Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Pierre de tonnerre
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 14 juillet 2019.

oOo

Ménage une issue

A celle-là qui, toute songeuse,

Vit d’espoir

 

Et un à un, laisse advenir les signes

Sur tes seins de neige

Puis tes bras, ton cou

 

Laisse les images vagabonder et bondir et folâtrer

Entre tes lignes acérées

Freyja

Et puiser au vol quelques mots souverains

Qui courent sur les lèvres du monde

 

Qu’à mon tour, en poète sûr de ses tours,

Je puisse haut lancer quelques pierres au hasard

 

Runes des vents se lèvent

Et soulèvent nuages et poussières

Dévoilent corps meurtris et navires échoués sur la grève

Agitent armes et victuailles

Soufflent sur les survivants éclats d’or, d’argent et de cuivre

Caressent furtivement combes et collines

S’insinuent doucement

Dans le cœur des femmes de ce monde

 

Toupies folles-désaxées

Se cherchent un maître en équilibre

Le trouve en la personne d’un skald

Le voilà donc qui dévale à toute allure la colline des mots

Femmes et enfants rassemblent

En gerbes d’espoir les rythmes

Farine des jours

Pain d’hier et de demain

 

Cascade alors de formules envoûtantes

Retombe en fines gouttes colorées

Sur les rives odorantes

Du chant

Hommes bourdonnent

Femmes entonnent

 

Rythmes si variés percutent les roches vibrantes

Au soleil de juin

 

Bonté fertile et fécondité souriante

Temps heureux devant l’âtre riche en récits

Et moissons abondantes

 

Richesses en partage

Et sourires espiègles à foison

Mots légers lourds de sens

Donnent du cœur à l’ouvrage

 

Qu’éclate en ce jour faste

Et au grand jour

Pure jouissance de savoirs inouïs

 

Jubilation sans mesure

Et pain quotidien

 

Danse des sceptres veufs de mains avides

Quelques runes égarées dans les tourbières en fleurs

Les porteuses d’aube

 

Pierre de tonnerre ne retombe

Saisie au vol 

 

A son tour marteau vole de clocher en clocher

Frappe l’écume du ciel

 

Mer Egée, à son tour, si loin,

Ecume d’être dans le sillage éblouissant

 

Quelques hardis kobolds versés dans l’art de naviguer

En haute mer explorent banquise et vertes prairies

 

Mât du ciel

Quille renversée

 

Jean-Michel Guyot

5 juillet 2019

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -