Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Espace de Renaud ALIXTE - Fables
Navigation

Auteur du recueil Boire ou ne pas boire dans tes mains de fontaine.

- Un héros du service rendu
Hier, me promenant,
je suis allé à la mairie
pour faire pipi.
Car les pissotières
de la mairie
sont sur mon chemin.
Et qui je rencontre ?  [...]

- Le poème est un mort
Oui,
Dis-je au philosophe,
Ça philosophe beaucoup
Depuis que ça va mal.
Chacun à son idée.
Il y en a même
Qui écrivent des poèmes.
Il faut bien  [...]

- Chez moi seul
À la campagne,
Je me sens bien.
J’ouvre ma fenêtre,
La nuit, le jour,
Qu’il vente,
Qu’il pleuve
Ou autre chose.
Et je me laisse aller
 [...]

- Chanson d'amour
Lit de lilas,
Las de Lily,
Lily là, là !
Là lit Lily.
Lily lilas
Et là au lit
Le lilas lu.
Si tu savais comme je t’aime  [...]

- Une leçon d'écriture de François Bon au salon du livre de Paris
L’autre jour,
comme ça,
l’air de rien (croyais-je)
je dis bonjour à un auteur,
il me répond qu’il va pleuvoir,
je regarde le ciel bleu,
le  [...]

- Repas littéraire avec Michel Houellebecq
Alors je lui dis,
A l’auteur,
Que s’il passe par chez moi,
La table est mise.
« Euh… répond-il,
Je suis plutôt difficile,
A table comme au livre…  [...]

- Plume partagée avec Amélie Nothomb
« Croyez-moi !
Je ne mens pas !
J’écris moi-même
Que j’écris,
Mais c’est avec le cœur
Et deux ou trois choses
Que je n’ai pas encore écrites. »
Et  [...]

- En ballon avec Patrick Modiano
L’auteur m’a demandé
De souffler dans son cul.
Il s’est gonflé.
Moi je suis comme tout le monde.
On a beau me souffler dans le cul,
Je ne me  [...]

- En rev'nant du salon et d'Paris !
J’évite de fréquenter les auteurs.
Que voulez-vous…
La moindre attention à leur égard,
La moindre petite flatterie de rien du tout,
Une seule  [...]

- Ne meurt pas qui veut
Chaque fois que je sors,
C’est dans la rue.
Pas moyen de faire autrement.
Alors bien sûr je pourrais sortir
Par les trous de mes murs.
Mais je  [...]

- Fouettez les poètes !
Un poète est venu habiter
Dans la maison voisine
De la mienne.
Il n’y a pas de quoi
Fouetter un chat.
Pourtant, depuis que le poète
Habite à  [...]

- Comment on devient premier ministre
Vous n’allez pas me croire,
Mais j’ai rencontré
Le président de la République.
Ah je ne m’y attendais pas !
J’étais dans mon bouiboui
En train de  [...]

- État d'urgence constitutionnel et des poussières
L’autre jour
— un jour comme celui-ci —
Un juge me dit, m’assure, m’inculque
Que les serviteurs de l’État,
Ses frères en compromission  [...]

- Le déshonneur des mauvais poètes
Je suis blanc mais pas propre.
Je ne salue pas le drapeau.
Même en musique.
Les monuments aux morts
Me donnent des boutons.
Qu’est-ce que je  [...]

- Poésie guerrière du nez d'Albert Camus
En ces temps de terreur islamiste
Que devient l’acte surréaliste par excellence ?
J’ai posé la question à notre maire.
« Il faut brûler André  [...]

- Ah quel bonheur d'avoir gagné la guerre !
Nous allions par les bois et par les champs,
Sautant par-dessus les clôtures,
Cueillant au passage les fruits du printemps
Et nous roulant dans  [...]

- Allô Bataclan !
J’ai rêvé qu’on me tirait dessus.
C’est à cause de la télé.
En plus il faisait nuit
Et comme je n’ai pas payé ma facture
D’électricité,
Il faisait  [...]

- Un numéro en France
« Mon voisin parle arabe
Avec les filles
Qui ne le parlent pas.
Je le sais.
Ce sont les miennes.
À ce train-là, monsieur,
Elles finiront par  [...]

- Comme un verset du Coran
Une flaque de sang.
Et pas un nuage.
La nuit est transparente
Comme un verset du Coran.
Je m’en vais faire la fête
Pour avoir l’air d’être  [...]

- On est pas comme les Américains
« Ici tout est garanti par le gouvernement,
Nous dit le guide sous la Tour.
Vous pouvez nous faire confiance.
On est pas comme les Américains  [...]

- Prière pour qu'il n'y ait pas un autre attentat avant Noël
Le petit Papa Noël
Etait descendu sur la Terre
Pour apporter des joujoux socialistes
Aux patrons du Front national.
Vous imaginez comme  [...]

- Y avait aussi des Irlandais de Vincennes dans une poubelle de Paris !
à un délateur...
La police ment
La police ment
Radio Paris est un roman
C’est en tout cas
Ce que chantait
Un Parisien
Dans le métro  [...]

- La différence entre un slip de flic et un slip de poète
pour LUCE
Les slips de flics,
C’est dur
Parce qu’ils sont rarement lavés.
Les slips de poètes,
C’est mou.
Ça se lave en machine
Ou à la main,  [...]

- Mahomet a bien changé depuis
Vous n’allez pas me croire,
Mais j’ai rencontré Mahomet.
Pas un Mahomet
Qui coupe le cou
Au mécréant
Et au mauvais payeur.
Un Mahomet
Qui sait  [...]

- Bon ben finalement j'y vais !
Je ne comprends pas la haine.
Je ne comprends pas l’amour.
Ou alors il faut que ce soit
Purement physique.
Seulement aux infos,
Ça se  [...]

- Branlette du bon citoyen en état de guerre
Moi ça me fait bizarre
De ne pas connaître quelqu’un
Qui a souffert de cette guerre.
Je me sens seul du coup.
Et même je n’ose plus rien dire  [...]

- Petit poète s'en remet à Dieu et à ses saints
Petit poète a peur de se faire taper sur les doigts ?
Et de perdre la bonne planque dans l’administration ?
De renoncer à tout espoir de  [...]

- Moi, ça me fait rire
On ne rit pas tous les jours.
On ne rit pas plus que ça.
Je me demande si je ris quand je ris.
Ce n’est pas le bon cœur qui me manque.
Et puis  [...]

- Walter Mambot
Walter Mambot est un ami.
Je vous interdis de parler de lui devant moi.
Je sais trop bien
ce que vous avez envie d’en dire.
Et je ne le  [...]

- Le coup de la fenêtre
Je ne vous raconte pas d’histoires.
Si c’est vrai
ce n’est pas une histoire,
c’est la réalité.
Ouvrez votre fenêtre.
Qu’est-ce qui est dehors ?  [...]

- Arrêtez de vous disputer !
Vous ne devinerez pas
ce qui est arrivé à mon voisin !
Un coup de pioche dans un trésor.
Et j’étais là.
Jamais je n’avais vu tant d’éclat
en un  [...]

- Comme la tête du serpent
Nous ne sommes pas faits pour penser.
Nous avons le pouvoir de réfléchir,
ce n’est déjà pas si mal.
Je traverse les vitrines.
Je caresse des  [...]

- Comment cueillir les fleurs
Ne cueillez jamais une fleur
si personne n’en veut.
C’est le conseil que je vous donne.
Et je sais de quoi je parle.
J’avais toujours cueilli  [...]

- Chant de moi-même (imité)
À l’époque, je pratiquais des sports.
Je fréquentais des gros cerveaux.
Qu’est-ce que ça réfléchissait !
Mais j’étais toujours le dernier.
Il m’est  [...]

- De Gaulle est un salaud, Morano !
De quelle race je suis ? La peau, bon…
ça tend vers le blanc rosé. Mais les traits… ?
Un peu moins blanc,
j’aurais quelque chose de l’Arabe.  [...]

- Vous n'avez pas sommeil, vous ?
Qu’est-ce qu’on a ri !
Mais qu’est-ce qu’on a ri !
On a tellement ri
qu’on s’est pissé dessus !
Il faut dire qu’on avait bu !
Mais qu’est-ce  [...]

- Les gens pensent que je suis fou d'habiter dans un grenier avec seulement un toit au-dessus de moi-même
La piétaille a besoin de s’élever.
Elle ne s’enfonce jamais par plaisir.
Quand on naît
au rez-de-chaussée,
l’escalier
prend toute la place.
Moi  [...]

- Les petits mouchoirs
Ce n’était qu’une petite méchanceté.
Je n’ai jamais fait plus.
Comme on tue une mouche
sur la vitre, pas plus.
Voulez-vous que je nettoie
ce  [...]

- Viole Poésie !
Ah ! le nombre de fois qu’il était !
Et bien sûr je n’étais pas là.
On me l’a raconté.
Je suis en retard.
Mais ne m’attendez pas.
On verra bien.  [...]

- Heureusement pour moi !
Si la poésie n’était pas facile
elle serait difficile.
Et si elle était difficile
je ne serais pas poète.
Il faut que j’existe à peine.
Vous me  [...]

- Bla bla bla
Parler pour ne rien dire
me repose.
Sous la charmille
je vous aime.
Vous offrir une fleur
arrachée
coupée
condamnée
me met les nerfs à bout.  [...]

- Hercule la nomme
Fallait-il que je rencontrasse
un fou bâti comme un Hercule
sur le chemin du retour ?
D’où revenais-je ?
Mais d’où voulez-vous
que je revinsse  [...]

- Histoire de ZO
Ah ! l’amour a des faillites
que l’argent ne guérit pas.
J’en veux pour preuve
une récente affaire
qui me coûta presque la vie.
Promis à un bel  [...]

- Mais qui me croira si je mens ?
Cette année,
sous le dictat national socialo-droitiste,
je ne prends pas de vacances.
Je vais bosser tout le temps.
Je vais tout faire
pour  [...]

- Poètes, vos paperasses !
Qu’il est doux,
qu’il est agréable
et combien c’est facile
de ne penser qu’à soi !
Voilà ce qui m’est venu à l’esprit
tandis que je profitais  [...]

- Le professeur Okon et le recteur de la mosquée
Vous allez rire
mais il était une fois
un professeur qui professait
faute de savoir faire autre chose
des dix doigts que la nature
lui avait  [...]

- Le Grand Poète et le petit poète municipal
Il était une fois un petit poète
qui avait la bouche en cœur
et un cul de poule.
Il avait bien des choses
que les autres n’ont pas.
Alors il  [...]

- Attentat ! TA TA TA !
Un attentat ? Un drame national ? Vite ! Écrivons un poème ! Et comme il est interdit d’en écrire un pour soutenir ces pôvres terroristes,  [...]

- Mortification cantabile
Le poète est un homme nu
ou nue est la femme si c’est un poète
et ainsi je m’avance dans mon époque
nu si je suis un homme
O grandeur de la  [...]
Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2017 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.

Contact

Dépôt légal: ISSN 2274-0457