Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Atelier de traduction de Marta CYWINSKA
Navigation

TROISIÈME CLÉ

TRADUIRE POUR AIMER, AIMER POUR TRADUIRE

Les traducteurs sont d’éternels amoureux. Ils donnent rendez-vous aux mots avec des images, aux images avec des gestes. Ils soupirent d’avoir trop avoué en peu de mots, d’avoir précipité les choses : soubresaults des vers ou des lignes qui ont trop attendu. Ils défendent et attaquent en même temps avec une survitesse émotionnelle qui les dépasse ( même au moment où ils savent encore souffrir). Cylindres, fuseaux, cônes, colottes sphériques et sphères et pourquoi pas sentiments ? Je ne les accuse pas, ne les conseille pas, il n’y a que des coups de tonnerre et des clignotements d’yeux qui ne laissent pas immortaliser sur le papier ou sur la toile.

La traductologie est-elle une science ou le nom d’une maladie ?

Les amoureux sont d’éternels traducteurs. Ils viennent après pour être avant, ils promettent avant pour trahir après. Ils promettent des images aux mots et des mots aux femmes qu’ils n’aiment plus. Je les accuse, mais je n’ose pas les conseiller. Pétales de roses, princes charmants, déclarations à l’aube et au crépuscule en face d’abréviations et l’emploi des anglicismes.

Mais en même temps, les traducteurs sont toujours mes chevaliers ; ils ont toujours ma confiance en poésie et en prose, comme d’ailleurs en art et en musique. Peut-être suis-je trop naïve en meublant mon coeur d’étagères pleines de poèmes que personne n’osera jamais traduire ?

La poésie est une église fermée tous les dimanches ; la traduction commence le huitième jour...

Marta CYWINSKA

- Toucher l'invisible
« Ce qui peut être montré ne peut être dit. » Ludwig Wittgenstein, Tractatus.
À Marta Cywinska.
Chère Marta Cywinska, & si le vent rigolard sur  [...]

- Marta CYWINSKA - Première clé
Voici ouvert aux Poètes, aux Écrivains, aux Traducteurs et aux Autres Êtres Sensibles à la Parole, l’Atelier de TRADUCTION. Il voudrait conquérir de  [...]

- Valerie CONSTANTIN - « What is the use of a book without pictures ? » Lewis Carroll
« What is the use of a book without pictures ? »Lewis Carroll
Très intéressée par l’atelier de traduction de Marta, car je trouve excellente son  [...]

- Marta CYWINSKA - Deuxième clé
Traduire vient du latin et signifie "faire passer"... un monde vers l’autre ? D’une émotion ? "Faire passer" les rêves dans la  [...]

- Jalel El GHARBI - Ni chaud ni froid et pourtant pas tiède. Brève réflexion sur la traduction
Picabia - L’oeil cacodylateD’une bonne nouvelle je dirais qu’elle fait chaud au cœur si je suis en Francophonie et qu’elle glace la poitrine si je  [...]

français/espagnol-espagnol/français
traduit Carlos BARBARITO, Marta CYWINSKA, Manuel RUANO, Rodica DRAGHINCESCU

polonais/allemand
traduit Marta CYWINSKA

polonais/anglais
traduit Karolina GALECKA

créole (Martinique)/français

polonais/anglais
traduit le philosophe Zdzislaw Wichlacz

Turc/français/anglais

italien/anglais-français

Français/anglais

Roumain/français

français/polonais

Commentaires graphiques

Commentarios poéticos

Commentaires poétiques

Commentaires poétiques

français/espagnol-espagnol/français
traduit Manuel RUANO, Ulises VARSOVIA

français/espagnol-espagnol/français
traduit Antonio LEAL

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2017 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.

Contact

Dépôt légal: ISSN 2274-0457