) y Estados Unidos (Furman217).
Es uno de los autores asociados a la "Asociación de Escritores de Euskadi" : escritoresdeeuskadi.com/es/

Site : enriquearbe.wordpress.com/

Chantiers en cours :
Poemarios

 


 

SUR UNE PAGE - tous les textes de Rolando Revagliatti publiés dans la RALM [ICI]

Rolando Revagliatti nació el 14 de abril de 1945 en Buenos Aires, ciudad en la que reside, la Argentina. Publicó en soporte papel un volumen que reúne su dramaturgia, dos con cuentos, relatos y microficciones y quince poemarios, además de otros cuatro poemarios sólo en soporte digital. En esta condición se hallan los seis tomos de su libro “Documentales. Entrevistas a escritores argentinos”, conformados por 159 entrevistas por él realizadas. Todos sus libros cuentan con ediciones electrónicas disponibles en revagliatti.com

Chantiers en cours :
Poemarios - Entrevistas

 


 

SUR UNE PAGE - tous les textes de Luis Benítez publiés dans la RALM [ICI]

Luis Benítez nació el 10 de noviembre de 1956 en Buenos Aires, ciudad en la que reside, capital de la Argentina. Es miembro de instituciones de su país, Estados Unidos, Grecia y la India, y ha recibido el título de Compagnon de la Poèsie de la Association La Porte des Poètes, con sede en la Université de La Sorbonne, París, Francia. Obtuvo, entre otros, el Primer Premio del Concurso Internacional de Ficción (Montevideo, Uruguay, 1996), el Primo Premio Tuscolorum di Poesia (Sicilia, Italia, 1996), el Primer Premio de Novela Letras de Oro (Buenos Aires, 2003) y el Primer Premio Internacional para Obra Publicada “Macedonio Palomino” (México, 2008).

Chantiers en cours :
Poemas - Crónicas

 


 

SUR UNE PAGE - tous les textes de Carmen Vascones publiés dans la RALM [ICI]

Nacida en Sanborondón, Ecuador, 1958, Licenciada en psicología, 1983, Psicóloga Clínica, 1984.

Obras publicadas

Carmen o hija de la ficción, MAAC (archivo histórico) Guayaquil, 2022

F(h)ilos de agua, Casa de la Cultura Ecuatoriana, Quito, 2019

Ultraje/Outrage, Montreal, (Enana Blanca/ White/ Dwarf, Québec, Canadá. 2018 ​

Soledad Pagana, Creación, Universidad de Cuenca, 2017

Oasis de Voces, Casa de la Cultura Ecuatoriana, Quito (2011)​

Aguaje, Libresa, Crónicas de sueños, Quito, 1999

Memorial aun acantilado, (El Conejo, Quito, 1994)

Con/fabulaciones, (Quito, El Conejo, Quito, 1992).

La muerte un ensayo de amores (C.C E, Guayaquil,1991, 1994, 2011)

Ha sido publicada en múltiples antologías nacionales e internacionales, en revistas.

Traducida al inglés por Alexis Levitin en EE. UU. Parcialmente al italiano, portugués, alemán, polaco. Tiene obras inéditas, prosa poética, cuentos, novelas. Colabora en revistas virtuales, una de Francia, revista ERRANCIA de la universidad UNAM, México ; revista REDOMA de Unidad Académica de Letras de la Universidad Autónoma de Zacatecas)

 

Link

UNAM - https://www.iztacala.unam.mx

RALM - https://www.ral-m.com/revue/spip.php?rubrique316

REDOMA - https://revistas.uaz.edu.mx/index.php/redoma/about/editorialTeam

 

Sus textos se encuentran en varias antologías, Poetas da América de canto castelhano. Seleção, tradução e notas de Thiago de Mallo. São Paulo : Global, 2011. 495 p.Mulheres no baquete de eros/mujeres en el banquete de eros, poesía bilingüe (aBrace, Brasil-Uruguay, 2008) ; Noveno encuentro en Cuba (aBrace, 2008) ; Bendito sea tu cuerpo (2008), La voz de eros, dos siglos de poesía erótica de mujeres ecuatorianas (Quito, Trama, 2006) ; Breve polifonía hispanoamericana (México, Frente de Afirmación Hispanista, 2005) ; Inventario de la poesía en lengua española 1951-2000 (Madrid, Universidad Autónoma de Madrid, 2000) ; Poesía erótica de mujeres. Antología del Ecuador (Quito, Editorial Mayor Books, 2001).4​ ; Antología poética de mujeres hispanoamericanas/ Idea Vilariño, fue editado por Banda Oriental (Montevideo, Uruguay) en el año 2001.

 

Premios y reconocimientos

PREMIOS INTERNACIONALES ASTROLABIO. Pisa, Italia. Premio Internacional de Diálogo de Poesía al libro inédito, TRAZA DEL AMOR, sección Sylogue, 2023

II Bienal de Poesía "Cesar Dávila Andrade" (Cuenca, 1993) a su obra Memorial a un acantilado.2

I Mención del Concurso de Poesía "Ismael Pérez Pazmiño" (El Universo, Guayaquil, 1996) a su obra libro Aguaje.2

Mérito Educativo Cultural (Ministerio de Educación y Cultura del Ecuador, 2002).2

Segundo premio de poesía del Concurso Internacional de la revista Hogar (Guayaquil, 2005).2​​

Segundo premio en el I Primer Concurso Mundial de Poesía Erótica (Lima, 2008).

Chantiers en cours :
Essais - poésies - narrations...

 


 

SUR UNE PAGE - tous les textes de Santiago Montobbio publiés dans la RALM [ICI]

Santiago Montobbio est né en 1966, et les premiers poèmes de Hospital de Inocentes datent de 1985. La jeunesse du poète a de quoi nous surprendre, tellement sa culture, la maturité tranquille de sa vision et la robuste limpidité de sa langue témoignent d’un tempérament d’homme et d’écrivain très affirmé.

D’emblée, la parenté de la poésie de Montobbio et de celle de certains de ses grands prédécesseurs espagnols, Alberti et Machado en particulier, nous frappe. A partir d’images simples, empruntées au quotidien et à la nature, il évoque le “sentiment tragique de la vie” qu’Unamuno plaçait au fond de l’âme espagnole, ou ce “passage éphémère” que Cecil Day Lewis citait comme “le thème poétique par excellence”. Les fantômes du vent, les “eaux orphelines” “un amour, une ombre, un oubli” sont les symboles favoris de cette poésie du passage, comme les vies qui “passent comme rien”, sans bruit, avec simplicité, dans le silence. Jean-Luc Breton

Chantiers en cours :
Poésies complètes chez El Bardo

 


 

SUR UNE PAGE - tous les textes de Jean-Paul Gavard-Perret publiés dans la RALM [ICI]
Jean-Paul Gavard-Perret, né en 1947 à Chambéry, est un poète, critique littéraire, critique d’art contemporain, et maître de conférences en communication à l´Université de Savoie.  [...]

 


 

SUR UNE PAGE - tous les textes de Jacques Cauda publiés dans la RALM [ICI]

Jacques Cauda, né à Saint-Mandé le 9 juillet 1955, est un peintre, écrivain, poète, éditeur, photographe et documentariste français.

 


 

SUR UNE PAGE - tous les textes de J. A. Quintanilla Penagos publiés dans la RALM [ICI]
Jorge Arturo Quintanilla Penagos (Chiapas, 1942) es un escritor mexicano galardonado con premios como el premio nacional de cuento del magisterio (1986) y ha publicado cuentos  [...]

 


 

SUR UNE PAGE - tous les textes de Jesús Quintanilla Osorio publiés dans la RALM [ICI]
Dramaturge méxicain.

 


 

 

 

Notamment, un forum est ouvert sur cette rubrique : [Masse critique]

Le forum de la RALM - Masse critique - le numéro 1 in progress

Voir le [catalogue de Masse critique]

Le but de ce "forum" est d'ouvrir la RALM à la critique et, si le volume est conséquent, d'en publier le contenu en librairie. En exprimant ses sentiments à propos du contenu de la RALM, le lecteur contribuera à sa constante évolution. Cette nouvelle activité pourrait bien en changer sensiblement sa portée et son influence. Elle met d'ailleurs fin à la pratique, depuis plus de 15 ans, du "numéro". Elle en sera, pour quelques années encore, le dernier... Par contre, la publication hebdomadaire continue avec sa "Une" et ses auteurs.

Ce forum est aussi l'occasion de faire remonter à la surface des textes anciennement publiés ici. Et de retrouver la cohérence des travaux souvent colossaux. Leurs auteurs peuvent ainsi eux-mêmes rafraîchir la mémoire de leurs lecteurs.[à propos]

 

Textes
commentaire de sabine moret
« coller à son personnage » m’interpelle ! et le pari « la fantaisie est, ou elle n’est pas » !! une idée, supprimer la virgule, ajouter un accent, et hop ! la fantaisie est où elle n’est  [...]
1

Jason R. Forbus (Ali Ribelli edizioni)
commentaire de MOINET
Bonjour, je suis l’auteur, déjà journaliste expérimenté (+ de 30 ans de métier...) mais heureusement jeune romancier, qui n’en est qu’à ses débuts en ce domaine. Merci pour votre  [...]
2

Parutions
commentaire de Goiri
Cher Patrick, Un grand merci pour cette chronique au souffle remarquable !!
3

Catherine Andrieu
commentaire de Dominique Martre
Un seul mot, Catherine, après le choc de la lecture : magnifique ! Tant les mots du poème, le chemin qu’il propose, que son illustration ! Merci à toi !  [...]
4

Parutions en librairie
commentaire de anonyme
Stéphane Pucheu sera à la bibliothèque d’Estillac (près d’Agen) le 3 avril 2024 ; il y dédicacera son livre "Magnus II" (paru chez non-31 éditions).
Le 6 avril, il sera à la  [...]
5

Patrice Breno - revue Traversées
commentaire de Hellin
Merci pour votre mot !
P. Hellin
6

Portrait narratif
commentaire de Jean-Michel Guyot
... Mais tout à coup, serait-ce le banc de tout à l’heure, n’importe, ou quelque banquette de café, la scène est à nouveau barrée. Elle est barrée, cette fois, d’un rang de femmes  [...]
7

Yolaine Blanchard
commentaire de Jean-Michel Guyot
On se laissera donc emmener en cette forêt digne des meilleurs moments de l’existence quand, malgré la sensation d’écrasement ou d’étouffement, on en vient à se dire que l’écriture  [...]
8

Yolaine Blanchard
commentaire de Yolaine Blanchard
Merci à vous pour votre effort de lecture et votre générosité à me faire part de vos impressions ; il est vrai que mon recueil se veut accessible et ne contient aucun message  [...]
9

Yolaine Blanchard
commentaire de Stephen Blanchard
à Patrick,
Je te remercie Patrick d’avoir eu le temps pour lire les 188 pages le recueil de Yolaine et tu as bien compris toute la sincérité de l’auteur et l’amour que ce  [...]
10

Les Cahiers de Tinbad
commentaire de Stéphane Pucheu
La sottise, hélas, a de beaux jours devant elle, étant donné l’effondrement culturel des peuples occidentaux, et sans doute au-delà.
Les coups bas, la jalousie, les  [...]
11

Monique-Marie Ihry
commentaire de Stephen Blanchard
Merci pour la critique concernant le recueil de Mme IHRY qui mérite bien ce prix et pour nos échanges poétiques qui changent des malheurs de l’actualité en général. La poésie,  [...]
12

Espace panoramique occidental
commentaire de Ludovico
Salut, je trouve ton commentaire très intéressant et bien écrit. Tu exprimes bien ce que la littérature représente pour toi, et comment elle te permet de vivre pleinement et  [...]
13

Portraits et propos à vue de perdrix
commentaire de Ceriseeclatante
Salut, je trouve ton commentaire très intéressant et élogieux pour Gilbert Bourson, l’auteur des poèmes basés sur des citations poétiques. Tu sembles admirer son travail et sa  [...]
14

Roland NADAUS
commentaire de ROLAND NADAUS
Votre commentaire d’un commentaire sur mon livre "L’amour ça brule mais ça illumine" m’a intéressé. En même temps il m’a désagréblement surpris lorsque vous écrivez "tout comme les  [...]
15

Parutions
commentaire de Jacques Cauda
Noir de Sade sur papier
16

Poesía
commentaire de Lola80
Ouais, c’est fou ce qui se passe là-bas. Ce poème est puissant, il capture tellement d’émotions et le courage du peuple ukrainien. Ça fait réfléchir...
17

Roland NADAUS
commentaire de Jean-Michel Guyot
Histoire de se rafraîchir la mémoire :
Le fondement de la critique irréligieuse est celui-ci : l’homme fait la religion, ce n’est pas la religion qui fait l’homme. La religion  [...]
18

Semaines de la RALM
commentaire de Jean-Michel Guyot
— Toi, ami, qui a le verbe si rare, tu donnes l’impression, peut-être fausse, que tu n’en penses pas moins, mais alors, à quoi bon ce silence ? à quoi te sert-il, si tant est qu’il  [...]
19

Semaines de la RALM
commentaire de Stéphane Pucheu
Masse critique ne rencontre pas les masses.
La synthèse subjective de Jean-Michel Guyot sur la trajectoire de Masse critique, ambitieux projet créé par Patrick Cintas il y a  [...]
20

Musiques de Pascal Leray
commentaire de pascal leray
Un siècle a passé. On ne sait pas qui est mort, qui est vivant.
On ne sait pas quel siècle est mort ou vivant.
On ne se rend pas bien compte : hier, il était l’heure. Aujourd’hui,  [...]
21

Carnet de Keanu et autres notes du projectionniste
commentaire de pascal leray
La question de l’existence de K. ne se pose pas. C’est la seule question qui ne se pose pas.
22

Pascal Leray - Catalogue du sériographe
commentaire de pascal leray
Pour moi, le problème est ailleurs (et même sévèrement ailleurs). Il tient certainement dans l’inadéquation absolue entre ce que j’énonce et le temps où nous sommes. Je ne parierais  [...]
23

Pascal Leray - Catalogue du sériographe
commentaire de pascal leray
Je crains donc que ce soit plutôt l’univers éditorial ambiant qui ait un problème pour lequel je ne puis être d’aucune aide. Moi, je suis un gamin qui construis des châteaux de  [...]
24

Pascal Leray - Catalogue du sériographe
commentaire de pascal leray
En 2009 il y a eu "Avec l’arc noir". Et en 2010, "Le sens des réalités". Et ça, ce serait un pis-aller ? Dans quel univers leibnizo-deleuzien même aurait-on pu imaginer ça ? Ce  [...]
25

Pascal Leray - Catalogue du sériographe
commentaire de pascal leray
Plus de quinze ans... presque vingt, en fait.
J’ai timidement proposé Avec l’arc noir en 2004 ou 2005.
On l’a complété avec "Jazz", une lecture accompagnée de musique.
J’ai pu  [...]
26

Pascal Leray - Catalogue du sériographe
commentaire de pascal leray
Le pis-aller est donc un absolu privilège. Je n’oublie rien de ce que je sais de ce qu’ont vécu les millions ou milliards d’autres qui, avec moi ou en même temps pour une part,  [...]
27

Pascal Leray - Catalogue du sériographe
commentaire de pascal leray
J’aurais donc tendance à penser que ce n’est pas moi qui ai un "problème éditorial" (j’en ai d’autres, plus techniques) mais que c’est l’inverse. Précisément, moi, je jouis d’une  [...]
28

Pascal Leray - Catalogue du sériographe
commentaire de Pascal Leray
Merci Patrick pour ces mots !
Pour que la Ral,m soit un pis-aller, cependant, il faudrait qu’existent des propositions "mieux-disantes". Or, à part la reconnaissance d’un  [...]
29

Passages en question
commentaire de Jean-Michel Guyot
Mes propres émotions sourdent des mots venus, plus que des paysages et contrées extérieures, auxquels je ne suis sensible que pour en faire ainsi qu’on dit : tout un poème. La  [...]
30

I - ante meridiem
commentaire de pascal leray
Si x égale n, il n’y plus de question ni de réponse.
Notaire qui le confirme.
31

Passages en question
commentaire de Gilbert Bourson
Cher Jean-Michel Guyot,
Toujours attentif à vos commentaires sur mon travail poétique, je reste néanmoins silencieux, car je suis depuis plus d’un an, occupé par l’AVC de mon  [...]
32

Essais de Jean-Michel Guyot
commentaire de Jean-Michel Guyot
Les Belles-Lettres et la littérature expérimentale, qui prétendent s’opposer, partagent en réalité un même fétichisme pour la phénotypie des textes — ou bien que sa valeur tienne au  [...]
33

Espace panoramique occidental
commentaire de Jean-Michel Guyot
Oui, tu es le conculcateur des peuples, le dominateur des trônes, et les hommes sont devant toi comme les grains de sable que soulève le vent du sud.
T. Gautier, Le Roman de  [...]
34

Choix de poèmes (Patrick Cintas)
commentaire de Jean-Michel Guyot
Narration saccadée, hachée menue.
De courtes scènes se succèdent. Langage épuré, gangue exsangue : quelques déterminants ne subsistent que s’ils sont déterminants, sinon  [...]
35

Dictionnaire Leray
commentaire de Pascal Leray
Il est à noter que l’emploi de l’adjectif a considérablement évolué depuis les années 2010, sous la pression de l’audiovisuel et des "séries télévisées" qui sont devenues à la fin  [...]
36

Musicologie
commentaire de Jean-Michel Guyot
Nombre de poètes français n’ont pas demandé à « être mis en musique », étant décédés bien avant que tel ou tel compositeur ne se décidât à donner suite à quelques-uns de leurs poèmes.  [...]
37

Définitions - Espace autobiographique
commentaire de Jean-Michel Guyot
Regarder une créature de rêve, c’est ressentir l’ouverture maximale de sa propre subjectivité qui ne peut qu’absorber ce qui lui est imposé ou donné, c’est scruter le concept de  [...]
38

Musicologie
commentaire de Jean-Michel Guyot
Faut-il, avec Valéry, parler de « poïétique » pour souligner que le fait poétique tient d’abord à un art de la facture (poïein, en grec : faire, fabriquer) ? C’est cela d’abord que  [...]
39

Seconde introduction au sérialisme
commentaire de Pascal Leray
Merci pour ces mots. Il est vrai que je puis m’abstraire de pas mal des ablutions de l’époque et cela doit beaucoup à Patrick, qui permet à de jeunes vieillards de divulguer  [...]
40

Choix de poèmes (Patrick Cintas)
commentaire de Jean-Michel Guyot
Moi, ici, et tant que j’y suis,
Je ne suis pas difficile à déchiffrer
Je porte ma solution en exergue.
Comme qui s’en irait nu acheter
La nourriture de sa journée
Avec les sous de  [...]
41

Seconde introduction au sérialisme
commentaire de Jean-Michel Guyot
…Et puis... Le fait est que j’allais à rebours de mon temps. J’avais eu la joie de découvrir à travers le sérialisme la musique dite contemporaine. J’allais me heurter à mes  [...]
42

Passages en question
commentaire de Jean-Michel Guyot
Gilbert Bourson, dans ses « Passages en question » soulève la question du rythme ; disons plutôt que son écriture, ni tout à fait en prose ni vers clairement affichés, est soulevée  [...]
43

Choix de poèmes (Patrick Cintas)
commentaire de Jean-Michel Guyot
L’existence est le seul poème
/ dommage qu’on ne connaisse pas
Le moyen d’en traduire la quotidienneté
Sans être forcé d’en faire le roman / Patrick Cintas
*
D’aucuns en font tout  [...]
44

Musiques de Pascal Leray
commentaire de Pascal Leray
La Ral,m recèle une part de ma mémoire qui m’échappe totalement.
45

Jean-Claude Goiri
commentaire de René Chabrière
Il n’y aura personne autour de toi à côté de la nuit, même pas la mort qui voudrait te prendre dans tes bras, car rien ne dépasse, pas un mouvement, pas de battement de cil, pas  [...]
46

Écos des tatanes (Patrick Cintas)
commentaire de Patrick Cintas
Il faut absolument séparer ces deux sujets étrangers l’un à l’autre : le succès obtenu par un auteur (gare à la jalousie) & la qualité littéraire de son travail (hypocrisie  [...]
47

Essais de Jean-Michel Guyot
commentaire de Patrick Cintas
En ce moment (c’est l’automne), les hirondelles sont sur les grues. Je devrais dire : sur les ailes des grues. Demain, les hirondelles ne seront plus (là), et les grues ne seront  [...]
48

Musicologie
commentaire de Pascal Leray
En vous lisant j’ai trouvé le courage de reprendre cette page d’un livre de David Toop qui m’avait, il y a quelque temps déjà, fortement marqué.
Il s’agit de "Ocean of sounds.  [...]
49

Écos des tatanes (Patrick Cintas)
commentaire de Patrick Cintas
des milliers de morts qui laissent femmes, enfants, amis, voisins, pommiers, rues, canaux, terrasses, chats avec chiens, chats sans chien, bancs, allées, poissons rouges,  [...]
50

Écos des tatanes (Patrick Cintas)
commentaire de anonyme
Bientôt Noël. L’académie Nobel a songé à vous encore une fois. Remercions-la en achetant le dernier Annie Ernaux qui nous en dit encore plus long, cette fois sur le papa Noël qui  [...]
51

Écos des tatanes (Patrick Cintas)
commentaire de Patrick Cintas
Cher Stéphane, je te signale, à toutes fins utiles, que les fauteuils 3 et 16 de l’académie Nobel de Stockholm sont vacants. Si jamais tu veux commencer par là… Toutefois, tu t’y  [...]
52

Écos des tatanes (Patrick Cintas)
commentaire de Stéphane Pucheu
CANDIDATURE AU PRIX NOBEL : L’APRES MADAME ERNAUX
La consécration d’Annie Ernaux, en ce début de mois d’octobre 2022, est une triple mauvaise nouvelle : pour la littérature, pour  [...]
53

Jacques Brou
commentaire de Jacques Cauda
Cher Patrick Cintas, G.Bourson m’a souvent parlé de vous. À mon grand déshonneur, je ne vous ai jamais lu ! Votre article sur le J.Brou édité par Tinbad (où je suis tambien) me  [...]
54

Parutions en librairie
commentaire de Stéphane Pucheu
La recension a ceci de charmant et d’instructif que ses angles d’approche sont infinis. Et que leurs corollaires, c’est-à-dire leurs résultats, sont tout aussi surprenants.
La  [...]
55

Semaines de la RALM
commentaire de Patrick Cintas
A droite, on s’énerve sans retenue parce qu’une militante d’extrême gauche a reçu le prix Nobel. Un peu et même tout à fait comme à l’extrême gauche on se réjouit de savoir que  [...]
56

Écos des tatanes (Patrick Cintas)
commentaire de Patrick Cintas
Note : On peut remplacer dans le texte poète par auteur, écrivain...
[…] Il serait peut-être plus judicieux, afin d’établir une description des genres de poètes relatifs et de  [...]
57

Semaines de la RALM
commentaire de Jean-Michel Guyot
Prendre la parole pour espérer exister aux yeux et aux oreilles des autres : une demande de reconnaissance ?
Un jeune prof qui aurait choisi l’enseignement pour quémander  [...]
58

Semaines de la RALM
commentaire de Patrick Cintas
C’est trop difficile. Je proteste ! au nom de M. Clapisson ! Villiers de L’Isle-Adam – Contes cruels.
La question est de savoir si je pense ou si je suis.
À vrai dire, je  [...]
59

Écos des tatanes (Patrick Cintas)
commentaire de Patrick Cintas
Que brote la sangre – devise de Joaquín Murieta.
Voici des enfants non pas en forme de poire, mais de tragédie, à la manière aristotélicienne qui est aussi la manière  [...]
60

Écos des tatanes (Patrick Cintas)
commentaire de Stéphane Pucheu
Ce conflit qui s’ajoute au délitement général est bien la preuve que la haute gouvernance est accaparée par le Néant, que j’ai récemment évoqué - ô divin hasard ? ... - dans mon  [...]
61

Écos des tatanes (Patrick Cintas)
commentaire de Jean-Michel Guyot
Se mêler d’histoire sans formation requise, sans méthodologie, sans connaissances éprouvées, c’est-à-dire croisées et toujours relatives aux sources utilisées, c’est courir le risque  [...]
62

Écos des tatanes (Patrick Cintas)
commentaire de Patrick Cintas
…marre d’écouter le gars qui n’a qu’une corde à son violon. Henry Miller- Un diable au paradis.
Malgré les assauts, anonymes d’ailleurs, ou sous couvert de pseudonymes  [...]
63

Produire du sens de Stéphane Pucheu
commentaire de Jean-Michel Guyot
« La littérature, c’est l’exact inverse du néant ". S.P
« Le quotidien, c’est la survie ; la littérature, c’est la vie ». S.P
« Parier sur un écrivain, c’est parier sur un  [...]
64

Hosanna
commentaire de Jean-Michel Guyot
La merveille de la poésie de Gilbert Bourson tient tout entière dans l’extrême tension qui s’y joue entre une fluidité irréfragable et les heurts et secousses qu’elle dissémine dans  [...]
65

Écos des tatanes (Patrick Cintas)
commentaire de Patrick Cintas
Coloriage atomique pour les enfants
Proposition si jamais...
66

Écos des tatanes (Patrick Cintas)
commentaire de Patrick Cintas
Certes, certes...
Je souhaite "merde" à l’Ukraine, comme on a coutume de le faire à qui risque fort d’en manquer sur la scène.
Quant au portrait de la "femme qui pleure", rien  [...]
67

Écos des tatanes (Patrick Cintas)
commentaire de Stéphane Pucheu
Les militaires ont remplacé les médecins.
Chacun y va de de son ego, et les chaînes d’informations occidentales déversent le feuilleton quotidien de la guerre civile  [...]
68

Choix de poèmes (Patrick Cintas)
commentaire de Jean-Michel Guyot
Je voulais vous dire que j’ai été profondément touché par votre poème que vous avez intitulé Personne.
C’est un grand texte, et comme tout grand texte, il interroge, par-delà  [...]
69

Parutions en librairie
commentaire de Jean-Paul Gavard-Perret
Par ses révisions des contes en un bain de houle et son carbone actif, Bourson témoigne d’une belle santé plus érotique que simplement grivoise.[...
70

Poésie de Jean-Michel Guyot
commentaire de Patrick Cintas
...réagissant sur cette "androgynéité"
avec humour...
Interrogeant ces temps-ci une retraitée de l’éducation nationale.iste, je lui demandai :
— Qu’est-ce que donc vous faites  [...]
71

Poésies de Gilbert Bourson
commentaire de Jean-Paul Gavard-Perret
Superbe texte.
72

Récits de Gilbert Bourson
commentaire de Jean-Paul Gavard-Perret
Phrase - phases sans emphase ni anaphore : Gilbert Bourson.
73

Récits de Gilbert Bourson
commentaire de Daniel Jeanneteau
Effectivement votre livre m’attendait bien à l’abri dans une pile de documents accumulés en mon absence. Je viens de le lire.
74

Récits de Gilbert Bourson
commentaire de Jean-Paul Gavard-Perret
Ne pas laisser finir le “comme ça” ou retour amont
75

Récits de Gilbert Bourson
commentaire de Olivier Rachet
Fantaisie militaire.
76

Récits de Gilbert Bourson
commentaire de Jean-Paul Gavard-Perret
Présentation et entretien réalisés par Jean-Paul Gavard-Perret pour lelitteraire.com.
77

Récits de Gilbert Bourson
commentaire de Pascal Boulanger
(Note de lecture) Phases, de Gilbert Bourson, par Pascal Boulanger
78

Récits de Gilbert Bourson
commentaire de Jean-Claude Hauc
Phases,
de Gilbert Bourson. Tinbad Chant, 80 pages, 13 euros.
Melancholia,
de Philippe Thireau. Tinbad Fiction, 52 pages, 11,50 euros.
Les éditions Tinbad viennent de publier  [...]
79

Semaines de la RALM
commentaire de Patrick Cintas
Alors, lecteur, qui parlera
pour agir sur ce qui sera ?
A qui le premier la parole ?
Qui veut se risquer à ce rôle
et sur la rampe s’avancer,
comme à la barre des  [...]
80

Semaines de la RALM
commentaire de Patrick Cintas
RALM, éditeur numérique
« Rien pourtant ne se fige en essai, en critique. Ici tout est poésie en même temps que roman… » écrit Patrick Besnier à propos de Faustroll. Sans doute  [...]
81

Essais de Jean-Michel Guyot
commentaire de Gilbert Bourson
Je veux mon cher Jean-Michel Guyot vous prier d’excuser mon retard à, sinon répondre, mais à vous dire que j’ai énormément aimé le texte que vous m’avez si gentiment dédié, (ce dont  [...]
82

Le récit ruisselant (Pascal Leray)
commentaire de Pascal Leray
Le problème, c’est que tout devient très lent. J’ai voulu écrire le mot "devenu" tout à l’heure. J’ai eu un vertige. Merci pour ces lectures.
83

Le récit ruisselant (Pascal Leray)
commentaire de Jean-Michel Guyot
Le forage est à l’amphore ce que le fort est au foirage.
*
Ah mais que voilà une parole énigmatique à souhait !
Réduite à une courte sentence distribuant quatre éléments scindés  [...]
84

Espace panoramique occidental
commentaire de Jean-Michel Guyot
Nous sommes en attente de lectorat, méconnus que nous sommes, en plus d’être exposés comme tout un chacun aux aléas et aux incertitudes du temps présent.
Aussi dois-je avouer  [...]
85

Poesía
commentaire de Stephen Blanchard
Qui nous ramènera la tête de Poutine
Dictateur proclamé d’une Russie, arguant
L’invasion à tout prix et même la famine,
Dans les rangs courageux d’un peuple combattant ?
Que  [...]
86

Carnet de Keanu et autres notes du projectionniste
commentaire de Jean-Michel Guyot
La disparition de K. m’a beaucoup affecté, c’est vrai. À présent j’écris dans le vide. Je voudrais dire au vide qu’il n’existe pas. Il me le rendra bien.
Keanu existe en revanche.
Ce  [...]
87

Espace panoramique occidental
commentaire de Audrey Juillac
Chez Stéphane Pucheu, la littérature est un objet d’étude, d’analyse. Elle est tantôt mise à distance, tantôt regardée de l’intérieur, tantôt éclairée sous plusieurs angles, disséquée  [...]
88

« Avant-fiction » - roman en vers
commentaire de Patrick Cintas
En ces temps de conservatisme, progressisme, wokisme, humanisme, universalisme, inclusionisme et tout ce qu’on voudra pourvu que ça passe, la situation du poète.e dans la cité a  [...]
89

Je ne parlerai qu’en présence de mon écriture
commentaire de Gilbert Bourson
Certains auteurs ont la chance d’avoir de rares véritables lecteurs et de toute évidence je suis de ceux là, car en lisant ce que vous écrivez sur ma poésie, je suis persuadé que  [...]
90

Je ne parlerai qu’en présence de mon écriture
commentaire de Jean-Michel Guyot
L’instant du Dire, l’automne venu, écorce doucement le vénérable platane sur la fine et fragile écorce duquel l’enfant que j’étais se plaisait à graver avec une pointe sèche des signes  [...]
91

Semaines de la RALM
commentaire de Jean-Michel Guyot
Écrire ou lire, voilà un dilemme qu’il est difficile de trancher.
Gilbert Bourson
Cette fin de non-recevoir, d’une extrême délicatesse de sentiment, est aussi d’une profonde  [...]
92

I - Pajas
commentaire de Daniel de Cullá
Je suis ravi. C’est un texte formidable et étonnant. Le préambule de l’Histoire des religions ! Que vaut une masturbation faite à temps pour trouver un âne qui a un grand curé  [...]
93

Nouvelles
commentaire de Doumen Léa
Un même pronom indéfini encadre cette nouvelle : rien. Et pourtant, dans ce qu’il semble être rien, il y a tout. Des phrases longues, avec une énumération d’adjectifs, de verbes,  [...]
94

Espace panoramique occidental
commentaire de Jean-Michel Guyot
Voici à tout le moins un exposé magistral, tant sa brièveté s’accorde à l’intensité éclairante de son propos.
Un commentaire fatalement en rajoute et en retranche, ajoute des mots à  [...]
95

Musicologie
commentaire de Stéphane Pucheu
Le propos de Jean-Michel Guyot nous remet au cœur du sujet, à savoir le conflit entre relativisme et verticalisme.
Avec, il est vrai, une once de nostalgie.
Celle-ci  [...]
96

Galeries de Valérie Constantin
commentaire de Robert Vitton
Le siècle avait quelques ans, je brodais çà et là, au petit bonheur la chance, des poèmes sur la toile universelle, quand me vinrent d’Andalousie un signe et des paroles. Patrick et  [...]
97

Galeries de Valérie Constantin
commentaire de Stéphane Pucheu
COMPRESSIONS I, II et III
Valérie Constantin est une artiste plasticienne dont l’amour pour les mots se transfigure au travers de spéculations picturales éminemment  [...]
98

Essais de Jean-Michel Guyot
commentaire de Stéphane Pucheu
La métaphore de la falaise est pertinente de la part de Jean-Michel Guyot pour évoquer la matérialité immuable des grands textes, auxquels il faut probablement comprendre, en  [...]
99

Semaines de la RALM
commentaire de Gilbert Bourson
Vous aimiez le temps parce qu’il passait et non pas
Parce qu’il vous donnait l’occasion de rimer avec lui
Patrick Cintas
Écrire ou lire, voilà un dilemme qu’il est difficile  [...]
100

Mises au point, jalons et perspectives
commentaire de Stéphane Pucheu
« Nous n’avons jamais été aussi libres que sous le libéralisme ».S.P
J’ai choisi ce titre, pour vous répondre, en songeant à la chanson « Le verrou » de Julien Clerc, qui date  [...]
101

Le récit ruisselant (Pascal Leray)
commentaire de Pascal Leray
Le forage est à l’amphore ce que le fort est au foirage.
102

Récits de Gilbert Bourson
commentaire de Patrick Cintas
Content d’avoir arraché une feuille à ton hêtre suprême.
Une fois évacuées ces questions de compréhensibilité, peut-on s’intéresser à la lisibilité ?
Mais avant d’en venir à l’écriture  [...]
103

Récits de Gilbert Bourson
commentaire de Gilbert Bourson
à Patrick Cintas
et en réponse à POÈTE de J-M Guyot
Que dire une fois de plus, aux gens « intelligents » qui trouvent la littérature obscure et sans pensées profondes, qui n’ait été  [...]
104

Récits de Gilbert Bourson
commentaire de Jean-Michel Guyot
Loin de moi l’idée malvenue de me livrer ici à une quelconque défense qui n’a pas de raison d’être, inspirée qu’elle serait par une adversité médisante, tant l’évidence d’un Dit  [...]
105

Récits de Gilbert Bourson
commentaire de Jean-Michel Guyot
Quoi qu’on pense par ailleurs de cette philosophie nouvelle, un peu partout de diverses manières, la conscience s’est répandue que l’angoisse n’est pas une souffrance négative et  [...]
106

Récits de Gilbert Bourson
commentaire de Patrick Cintas
Cher Gilbert,
Un peu par provocation (tu me connais…), mais surtout parce que je souhaite t’entendre encore et encore me parler de ton art (ou de ce que tu en penses…), voici  [...]
107

Récits de Gilbert Bourson
commentaire de Gilbert Bourson
Je dois avouer que pour choisir mon titre, j’ai pensé à l’expression : « proposer la botte à quelqu’un ». Ne restait plus qu’à trouver l’occupation de mes deux énergumènes, et de les  [...]
108

Semaines de la RALM
commentaire de Patrick Cintas
Pourvu que la critique ne s’intéresse pas aux idées ni aux "aspects humains" (Nabokov ?) mais à l’oeuvre d’art !
L’ébauche à grands traits est  [...]
109

Les derniers jours (mots) de Pompeo - [in "Hypocrisies"]
commentaire de Romain Gambois
Où il est dit en quoi consiste le cannibalisme ici en jeu.
Voici donc terminé ce roman qui a été présenté par l’auteur lui-même comme le dernier chapitre de son dernier opus  [...]
110

Semaines de la RALM
commentaire de Patrick Cintas
Comme le montre clairement le graphique ci-dessous, il n’y a rien de « classique » (horreur !) ni de « baroque » dans la RALM.
La structure de cette revue n’a guère changé avec le  [...]
111

Semaines de la RALM
commentaire de Jean-Michel Guyot
Si on te donnait le choix, que préfèrerais-tu être ? une fontaine, un puits ou bien un robinet d’eau chaude ou froide ?
Ma réponse, toute de circonstance, serait de dire, dans un  [...]
112

Semaines de la RALM
commentaire de Stéphane Pucheu
La configuration de la RAL’M, depuis ses débuts, revêt un aspect baroque qui à certains n’a jamais déplu. Au fil du temps, la richesse s’est épurée, la simplicité a changé de mue  [...]
113

La calbombe céladone de Patrick CINTAS
commentaire de Jean-Michel Guyot
Ah les pissenlits !
Chez nous, en Suisse, on préfère dire dents de lion comme à une certaine époque en France. Les Franco-Normands, ces grands exportateurs, ont emporté ce mot  [...]
114

Semaines de la RALM
commentaire de Patrick Cintas
Le lecteur soumis aux innombrables tétines de Pascal Leray devra exiger du Ministère de la Santé la greffe à même sa peau d’un robinet afin de ne pas fuir incontinent.
Le SUR UNE  [...]
115

Abstract
commentaire de Mod
Voici un lien ralmique qui semble répondre au message aristocratique de Stéphane Pucheu :
PRINTEMPS DES POÈTES - Intellos & populo
de Patrick Cintas - suivi d’une métaphore de  [...]
116

À propos de Santiago Montobbio
commentaire de Berta Sánchez de León
Con motivo de la presentación de Poesía en Roma y animado por aquella extraordinaria experiencia poética reflejada en sus páginas, vuelve Santiago Montobbio a la ciudad eterna. No  [...]
117

Semaines de la RALM
commentaire de Pascal Leray
J’opterais volontiers pour une arborescence liquide, qui permettrait d’installer de petits robinets "cintas", "guyot", "bourson", "constantin" au bout des branches et dont le  [...]
118

Poésie de Jean-Michel Guyot
commentaire de Jean-Michel Guyot
There is no such thing as the colour problem. It’s a weapon for the negative forces trying to destroy the country. They make black and white fight each other so they can take  [...]
119

Poésie de Jean-Michel Guyot
commentaire de Mod
Ici, peu de schizophrènes beaucoup de paranos et surtout énormément de cons... Le jour où t’hésiteras plus devant la nécessité, dit DOC sans se mordre les lèvres, le monde ne sera  [...]
120

Les noces d’Hérodiade de Stéphane Mallarmé-mystère
commentaire de Jean-Michel Guyot
S’attacher à développer une idée n’est pas s’attacher à elle, mais la laisser se détacher d’elle-même au risque qu’elle se perde en route dans des ramifications qui ne peuvent en rien la  [...]
121

Poésie de Jean-Michel Guyot
commentaire de Stéphane Pucheu
Les propos de Jean-Michel Guyot me rappellent conjointement mon cursus en Sociologie et le catéchisme progressiste.
La texture de son constat poétique est éminemment  [...]
122

Nouvelles lentes - [in "Phénomérides"]
commentaire de LUCE
Gore Vidal : She doesn’t write, she types (Jacqueline Susann)
Paul van Melle « a dit ça » il y a une douzaine d’années si je compte bien ces maudits ans qui ne connaissent que  [...]
123

Nouvelles lentes - [in "Phénomérides"]
commentaire de Jean-Michel Guyot
A Emmanuelle Agrapart
*
Urge igitur, nec transversum unguem, quod aiunt, a stilo
Courage donc, et ne t’éloigne pas de l’épaisseur d’un ongle, de ta plume, comme on dit.  [...]
124

Nouvelles lentes - [in "Phénomérides"]
commentaire de Patrick Cintas
Gaudeamus igitur.
La note de lecture, marginalia toujours, est une pratique sans doute artistique, ce qui ne met pas son auteur à l’abri de l’interprétation, si tant est que  [...]
125

Le récit ruisselant (Pascal Leray)
commentaire de Patrick Cintas
Ainsi s’achève la première partie du Récit ruisselant, La chair spectaculaire.
Et sa version epub (texte intégral) pour une lecture sur liseuse, ci-dessous.
Suit la deuxième  [...]
126

Revues "papier" et numériques
commentaire de anonyme
Curieux destin celui de cette revue*... Le concept proposé par son éditeur était simple : chaque numéro devait se composer d’un texte choisi par son auteur suivi de son  [...]
127

« Avant-fiction » - roman en vers
commentaire de Pierre Vlélo
Si la pratique de l’axiome est bien pensée, alors il est juste de se dire, calcul et expérience à l’appui, que si l’univers est en expansion, il a un commencement et une fin. Un  [...]
128

Les noces d’Hérodiade de Stéphane Mallarmé-mystère
commentaire de LUCE
Auteurs et éditeurs se multiplient à Chanaan comme ailleurs. Revenant à Sartre (décidément), on ne peut s’empêcher de revoir sa définition du philosophe : ni salaud, ni pédant. Salaud  [...]
129

Les noces d’Hérodiade de Stéphane Mallarmé-mystère
commentaire de Patrick Cintas
Sans doute est-ce parce que le texte, pour peu qu’il relève d’un art, ne peut pas être à la portée de tout le monde, que Gilbert Bourson met en scène la pensée. Cette seule action  [...]
130

Récits de Gilbert Bourson
commentaire de Gilbert Bourson
ou Cet écrit est la jarretière du récit
L’idée du printemps a excité mes sinus littéraires et s’est associée à l’image du veau qui vient de naître comme naitra le texte qui passe déjà  [...]
131

Documentales
commentaire de Luis Benítez
En abril de 2020 Ediciones Richeliú, de la Ciudad Autónoma de Buenos Aires, ha publicado el libro electrónico “Documentales : Entrevistas a escritores argentinos Tomo II” (*), que  [...]
132

Semaines de la RALM
commentaire de anonyme
Profitons de cette lecture pour relire les Entretiens avec Pierre Vlélo
[ICI]
« En poésie, le silence c’est l’absence de sens. Si vous dites n’importe quoi, vous ne rompez pas le  [...]
133

Espace panoramique occidental
commentaire de Jean-Michel Guyot
Un certain nombre d’existants - des étants-états-actes-actions, qui persévèrent dans l’être en se répétant, font événement et ainsi, ni fugaces comme un clin d’œil, un éclair qui zèbre  [...]
134

Sonnets
commentaire de Patrick Cintas
Il faudra autant de semaines pour mettre à sec le puits où Gilbert Bourson a envoyé dinguer les sonnets qui peuplent ses livres. Après le vol des « perdrix », voici un vol d’enfants  [...]
135

Poésies de Gilbert Bourson
commentaire de Gilbert Bourson
Quel bonheur de voir que la poésie peut être rencontre, et que l’instant qui la fait advenir, devient une occasion ( au sens de Montale) de germer dans le temps de l’autre et d’y  [...]
136

Le récit ruisselant (Pascal Leray)
commentaire de Patrick Cintas
Une des plus belles pages de Pascal Leray.
La voici d’un seul tenant, dazibao accroché au mur de la RALM, à grands caractères même vue de loin.
Aucun livre de papier, même  [...]
137

Documentales
commentaire de Roberto Cignoni
En torno a "Documentales. Entrevistas a escritores argentinos", Tomo II, de Rolando Revagliatti
Aquí se escuchan tus ecos perdidos, tu sinfonía en el estupor cotidiano, tus  [...]
138

Poésies de Gilbert Bourson
commentaire de Jean-Michel Guyot
C’est après une mauvaise nuit, trop courte, agitée de cauchemars, et sèche, comme j’aime à le dire lorsqu’aucune pensée plaisante ne l’a agrémentée, après une nuit de plus confiné  [...]
139

Semaines de la RALM
commentaire de Stéphane Pucheu
Il fallait bien un titre cinglant à l’abattement guyottien.
La pertinence de son flux narratif est une synthèse juste de l’essence de la RALM, qui semble le mieux relevée par  [...]
140

Documentales
commentaire de Flavio Crescenzi
« Documentales. Entrevistas a escritores argentinos. Tomo II », una renovada apuesta a la figura del autor
Suele decirse que al escritor se lo conoce por su obra. Si bien esto es  [...]
141

Semaines de la RALM
commentaire de Jean-Michel Guyot
Ecrire ne serait-ce que quelques lignes, le matin surtout, et je n’aurai pas l’impression d’avoir complètement perdu ma journée, riche par ailleurs en pensées et sensations de  [...]
142

À propos de Santiago Montobbio
commentaire de Santiago Montobbio
Queridos amigos :
Me alegra poder comunicaros la aparición de un nuevo libro, titulado Vuelta a Roma, y que quiero ver en estos momentos como una esperanza.
Se ha publicado  [...]
143

Nouvelles lentes - [in "Phénomérides"]
commentaire de Jean-Michel Guyot
Texte inspiré par le texte de Gilbert Bourson « Eloge de la masturbation, donc de l’écriture » [ci-dessus]
Il n’est pas rare qu’un texte se barre en couilles, molles comme il se  [...]
144

Semaines de la RALM
commentaire de Jean-Michel Guyot
Il ne s’agira pas ici de dire du bien d’un auteur et de son livre pour faire vendre en donnant l’envie de l’acheter ni non plus d’en explorer tous les tenants et aboutissants  [...]
145

Nouvelles lentes - [in "Phénomérides"]
commentaire de LUCE
La RALM n’est pas le meilleur endroit pour vanter les mérites pouponesques de la Montserrat. Quant au "stop" qui se répète ici, encore faudrait-il en justifier le cri...  [...]
146

Tracteurs et cerfs-volants
commentaire de Gilbert Bourson
Quel bonheur d’avoir de tels lecteurs qui abordent les poèmes comme des êtres vivants et singuliers, du pensé hic et nunc qui « surprend en maintes occasions » l’auteur lui-même,  [...]
147

Nouvelles lentes - [in "Phénomérides"]
commentaire de Henri Valéro
Stop à vous tous, si vous avez encore des problèmes poupéesques vous êtres invités à la maison. Ma dulcinée au beau nom d’une montagne sacrée, la Montserrat donc, vend des poupées.  [...]
148

À propos de Santiago Montobbio
commentaire de Santiago Montobbio
A raíz de la inesperada y estimulante noticia de la concesión del Prix Chasseur de poésie 2012 escribí una prosa, titulada “Barcelone en flânant”. A la poesía, como se comenta en  [...]
149

Nouvelles lentes - [in "Phénomérides"]
commentaire de Patrick Cintas
Entretemps la poupée...
Pourquoi pas une suite en effet.
En voici le premier fragment ou chapitre.
[Les derniers jours (mots) de Pompeo]
A suivre dans la RALM...
Les  [...]
150

Tracteurs et cerfs-volants
commentaire de Patrick Cintas
Gilbert Bourson vient de publier "Phases" chez Tinbad...
[Lire ce texte dans la RALM]
avec commentaires...
La chair de ses textes [y] est diablement complexe, et c’est sans  [...]
151

Tracteurs et cerfs-volants
commentaire de Jean-Michel Guyot
…Und dass ich Euch ein Beispiel gebe… Goethe

L’énorme poireau du tout au cheveu blanc
comme le rien qui a vieilli dans sa verdeur
de queues coupées
dépasse insolemment de mon  [...]
152

Nouvelles lentes - [in "Phénomérides"]
commentaire de Jean-Michel Guyot
Les hommes font leur propre histoire, mais ils ne la font pas arbitrairement, dans les conditions choisies par eux, mais dans des conditions directement données et héritées du  [...]
153

Lecture de Santiago Montobbio - articles de Jean-Luc Breton
commentaire de Santiago Montobbio
Con motivo de la creación de su foro Masse critique en la Revue d’Art et de Littérature, Musique, la editorial francesa Le chasseur abstrait éditeur ha digitalizado los números de  [...]
154

Documentales
commentaire de Luis Benítez
Tomo I, Ediciones Richeliú, Ciudad Autónoma de Buenos Aires, Argentina, noviembre de 2019, 379 pp., ed. electrónica de 8,42 Mb, acceso gratuito.
En fecha reciente Ediciones  [...]
155

Récits de Jean-Michel Guyot
commentaire de Jean-Michel Guyot
Eh beh, si je m’y attendais !
Un grand merci pour cette analyse tout en finesse et justesse.
Je m’y retrouve sans retenue et surtout sans jamais éprouver un quelconque  [...]
156

Récits de Gilbert Bourson
commentaire de Gilbert Bourson
Merci Patrick pour ta belle lecture de ‘Phases’. J’ai écrit ce truc sans chapitres ni décrochements d’aucunes sortes. Une fois le premier mot lu, la phrase toujours déjà commencée  [...]
157

Nouvelles lentes - [in "Phénomérides"]
commentaire de Gilbert Bourson
Éloge de la masturbation , donc de l’écriture
La masturbation est toujours, une pratique intellectuelle, fantasmée par l’imagination. L’écriture est une masturbation où mots,  [...]
158

Gué de la Noire
commentaire de anonyme
Belle anthologie cependant limitée à la série La rivière Noire. En attendant un "Gué" des autres collections de cet auteur prolifique et infatigable. Ce serait aussi une bonne idée  [...]
159

Chroniques
commentaire de Gerard
Cette présentation, ce décryptage donne bien envie de lire. Car la constatation d’un certain aboutissement de l’évolution des générations de nouveaux européens, rapprochés sans  [...]
160

Revues "papier" et numériques
commentaire de Patrick Cintas
Et téléchargeables gratuitement.
Bonne lecture.
Et grande diffusion.
161

Revues "papier" et numériques
commentaire de anonyme
Bonne idée !
On suit ça de près.
On peut consulter les [archives] en attendant.
Un travail de revuistes colossal !
162

Récits de Gilbert Bourson
commentaire de Patrick Cintas
Tinbad nous signale que ce récit de Gilbert Bourson ne peut figurer dans sa collection fiction car « il part d’un fait mythique » : les déboires sexuels d’Achille. Ce texte devient  [...]
163

Nouvelles lentes - [in "Phénomérides"]
commentaire de LUCE
L’inversion des pôles est, paraît-il, imminente. Mais la pratique de l’écrit n’a pas attendu cette promesse pour procéder au déplacement linguistique de l’adage : "L’art est  [...]
164

GOR UR - [in "Gor Ur, le gorille urinant"]
commentaire de anonyme
Frank Chercos le fils et papa John Cicada prennent la parole à une génération de distance. Autre distance, celle qui sépare la planète Terre, où le fils balaie les planchers d’un  [...]
165

En voyage
commentaire de LUCE
Quel charabia ! Quel vide de coquille !
Que d’idées démarquées ! Ô platitudes !
Citations déguisées. Copiés-collés aux trousses.
Allégations sans fondement (à part le vôtre) !
On  [...]
166

En voyage
commentaire de Stéphane Pucheu
Les obsessions, quelles qu’elles soient, sont caractéristiques des écrivains.
En préambule de mon "exégèse", lorsque j’évoquais les poétesses grecques (essai n. 122 dans "Espace  [...]
167

Nouvelles lentes - [in "Phénomérides"]
commentaire de Patrick Cintas
Gilbert Bourson a inventé le genre « perdrix ». Cet envol a animé le ciel de la RALM de février 2013 à juillet 2019, suivi d’une parution partielle chez Le chasseur abstrait où il a  [...]
168

Nouvelles lentes - [in "Phénomérides"]
commentaire de Henri Valéro
Salut Patrick - Quel plaisir, quel pied que celui de la poupée… Immédiatement suivi d’une grimace d’incompréhension totale. Comment peut-on commenter un texte qui n’a besoin de  [...]
169

Récits de Jean-Michel Guyot
commentaire de Gilbert Bourson
D‘abord mon choix de « dans la chambre » de J.M. Guyot est dicté par mon propre intérêt pour le thème, justement, de la chambre, qui souvent est l’incipit ouvrant sur le lieu  [...]
170

Phénomérides - roman texte intégral
commentaire de LUCE
Je crains de m’être mal fait comprendre (si j’en juge par un récent courrier d’un de nos lecteurs).
Évidemment : si je ne me vois pas cadavérisée sur la table en question, c’est à  [...]
171

Nouvelles lentes - [in "Phénomérides"]
commentaire de Patrick Cintas
Les pédophiles cultivent en principe l’art de l’ellipse. Sauf en cas de pédopornographie. La narration de cette « poupée » est à rattacher plutôt à cette « immaculée conception » qui  [...]
172

Nouvelles lentes - [in "Phénomérides"]
commentaire de Gilbert Bourson
La question est de savoir si écrire est équivalent à prendre son pied. La question posée, c’est déjà répondre par Nietzche interposé, que c’est avec la paire de ce membre (au moins)  [...]
173

Poésies de Patrick Cintas
commentaire de Patrick Cintas
Un deuxième volet de Seriatim sera publié la semaine prochaine 13 janvier en feuilleton.
[ICI]
174

Branlettes de Patrick Cintas (pour LUCE et ses phénomérides) [section V]
commentaire de Patrick Cintas
Cette "nouvelle" est le premier des 101 chapitres de mon dernier roman : Hypocrisies à paraître dans la RALM sous forme de feuilleton.
J’en rédige actuellement le Mode d’emploi.  [...]
175

Semaines de la RALM
commentaire de Patrick Cintas
Afin de ne pas sombrer dans la confusion forcément inhérente aux « points de vue » sur le chantier que j’ai entrepris, je précise que ce no 103 est un roman (ou tout autre genre qui  [...]
176

Semaines de la RALM
commentaire de anonyme
Bibliographie complète de P. Cintas. On voit bien, avec cette liste, et dans l’esprit de l’auteur, les deux « ensembles » (le Festin et le Désir) et leurs contenus respectifs.  [...]
177

Poésies de Gilbert Bourson
commentaire de Gilbert Bourson
Le problème est de savoir, (pour moi) si ce texte est un texte autobiographique ou pas. La question peut être posée par le lecteur qui a toujours tendance à penser que le récit  [...]
178

Poèmes
commentaire de Gilbert Bourson
Évoquant les sigillaires au temps de Marc-Aurèle, Daniel Aranjo garde le présent aussi chaud que cette neige, elle aussi évoquée, d’enfance demeurée, (déjà toujours neigée) en cette  [...]
179

Nouvelles lentes - [in "Phénomérides"]
commentaire de Gilbert Bourson
Cette nouvelle est l’une que je préfère parmi celles de Cintas. Il semble qu’elle soit au plus près des inquiétudes actuelles tant en ce qui concerne le climat « matériel » que  [...]
180

Récits de Gilbert Bourson
commentaire de Patrick Cintas
Voir Forum à propos de "Pli urgent"
[ICI]
***
181

Parutions chez Le chasseur abstrait
commentaire de Patrick Cintas
"Pli urgent" a été publié dans la RALM :
[ICI]
À lire absolument...
182

Parutions chez Le chasseur abstrait
commentaire de Gilbert Bourson
On reçoit toujours des nouvelles de quelque part où nous sommes sans le savoir, et c’est de nous-mêmes que ces récits nous parviennent. Le rêve est un des ports de notre existence  [...]
183

Les noces d’Hérodiade de Stéphane Mallarmé-mystère
commentaire de Gilbert Bourson
Je ne sais pas si cette opération Mallarméenne fut ma Béatrice, mais elle fut certainement une des plus exaltante de ma vie d’homme, laquelle se tient, (devrais-je dire se joue ?)  [...]
184

Semaines de la RALM
commentaire de anonyme
Pour être complet (5/11/2019), voici la bibliographie complète de P. Cintas :
Page à consulter : [Catalogue] [Chantier] [RALM 103]
185

Journal du Catalogue du sériographe (RALM 102)
commentaire de anonyme
Ici, quelques chroniques à propos d’ouvrages et d’auteurs qui méritent une attention particulière. Le choix de la RALM suppose toujours une lecture attentive et critique. Peu  [...]
186

Florilège
poèmes et essais
proposé par Françoise Hán
commentaire de anonyme
A l’occasion de Ce pli ouvert/Sans fragment de bleu Chez Brémond - Encres de Jean-Michel Marchetti.
Ode à Françoise Hàn
187

Autres romans, nouvelles, extraits (Patrick Cintas)
commentaire de Patrick Cintas
À l’époque, nous vivions au bord de la plage, à la sortie de la ville. Un matin, tout le quartier était assemblé sur le sable, tous tournés vers la mer. Une patera* dérivait au  [...]
188

Autres romans, nouvelles, extraits (Patrick Cintas)
commentaire de Jean-Michel Guyot
L’oubli, dans cette nouvelle, n’est pas cet oubli par négligence engendré par la surcharge informationnelle que nous subissons tous, pour peu que nous suivions l’actualité avec  [...]
189

La calbombe céladone de Patrick CINTAS
commentaire de anonyme
Le mélodramatisme porteur de pain du concept de « l’étranger » a fait long feu. De nos jours, les seuls étrangers sont les émigrés, les exilés et ceux qui, par les temps qui courent,  [...]
190

Journal du Catalogue du sériographe (RALM 102)
commentaire de Patrick Cintas
Une fois digérée cette idée de projet colossal, lequel interdit toute tentative éditoriale raisonnable et raisonnée qui le limite à une simple mise en ligne avec les moyens mis à  [...]
191

Phénomérides - roman texte intégral
commentaire de LUCE
Avec vous (je le sais pour avoir travaillé avec vous à ma Pornocacographie et à Phénomérides — titres que j’emprunte à vos vers), il n’est jamais question de se laisser embarquer dans  [...]
192

Phénomérides - roman texte intégral
commentaire de Patrick Cintas
Auteure d’un recueil de poésies (En voyage), de deux longs poèmes (sous le titre générique de Grandes Odes : Histoire de la femme en poésie et Pornocacographieen langue kinora -  [...]
193

En voyage
commentaire de LUCE
Je n’ai pas l’honneur de vous connaître et je n’en ai pas l’envie non plus au regard de votre traitement plus obsessionnel que littéraire que vous pratiquez sur le corps de la  [...]
194

Journal du Catalogue du sériographe (RALM 102)
commentaire de Patrick Cintas
« …l’existence numérique du texte lui ouvre d’autres dimensions parce que les supports numériques, en particulier les formats du web, ne sont aucunement astreints à la linéarité  [...]
195

Phénomérides - roman texte intégral
commentaire de anonyme
« Il fut un temps, pas si lointain, où la pratique de l’écriture, du français en ce qui nous concerne, pouvait raisonnablement témoigner du sérieux de l’écrivain ou au contraire le  [...]
196

Branlettes de Patrick Cintas (pour LUCE et ses phénomérides) [section V]
commentaire de Patrick Cintas
Ces nouvelles n’ont pas été conçues pour appartenir à un livre, roman, recueil ou autre poème. Elles sont « sueltas », libres, et peuvent être lues indépendamment les unes des autres.  [...]
197

Dictionnaire Leray
commentaire de anonyme
L’œuvre de Pascal Leray tient à la fois à l’art et à l’ingénierie. La RALM nous a offert un numéro spécial (le 102) consacré aux travaux en tous genres de cet écrivain plongé jusqu’au  [...]
198

Semaines de la RALM
commentaire de Jean-Michel Guyot
"Pour respecter l’idiosyncrasie de chacun..." André Gide - Paludes.
Qui dit masse critique dit tout à la fois le fait indéniable d’une accumulation d’œuvres unique en son genre et  [...]
199

En voyage
commentaire de Stéphane Pucheu
Sans doute la poésie est-elle davantage honorée par les femmes que par les hommes, et il vaut mieux qu’il en soit ainsi, au regard des noms qui sont mentionnés planétairement.
Si  [...]
200

La calbombe céladone de Patrick CINTAS
commentaire de Stéphane Pucheu
Faut-il condamner l’homme qui fut un grand écrivain parce que collaborationniste ? Ou faut-il condamner l’homme et l’écrivain parce que confondus et collaborationnistes ?
Cette  [...]
201

Portraits et propos à vue de perdrix
commentaire de anonyme
Six ans, de semaine en semaine, avec la ponctualité d’un Vialatte...
Plus de six cents poèmes sans un seul craquement de l’édifice...
Chacun reposant sur une citation extraite de  [...]
202

Romans de Patrick Cintas
commentaire de anonyme
Dans le genre hallucination, lire aussi L’Ogresse du même auteur et dans la série caNNIbales.
"Quelle est la place du mort chez moi ? Laissez-moi vous raconter ça..." L’auteur  [...]
203

 

Collection Masse Critique
Cliquez

 

La poésie a des racines.
Cultivez-la !
Sans cette culture,
le comité de lecture vous enverra sur les roses.
En papier ou numérique, une revue littéraire n'est pas un magazine.
On n'y publie pas pour se faire remarquer.
On y est choisi parce que ce qu'on y propose a un intérêt littéraire ou artistique (classique ou moderne).
L'auteur y cède sa place à son art.
Et cela ne peut avoir lieu sans souffle ni générosité.
Si vous proposez quelque chose, ne vous contentez pas de donner, ou de prêter, un échantillon de votre talent. Pensez plutôt à présenter votre travail pour en montrer l'intérêt.
Patrick Cintas
Responsable de la publication
nouveautés tous les lundis

 Pour adresser vos contributions (Comité de lecture)

Si vous souhaitez suivre la publication de la RALM, adressez-vous à Patrick Cintas qui vous inscrira sur sa liste personnelle [NEWSLETTER]
Fréquence : 1 semaine. Notre [BACKEND (derniers articles publiés)].

Revues "papier"
       
Numéros spéciaux
       
Chantiers
     
Sites remarquables
actor.ral-m.com
benoit-pivert.ral-m.com
www.patrickcintas.fr
danielaranjo.ral-m.com
francoise-han.ral-m.com
gilbertbourson.ral-m.com
forum.ral-m.com
gorur.ral-m.com
hemeron.ral-m.com
jean-claude-cintas.ral-m.com
jean-michel-guyot.ral-m.com
www.valerieconstantin.fr
montobbio.ral-m.com
pascalleray.ral-m.com
patrickcintas.ral-m.com
personae.ral-m.com
robertvitton.ral-m.com
rolando-revagliatti.ral-m.com
sergemeitinger.ral-m.com
srioscal.ral-m.com
stephane-pucheu.ral-m.com
television.ral-m.com
tomasso.ral-m.com
pascal-uccelli.ral-m.com

 

Les 'terrains de jeu' de la RALM

 

« Pour respecter l'idiosyncrasie de chacun... » André Gide - Paludes.

2004/2024 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - pcintas@ral-m.com - 06 62 37 88 76

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -

- Hébergement: infomaniak.ch -