Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Chloé / modele urbain
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 1er septembre 2019.

oOo

La jolie masse capillaire légèrement foncée pénètre dans l’espace commercial et ses innombrables reflets, son squelette, maintenant, gravit toniquement les nombreux rectangles soudés au sol, rejoignant ainsi le premier étage où se situe l’espace privé, l’espace dévolu au changement de tenue d’apparence, l’urbanité subjective cédant la place à une combinaison professionnelle standard. Ainsi qu’à un maintien capillaire orné ou regroupé, afin d’effectuer les tâches avec le plus d’aisance et d’efficience, afin sans doute, aussi, de mouvoir plus librement un visage latéralement dégagé.
Au sein de l’ergonomie manuelle et transactionnelle, au sein de cet espace privé sans cesse en interaction avec le public, son squellette oeuvre avec rapidité, là, les mouvements inhérents à la dissémination de la pâte et à sa formation en circonférence s’opèrent successivement, tandis que son regard demeure à l’affût, tandis, aussi, que son cortex se laisse aller à quelque fugitive spéculation, les derniers gestes s’effectuant de manière stricte et rapide, transformant la géométrie générique de la circonférence en géométrie variable sans nom, en figure plus ou moins improvisée qui tient une moindre place dans le contenant, un format prêt à être consommé, désormais. Simultanément, le breuvage noir est en train de choir dans un contenant ciculaire blanc, maintenant il peut être servi par ces mains identiques, par les mouvements préhensiles précédents qui deviennent tactiles, particulièrement tactiles et dynamiques à l’adresse de l’écran, là, devant, avant l’encaissement.
La sihouette de mademoiselle Chloé est globalement compacte et à forte géométrie, le compas de ses jambes étant en dialectique avec la forme conique de sa gorge. Cette fermeté étendue, cette tension polymorphe entre en contraste avec la fluidité pour ne pas dire liquidité de son prénom, un prénom qui se confond avec une onomatopée sophistiquée, transformée en patronyme ô combien féminin.
Une intrusion brève dans le silence, une texture de nature fantasque, une énergie pure à la recherche de sa canalisation ... n’est-ce pas là votre miroir, mademoiselle Chloé ?

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -