Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Les meilleurs coiffeurs sont les rêves
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 26 janvier 2014.

oOo

J’aime rêver longtemps. C’est dans le rêve que je me sens chez moi l’autre réalité. Longtemps je me suis réveillé de bonne heure. Arraché de bonne heure à cette réalité à ce moi central est ma réalité. Toute biographie doit veiller à cela que le rêve est réel est la réalité profonde dont la veille est l’autre réel de la réalité où être tous les autres successivement. Toute biographie doit inclure le rêve dans la vie d’un être toute la matière. Les illusions d’un être aussi sont la matière dont la vie est faite donc aussi rêvée. La vie donc est aussi le rêve sont aussi dont la matière est faite. Les personnes jamais ne sont parties du rêve ayant quitté la veille ne sont pas parties. Font partie du rêve sont à part entière le lieu-moi central du rêve font le rêve. Ne sont donc jamais mortes dans cette partie de la réalité. Bien réelles donc bien rêvées sont les personnes vues en rêve. Bien d’avantage leur réalité pour l’être qui les voit en rêve qu’en la veille plus que leur image l’illusion concoure. Parfois souvent leur forme est différente aussi plus authentique dans le rêve qu’en la veille. Imaginées. Métamorphoses en tout des apparences plus nébuleuses dans le rêve donc aussi plus vraies donc plus centrales. Parfois c’est une pièce de monnaie un objet qui parle un objet finalement rendu à sa parole à son humanité confuse matérielle. Leur langage est le rêve de tout le langage qui rêve qui est la matière des choses parlées chaque monde du monde en veille ou dans le rêve la réalité donc des illusions donc le monde. Les lieux revus en rêve sont le territoire et dans la veille un tracé sur la carte. Sont la carte une direction vers un lieu vers des lieux vers Le Lieu. Le langage est métamorphoses est le rêve qui fait mentir la veille et qui coiffe le monde et les personnes vues aussi revues en rêve qui nous fait parler plus vivant plus en veille d’être en parole le rêve dit ma parole est vraie ma parole est nature est confuse est. Longtemps je me suis de bonne heure. Je me suis dans le rêve. J’rêve suis réveillé suis d’veille. Suis langage.

Parlant du rêve, les scientifiques coupent les cheveux en quatre/ Mais dans les rêves les rêveurs sont toujours bien coiffés

Georg Kreisler (Paroles d’une chanson de Kreisler chansonnier Viennois).

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -