Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Mitwelt
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 21 septembre 2014.

oOo

Il est heureux que le monde ne se limite pas à mon imagination.
Heureux tout autant que mon imagination ne se réduise pas au monde.
Le monde a cet avantage sur moi qu’il était là avant ma naissance et qu’il me survivra.
Le monde tel que je l’imagine, c’est un ensemble de liens, de lieux et de relations nouées entre divers lieux liées à diverses personnes passées ou présentes, mortes ou vivantes.
Un réseau, le monde auquel je m’attache.
Dans ces conditions, le monde tel que je l’imagine n’est ni tout à fait réel ni tout à fait imaginaire. Il se limite, si vaste soit-il, aux liens que j’y noue, sans s’y réduire.
L’imaginaire, le noyau intime de l’imagination en acte, c’est le monde de la perception. C’est là qu’événements et personnes, lieux et liens se nouent, se dénouent, se déchirent, s’entrelacent.
L’illustre aîné et le nain de jardin, voilà les deux bornes d’un monde habité par des pantins, des panthères et des bêtes féroces à face humaine.
Les pantins s’imaginent manipuler à leur guise les panthères, mais ce sont les bêtes féroces qui mènent le jeu. L’illustre aîné compte les points, le nain de jardin sourit.
Où que j’aille, ce sont des triades, et non des paires, que je rencontre. Rencontre purement imaginaire qui permet au tiers exclu de tirer son épingle du jeu.
Le tiers exclu, c’est moi.
Le monde n’a pas la délicatesse d’une toile vierge, d’une page blanche. C’est un bloc de marbre brut, rose de préférence, qui attend les ciseaux du sculpteur.
Philosopher à coups de marteau, comme l’enjoint Nietzsche.
Il faut que les idoles crèvent de trouille, sentent le vent du marteau avant le coup fatal porté à leur vide.
Cela suppose des idoles de chair et de sang, non de simples icônes déposées par le temps. Le monde n’en manque pas.
Au travail !
Jean-Michel Guyot
21 août 2014

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -