Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
nouveauté : N3
roman in progress

En ligne : cliquez
Tome premier - Enculer Marine
Navigation

Le lieutenant Arto Lafigougnasse est un adhérent « de cœur » du Front National. Peut-être pas entièrement parce que ses idées le portent à militer de ce côté du pétainisme ambiant, mais plus simplement parce qu’il veut « enculer Marine ». En tout bien tout honneur, le fantasme n’étant interdit que de passage à l’acte ou d’expression libre, écueil dans un desquels Arto finit par tomber. Un cadavre ordinaire (quoiqu’empalé) va le pousser en quatrième vitesse dans les réseaux souterrains du pouvoir globalisé. Il tombera dans les filets de K. K. Kronprinz, prince du Métal et inspirateur du Centre d’Essai des Métaux à Usage Culturel. Et le pire ne sera pas évité sous l’emprise du sombre Roger Russel, manipulateur de la secte des Goruriens. De l’humour à foison, mais pas toujours volontaire chez ce policier qui promet d’autres aventures sanglantes et parfaitement injustes.

 

------- revue et corrigée ! ---------


 En librairie >> liens vers le [catalogue] et [Amazon]
1. Chapitre premier
8 décembre 2013
Il était une fois un lieutenant de police qui s’appelait Arto Lafigougnasse. 43 balais et un manche. Et pas d’cul ! Non, c’est vous qui n’avez pas  [...]
2. Chapitre II
8 décembre 2013
Faut que je vous raconte ça ! M’en voulez pas si j’interrompe. Mais j’peux pas continuer comme ça sur ma lancée sans introduire des précisions  [...]
3. Chapitre III
8 décembre 2013
Là, je m’interrompe parce qu’on arrive au poulailler. Ah mais j’en ai des choses à raconter sur le Front National, que vous pouvez pas vous imaginer !  [...]
4. Chapitre IV
22 décembre 2013
Laminouche et moi on sort de chez nous avec le vent en poupe.
— Moi je pète et toi tu souffles ! s’esclaffe-t-il.
Ah il est pas fin le Laminouche  [...]
5. Chapitre V
1er janvier 2014
— Bon alors, il est mort ou il pas mort ? demande Laminouche en entrant dans le sein des saints qu’est le bureau de Kol Panglas.
Kol secoue son  [...]
6. Chapitre VI
5 janvier 2014
— Maintenant qu’on est des intimes, me dit-elle, tu peux me raconter. Tu l’as enculée, Marine, oui ou non ?
Où j’en étais ? À poil dans un lit en  [...]
7. Chapitre VII
12 janvier 2014
— Valls est un sacré con d’enculé d’sa mère !
C’est pas le genre de choses que je dirais d’un ministre dans l’exercice de ses fonctions, mais c’est  [...]
8. Chapitre VIII
19 janvier 2014
Un bréfing s’imposait. Ah les tronches qu’on tirait ! Kol était pas le plus laid. À part Cagnasse, ma cousine de la campagne, qui est moche  [...]
9. Chapitre IX
26 janvier 2014
— T’es monté comme un dromadaire !
J’étais jamais monté sur un dromadaire mais comme Cagnasse avait le sens de la répartie aussi aiguisé que ma  [...]
10. Chapitre X
2 février 2014
Mes amis me veulent du mal ! Où croyez-vous qu’ils amènent leur ami fraîchement recousu là où ça fait mal ? En vacances, oui. Mais pas seulement. Dans  [...]
11. Chapitre XI
9 février 2014
Quelle n’est pas ma surprise quand je vois un fauteuil roulant dans le living ! Et personne dedans. Ils sont tous sur la terrasse. Le temps  [...]
12. Chapitre XII
16 février 2014
— Le mystère s’épaissit, dit Kol maussade.
Il soutenait la tête morte de Karina qui me regardait d’un air désespéré. Sa bouche avalait un pan de ma  [...]
13. Chapitre XIII
23 février 2014
Il faut en passer par là… Ou bien tu écris douze chapitres et tu laisses aux autres le soin de raconter la suite, ou bien tu fais le grand saut, ce  [...]
14. Chapitre XIV
2 mars 2014
Quand il remonte les escaliers quatre à quatre, le Kol, ça s’entend à des kilomètres. Sally a à peine eu le temps de raccrocher son portable. Il était  [...]
15. Chapitre XV
16 mars 2014
Maintenant c’est moi qui pue. Et en plus je fais du bruit. Une douleur lointaine me retient de regarder où j’en suis. Je fais partie d’un lit en  [...]
16. Chapitre XVI
23 mars 2014
On nous a installés dans un vaste living avec tout ce qu’il faut pour se sentir bien. Cagnasse n’arrête pas de répéter qu’on s’en sort bien. Et Sally  [...]
17. Chapitre XVII
1er avril 2014
Ah je reviens de loin. Je suis pas mort. Mais je m’appelle pas Hassan Iben Sabbah puisque c’est des faux papiers qu’on a trouvés dans ses poches.
—   [...]
18. Chapitre XVIII
6 avril 2014
Yavait du sang sur les murs. Et pas que du sang ! Forcément, à force de rigoler comme des gosses à la foire, on en avait mis partout. Alors, quand  [...]
19. Chapitre XIX
13 avril 2014
On était en train de bouffer quand le Prinz est entré. Au passage, je signale que le mec qui m’avait cligné de l’œil recommence, ce qui ne m’éclaire  [...]
20. Chapitre XX
20 avril 2014
J’étais tranquillement en train de vomir quand l’hélico a fait une embardée qui m’a envoyé valdinguer dans le bide de K. K. Kronprinz. Pendant qu’il  [...]
21. Chapitre XXI
27 avril 2014
À l’entrée du Concert, on vendait des tas de parapluies. Je savais maintenant pourquoi. Même le chapiteau avait des airs de parapluie. Cagnasse  [...]
22. Chapitre XXII
4 mai 2014
La curiosité est un vilain défaut, mais le devoir m’appelle. S’il y a deux Pedro Phile sur terre et qu’il en reste encore un, faut me tenir au courant  [...]
23. Chapitre XXIII
11 mai 2014
Ça fait pas que du bien d’assister au spectacle de la déconfiture humaine, sans mauvais jeu de mots. J’étais retourné, si je puis me permettre cette  [...]
24. Chapitre XXIV
17 mai 2014
Ils ont de chouettes commissariats en Espagne. De la chaux sur les murs et même parterre. Un lavabo pour pisser. Les grosses commissions, m’avait  [...]
25. Chapitre XXV
24 mai 2014
À l’hôtel, Kol m’a fait une injection. Ça m’a tout de suite calmé. Et ça valait mieux que de se séparer de Cagnasse qui m’aurait manquée au lit. C’est  [...]
26. Chapitre XXVI
31 mai 2014
Il a pas voulu qu’on prenne la Crevault. Il est vrai qu’il possède une Mercédès. Là où on allait, une Crevault, ça fait prolo et ils aiment pas les  [...]
27. Chapitre XXVII
8 juin 2014
Et qui que je vois au bord de la piscine si c’est pas Marine en personne ! Moulée grandeur nature dans un une pièce pas déchiré pour me laisser en  [...]
28. Chapitre XXVIII
15 juin 2014
Quand je reviens à moi, il me faut pas trente secondes pour me rendre compte que je suis au fond de la piscine. Le type qui m’a cogné flotte entre  [...]
29. Chapitre XXIX
21 juin 2014
Deux types sont entrés dans la chambre. Un grand pas loin de la retraite, qui portait un chapeau et s’appuyait sur une canne, le manteau jeté sur  [...]
30. Chapitre XXX
1er juillet 2014
On a pris l’escalier. J’avais un truc dans le cul au cas où il me prendrait l’envie de chier. Je pouvais pédaler, mais pas en arrière. Et puis j’étais  [...]
31. Chapitre XXXI
6 juillet 2014
À la sortie, un type en noir m’arrache mes fils en rouspétant :
— T’as plus besoin d’ça, mec !
Les amerloques et la technologie ! Je peux garder le  [...]
32. Chapitre XXXII
13 juillet 2014
J’ai pas été dépaysé en sortant de ce carrosse. À peine la porte ouverte par un automatisme que je m’étais déjà habitué, je vois la porte d’un château en  [...]
33. Chapitre XXXIII
20 juillet 2014
J’avais jamais vu de Goruriens de près. J’avais vu de quoi ils étaient capables, y compris de se foutre complètement de faire des victimes  [...]
34. Chapitre XXXIV
31 août 2014
On s’est entraîné plusieurs fois avec Cagnasse sans que ça dérange personne. Je prends ma mission très au sérieux. Cagnasse habillée en pute de port de  [...]
35. Chapitre XXXV
7 septembre 2014
Moi j’ai l’impression qu’on se dirige vers une fin à la Chacal, quand de Gaulle se baisse pour embrasser un gosse et que la balle se perd dans les  [...]
36. Chapitre XXXVI et dernier
14 septembre 2014
Je commence à comprendre. Si je fais pas ce qu’on me dit, ils s’en prennent à Cagnasse et Kol peut témoigner de mon implication dans le complot. On  [...]
37. Enculer Marine - métal polarisé - ebook - texte intégral
23 juillet 2017

Derniers textes publiés :

 Galère de notre temps (Patrick Cintas) - La calbombe céladone de Patrick CINTAS
 Romans de Patrick CINTAS - Autres romans, nouvelles, extraits (Patrick Cintas)
      Plus tard, l’enfant
 Poésies de Patrick CINTAS - Choix de poèmes (Patrick Cintas)
 Patrick Cintas en castellano - Novelas cortas (Patrick Cintas)
 Patrick Cintas en castellano - Odas de "Gisèle"

BIBLIOGRAPHIE
A propos de livres

ROMANS - Carabin Carabas, Rendez-vous des fées, Les baigneurs de Cézanne, BA Boxon, Coq à l'âne Cocaïne, L'enfant d'Idumée, Cicada's fictions, Le paillasse de la Saint-Jean, Anaïs K., Gor Ur le gorille urinant, Gor Ur le dieu que vous aimerez haïr, caNNibales (12 romans), N1, N2, N3 (in progress, x romans), La trilogie française, « Avant-fiction », Phénomérides, Marvel, Les Huniers, Arto...
NOUVELLES - Mauvaises nouvelles, Nouvelles lentes.
POÉSIE - Chanson d'Ochoa, Ode à Cézanne, Chanson de Kateb, alba serena, Coulures de l'expérience, Analectic Songs, Fables, Jehan Babelin, En voyage, Grandes odes, Saisons, Haïkus dénaturés, Sériatim...
THÉÂTRE - Bortek, Gisèle, Mazette et Cantgetno.
ESSAIS - ARTICLES - Actor (essais), Galère de notre temps (articles).
HYPERTEXTE - [L'Héméron].

Livres publiés chez [Le chasseur abstrait] et/ou dans la RALM (voir ci-dessous).
Quelquefois avec la collaboration de
[Personæ].

 

BIOGRAPHIE
A propos de ce chantier

« Le travail d'un seul homme... » - Ferdinand Cheval.
...Commencé dans les années 80, sans réseau mais avec un assembleur, basic et une extension base de données, le projet "électronique" de ce festin a suivi les chemins parallèles de la technologie informatique grand-public et la nécessaire évolution du texte lui-même.

Il faut dire qu'il avait été précédé d'une longue et intense réflexion sur le support/surface à lui donner impérativement, non pas pour échapper aux normes éditoriales toujours en vigueur aujourd'hui, mais dans la perspective d'une invention propre aux exigences particulières de sa lecture.

Le « site » a subi, avec les ans, puis avec les décennies, les convulsions dont tout patient expérimental est la victime consentante. Cette « longue impatience » a fini par porter des fruits. Comme ils sont ce qu'ils sont et que je ne suis pas du genre à me préférer aux autres, j'ai travaillé dans la tranquillité de mon espace privé sans jamais cesser de m'intéresser aux travaux de mes contemporains même les moins reconnus par le pyramidion et ses angles domestiques.

Et c'est après 15 ans d'activité au sein de la RALM que je me décide à donner à ce travail le caractère officiel d'une édition à proprement parler.

On trouvera chez Le chasseur abstrait et dans la RALM les livres et le chantier qui servent de lit à cet ouvrage obstiné. Et [ici], la grille (ou porte) que je construis depuis si longtemps sans avoir jamais réussi à l'entourer d'un palais comme j'en ai rêvé dans ma laborieuse adolescence. Mais pourquoi cesser d'en rêver alors que je suis beaucoup plus proche de ma mort que de ma naissance ? Avec le temps, le rêve est devenu urgence.

« À ceux-là je présente cette composition simplement comme un objet d'Art ; — disons comme un Roman, ou, si ma prétention n'est pas jugée trop haute, comme un Poème. » - Edgar Poe. Eureka.

Site officiel [>>

 

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -