Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
La communauté des amants (Jean-Michel Guyot)
Navigation
- Crûment
Eros plane haut dans les airs, voilà qu’il se prend pour un aigle royal.
A sa manière de rapace démoniaque, il tournoie dans les airs, on dirait  [...]

- A une joie
C’est quelque part en amont de l’espoir, sorte de masse grouillante, de couleur indéfinie, vue de loin toujours, ne s’offrant jamais à la vue que de  [...]

- Un air de liberté
Contrainte et forcée, et de ce fait contrainte de se contraindre à se débarrasser de la contrainte qui pèse sur elle, et ce faisant, puisant force et  [...]

- L'engagement
Je crois bien pourvoir dire, en remontant le plus loin possible dans ma vie, que ce qui me fait le plus peur, c’est le fait de ne pas être  [...]

- Décider versus être décidé…
Essai de déconstruction de la notion de décision
-  1-
Agir. Décider d’agir : une dialectique : le temps vécu : le temps d’aimer, le temps de  [...]

- La dépense
Le trop-plein appelle le vide comme sa délivrance… Cette délivrance est reconnue comme fallacieuse par celui ou celle à qui a été donné, par chance,  [...]

- Notes
Le lointain des limbes, là où tout finit, avant même d’avoir commencé, non, décidemment, ce n’est pas pour moi, ni non plus ce pur chant qui sourd des  [...]

- Cette chance si rare
De ce temps autre qui demeure en toi le lieu où le calme le dispute avec la frénésie la plus grande, frénésie de l’esprit qui se cherche, se trouve  [...]

- « Ce jeu insensé d'écrire… »
Si écrire, c’est attendre, alors attendre signifie attendre en écrivant.
Il y a là d’emblée une indigence, une pauvreté de désert qui appelle tous les  [...]

- La chance
Tout ce qui me ramène vers le passé intégral est mauvais.
Ce qui me ramène vers le passé intégral, c’est la persistance et l’insistance d’une situation  [...]

- Toute éducation est imparfaite
L’absence de liberté est une expérience banale qui laisse sans voix celui qui la subit dans la personne d’une personne qui lui est chère. Mais rester  [...]

- Que la parole fleurisse…
L’immanence me convient.
Les dieux se sont éteints.
Quelques forces éparses courent encore dans mes yeux, vestiges des temps anciens. Je ne suis  [...]

- On ne donne pas la vie, on la transmet…
On ne donne pas la vie, on la transmet, et une femme qui devient mère ne donne pas la vie, elle met au monde un enfant qu’elle dit être son enfant.  [...]

- Eléments de réflexion…
Dans les sociétés traditionnelles patrilinéaires, la femme n’est qu’un réceptacle, « un sac », dans lequel l’enfant se développe : c’est le sperme qui  [...]

- Les impasses de la morale kantienne du devoir
« …la majesté du devoir qui n’a rien à voir avec la jouissance de la vie. » - Emmanuel Kant
Ainsi donc, faire son devoir, c’est-à-dire en  [...]

- La communauté des amants
« …J’aperçois dans son ensemble une convulsion qui met en jeu le mouvement global des êtres. Elle va de la disparition de la mort à cette fureur  [...]

- Morale et éthique
-  1-
Toute morale constituée est constituante : elle structure mon être qui la structure. La morale, ça n’existe pas, il en existe une infinité  [...]

- L'ambivabalance
« L’ambivabalance »
-  1-
C’est peut-être l’image de la balance qui pourrait s’imposer à moi, si j’étais enclin à accorder quelque valeur à la pesée  [...]

- Sous l'écorce du jour
Sous l’écorce du jour perce l’envie d’être soi.
C’est lent, très lent, ce processus, larvaire en tout premier lieu, et le lieu, c’est nous pas tout à  [...]

- La plénitude
La plénitude d’un sentiment amoureux n’est donnée que dans la plus grande intensité d’un ressenti qui vient, se jette même, au-devant d’un pressenti :  [...]

- La mauvaise conscience
Cette expérience de la nuit vide, où l’absence équivaut à une présence obsessionnelle nous porte au vide. C’est le seul enfer, sur terre, dont je  [...]

- Mémoire de l'impossible
De cette mémoire qui me revient, comme si bientôt j’allais mourir, que puis-je bien faire, alors que je sens vivement que je ne la tiens pas de moi,  [...]

- Le soleil
Du soleil taire l’absence, afin qu’il ne soit pas dit qu’on n’a pas vécu, et de ce trait faire une raison, contre l’obscurité grandissante, d’avancer  [...]

- L'absence
L’absence d’un être ne m’incline nullement à l’idéaliser. Pour certains, la distance exacerbe le sentiment amoureux, à tel point qu’ils préfèrent la  [...]

- La question qui ne se pose pas
Il arrive qu’avec les mots je ne sache plus quoi dire, plus quoi faire, pourtant ce n’est pas que je n’en aie rien à faire, non, « ça tricote »  [...]

- L'inconnu
Au loin ?
Mais au loin, il n’y a que le lointain qui nous appelle, en vain, qui agrippe notre regard et que, par paresse, on laisse venir à soi.  [...]

- Unique…
De l’unique jaillirait la flamme multiple qui n’éclaire pas le jour, ponctue tout au plus un chemin d’existence empruntée par tous, chemin sur  [...]

- Du qui et du quoi - Réponse interrogative à Jacques Derrida
Pour une part, faire abstraction, pour une part seulement, afin de préserver l’essentiel...
Pourquoi faut-il que toujours dans l’existence  [...]

- La liberté d'aimer
Aimer …
La transitivité de ce verbe nous transit quand nous ne savons pas qui aimer, quand aimer reste une exigence et un besoin insatisfaits,  [...]

- Approche
On confond allègrement individualité et singularité…
L’individualité, ces sont tous mes traits distinctifs : mes traits de caractère, mes traits  [...]

- Introduction
Les textes qu’on va lire ici me paraissent remonter à une période pour ainsi dire préhistorique, je veux dire avant que je n’opère tardivement dans  [...]

- La vie à l'œuvre
Quand le présent est lourd, on se tourne vers un passé gros d’avenir, mais que peut être un passé gros d’avenir ?
Ce peut être un enfant, c’est-à-dire  [...]
Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2018 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -