Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Repli artériel
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 5 mai 2013.

oOo

Le crétin numérique

 

Argument du Repli artériel, hommage à mon magnétophone.

 

Playliste

  • repli_arteriel_-_la_chaufferie.mp3
  • repli_arteriel_-_les_murnes.mp3
  • repli_arteriel_-_qui_s_a_c_coule.mp3
  • repli_arteriel_-_ayse_magnets.mp3
  • repli_arteriel_-_canevas.mp3
  • repli_arteriel_-_comment_vas-tu.mp3
  • repli_arteriel_-_et_ici_a_pra_c_sent.mp3

 

On m'a trop souvent demandé de choisir mon camp. Et plus la question m'est revenue, plus j'ai été amené à me replier. Tant pis pour moi.

Aujourd'hui le printemps arbore un visage éclatant. Je mange au Cognac. Je ne veux plus voir le jour et à force de me dire qu'il faudrait que j'écoute la nuit, j'en viens à considérer que j'ai besoin d'un tournevis. Je ne suis pas bien outillé, c'est le lot du mauvais ouvrier comme on sait.

Mais la nuit vient et revient, elle me laissera autant de chances que faire se peut. Si je devais choisir mon camp aujourd'hui, je pourrais parler du bus. Qui ne demande rien, de son côté.

Moi, il m'arrive de prendre le bus et d'en être satisfait, enfin. Je pourrais parler de mon oreille, aussi. Elle saigne maintenant.

Je serai du côté du sang, à un moment. Mais le moment clignote. Je le laisse faire. « De quel côté du jour te situes-tu ? », me demande la nuit. Je débouche un Cognac. Et puis en titubant, je me rends compte que j'ai laissé dégouliner au sol de la bande magnétique.

Je la regarde, je me force à rire méchamment. On l'a découpée. Elle est fripée. J'imagine qu'il reste des parcelles de son accrochées à cette bande, je les vois même tomber comme des flocons de neige. « Plus personne ne fait ça, enfin ! »

J'ai un magnétophone. J'en ai deux, même. Et une caisses de cassettes dégoulinantes de bande magnétique purulentes, mal vieillies.

Si le repli est artériel, il faut une guitare inaccordable, comprenez. Il faut des sons excrémentiels. Il faut du souffle, surtout. Ce souffle qui s'installe quand le silence augmente.

Je le regarde faire, fasciné. Je ne dis pas pour autant que j'aie choisi mon camp – du côté du souffle il y aurait encore beaucoup à dire, à contester. Mais pour ce qui est de la bande magnétique, je tiendrai fermement ma position.

J'ai toujours été du côté du « mal foutu » que dénonçait, il y a longtemps maintenant, François Morellet. Et de cela, vous croyez que le support numérique pourrait rendre compte ? C'est ridicule, voyons, ridicule et enfin, je n'y crois pas.

Je crois que la bande magnétique recèle des pouvoirs magiques. Dans le repli, c'est le seul matériau combustible. La seule boussole certaine pour qui cherche dans l'obstination et sans alliance l'erreur.

Merci.

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -