Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Le bonjour d'Alfred
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 31 août 2014.

oOo

Heureux qui mettra sa cocarde

Au bonnet de Mimi Pinson !

Alfred de MUSSET

 

 

Ce n’est pas pour une piécette

Qu’elle ravaude caleçons,

Chemises, tabliers, chaussettes,

L’aiguille de Mimi Pinson.

 

Beaux prometteurs de fleurs d’orange,

Donneurs de bons points, de leçons,

Petites frappes qui se rangent

Du parti de Mimi Pinson…

 

Pipeurs de dés, gens de rapine,

Batteurs d’estrade et de buissons,

Tous se souviennent des épines

Des roses de Mimi Pinson.

 

Quand des farfelus l’enlevèrent

Pour une minable rançon,

Que la secousse fut sévère

Dans l’entour de Mimi Pinson !

 

Chose promise, chose due.

Ficelée comme un saucisson,

Les ravisseurs nous l’ont rendue

Intacte, la Mimi Pinson.

 

Besogneux, ouvriers, notables,

Tous entonnent à l’unisson,

Quand elle grimpe sur la table,

Les refrains de Mimi Pinson.

 

Assoté de la bistrotière,

Je ne me prends plus de boisson.

Je songe aux bas, aux jarretières,

Aux jambes de Mimi Pinson.

 

Landerira, landerirette,

Je suis ferme sur mes arçons.

Risquez-vous de conter fleurette

A la chaste Mimi Pinson !

 

Je détaille la clientèle,

Le fumiste et son hérisson,

Le vieux croque-note à bretelles,

Le logeur de Mimi Pinson…

 

Le mercier sale comme un peigne,

Le mécanicien, le maçon,

Le gindre, la gueule d’empeigne

Du chausseur de Mimi Pinson…

 

Les forfantes de la fourrière

Que je laisse pour ce qu’ils sont,

La verdurière au gros derrière,

Le tiffier de Mimi Pinson…

 

Les deux figures de carême

Qui ne sont ni chair ni poisson,

Qui tètent sur le café-crème,

La goutte de Mimi Pinson.

 

Dans mon effrayante voiture

Je l’embarque pour Robinson.

Il a son jour de fermeture,

Le troquet de Mimi Pinson.

 

 

Montmartre avait rangé ses toiles.

Je le sentis le doux frisson,

Toute une nuit claire d’étoiles,

Dans les bras de Mimi Pinson.

 

Joueurs de rami, de belote,

Vous qui m’épiez, mais passons…

Sachez qu’un jour sur sept, je l’ôte

La robe de Mimi Pinson.

 

Quand elle a sa male semaine,

Je prêche sur le Jurançon

Et je geins, pauvre énergumène,

En mal de ma Mimi Pinson.

 

Cependant que l’on baguenaude,

En boule sur le paillasson,

Elle ronronne, elle minaude,

La chatte de Mimi Pinson.

 

Vous qui donnez votre farine,

Dans peu, vous vendrez votre son.

Garces, lécheuses de vitrines,

J’en pince pour Mimi Pinson !

 

 

Je torchonne la République,

J’enterre mes vies de garçon.

Il est temps que je me rapplique

Dans le cœur de Mimi Pinson.

 

Alfred de Musset me brocarde

Dans quelques tours de sa façon.

Je l’aurai piquée ma cocarde

Au bonnet de Mimi Pinson.

 

Comme jadis mes ingénues,

En croupe sur mon canasson,

J’emporte par-dessus les nues

Mon espiègle Mimi Pinson.

 

Le patron l’a mise à la rue,

Son trousseau tient dans un chausson.

Dans ma troupe, j’ai deux recrues,

Une bête et Mimi Pinson.

 

Vous avez le bonjour d’Alfred,

Un baiser de Mimi Pinson,

Avant que je vous porte raides,

Déguerpissez de ma chanson.

 

Robert VITTON, 2014

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -