Sites associés :


Nouvelle
Revue d'art et de littérature, musique
Lire Publier Communiquer
Revue en ligne
jeudi 23 novembre 2017
Directeur: Patrick CINTAS
Éditeur: Le chasseur abstrait
12 rue du docteur Jean Sérié
09270 Mazères

Gabriel Aresti.jpg

Si por decir una verdad
han de matarme
las hijas,
han de violarme
la mujer,
han de derribar
la casa
donde vivo;
si por decir una verdad
han de cortarme
la mano
con que escribo,
la lengua
con que canto;
si por decir una verdad
han de borrar
mi nombre
de las páginas de oro
de la literatura vasca,
en ningún momento,
de ninguna manera,
en ningún lugar
podrán
acallarme.

Oui, ils peuvent bien tuer mes filles
violer ma femme
détruire la maison où je vis;

oui, ils peuvent me couper la main avec laquelle j'écris
la langue dans laquelle je chante;

oui, ils peuvent effacer mon nom des pages d'or de la littérature basque

mais jamais
d'aucune manière
nulle part
ils ne me forceront à me taire.

Egia bat esateagatik

 

 


 Cliquez pour en savoir plus

La prose est architecture
et non décoration intérieure
et le Baroque est fini.

Ernest Hemingway

in Mort dans l'après-midi.

1. Édito - Rêve et poésie - Serge Meitinger.
Répondant à un questionnaire de Paul Chabaneix qui, pour sa thèse de médecine, l'interrogeait sur son rapport d'homme et de créateur au rêve nocturne, Mallarmé établit un partage qui semble pertinent et précieux pour apprécier le lien entre rêve et poésie... [Lire la suite...]

2. Les auteurs du mois
Abdelkader KHALEF - Aldo Luis Novelli - Alexandre HIMELFARB - Antonio LEAL - Daniel ARANJO - Ashok Chakravarthy - Astrid FOUCHÉ GARDÈRE - Carlos BARBARITO - Claudio CURUTCHET - Edy Fils-Aimé - Emmanuel Boldrini - Francis DENIS - Françoise HUPPERTZ - Gabriel IMPAGLIONE - Jean-Michel GUYOT - Jean-Michel GUYOT - Harold ALVARADO TENORIO - Iléus PAPILLON - Jean-Paul GAVARD-PERRET - Luigi MUCCITELLI - Benoît PIVERT - Daniel de CULLA - Leo LOBOS - Martial ROSSIGNOL - Matthieu GOSZTOLA - Michel BÉNARD - Michel BÉNARD - Flora Michèle MARIN - Milcíades ARÉVALO - Miloud HALBOUCHE - Nicolas HENNEBO - Patricia LARANCO - Rolando REVAGLIATTI - Romain GOUVERNET - Santiago MONTOBBIO - Stéphane PRAT - Victorita DUTU - Walter RUHLMANN - Willy PROCIDA - Yves Patrick AUGUSTIN - Zorica ZENTIC. [Lire la suite...]

 

 

 

3

LettresTerres

prend son élan

 

 

Les futurs pensionnaires de l’Académie de France à Rome viennent d’être nommés par arrêté du ministre de la Culture et de la Communication. Ces 17 jeunes artistes séjourneront à la Villa Médicis à Rome afin de travailler sur un projet personnel pendant 12 à 18 mois.

Parmi eux, James Noël qui publie Poèmes à double tranchant chez Le chasseur abstrait avec une préface de Franketienne.

James Noël est aussi le co-auteur (avec Valérie Constantin et Fred Edson Lafortune) de notre Anthologie haïtienne parue dans nos Cahiers de la RAL,M. 600 pages de littérature et d’art haïtiens (en couleur) préfacées par Jean Métellus *.

Cette anthologie, parue en 2008, a été le catalyseur d’une nouvelle collection chez Le chasseur abstrait : Lettres Terres.

Valérie Constantin, qui dirige cette collection, a décidé de lui donner un nouvel élan. LettresTerres a été conçue pour cette littérature francophone qui vient d’ailleurs, c’est-à-dire de partout. À considérer l’état de la poésie et de la littérature écrites en français actuellement, il est évident que ce n’est plus tout à fait en France que ça se passe. Michel Le Bris,  fondateur du festival Etonnants Voyageurs, a toujours eu raison d’attirer plus que notre attention sur ce qu’il appelle justement la Littérature-Monde.

Le chasseur abstrait, compte tenu de son audience internationale (autant en langue française qu’espagnole), souhaite participer à cet élan hors du commun. Nous avons déjà publié quelques auteurs dans cette collection LettresTerres. Dans un premier temps, elle sera complétée par des auteurs publiés dans d’autres collections du Chasseur abstrait. Un premier catalogue verra le jour sous peu. Nous serons alors dignes de participer à tous les évènements-monde et compétents pour rechercher d’autres auteurs. Conformément à la politique de la maison, nous signerons des contrats A ou B.

Une collection éditoriale s’apparente de près à l’œuvre individuelle, en ce sens qu’il faut des années et de la matière pour commencer à exister vraiment. La matière, ce sont bien sûr les auteurs. Du point de vue de ceux-ci, c’est le succès individuel qui prime et il est quelquefois au rendez-vous. De notre point de vue, c’est à la collection de se faire un nom qui puisse être affiché dignement dans les librairies de France. Il faut que le lecteur recherche cette collection avant même de s’intéresser à un ou plusieurs de ses auteurs. Et c’est par la qualité des textes que commence son initiation. Petit cercle qui est loin d’être vicieux, mais qu’il revient à l’éditeur de ne pas transformer en jour de foire.

Félicitations à James Noël reconnu dès son entrée en poésie par un Haïtien universel qui nous défrisa en pleine jeunesse avec son Ultravocal.

Ceux qui souhaitent avoir un aperçu de l’idée que je me fais personnellement de la Littérature-Monde consulteront mon petit article, extrait de Cosmogonies, intitulé 

À propos des poètes véritables - Présence de Césaire

Patrick Cintas.

 

* Disponible en version pdf gratuite ICI. Comme tous nos ouvrages papier sans droits d’auteur (collectifs), la version numérique est toujours disponible directement sur le site (voir la rubrique) ou sur simple demande. Ceux qui souhaitent acquérir la version papier peuvent bien sûr le faire chez les libraires ou chez Amazon.

 

 

oOo

 

Édito

Rêve et poésie
        Serge MEITINGER

Répondant à un questionnaire de Paul Chabaneix qui, pour sa thèse de médecine, l’interrogeait sur son rapport d’homme et de créateur au rêve nocturne, Mallarmé établit un partage qui semble pertinent et précieux pour apprécier le lien entre rêve et poésie : “Au fond du rêve, peut-être, se débat, en tant que pertes, l’imagination de gens lui refusant un essor quotidien : punition, n’en pas profiter personnellement, par un oubli au réveil ou quand on revient à soi. Aussi le poëte qui, véritablement, rêve éveillé (est‑ce en raison de cela que je n’ai plus le sommeil, depuis, déjà bien des années ?) n’attend-il rien des surprises de la nuit.” (Lettre du 20 mai 1897)

Le poète établit ici un jeu de ”vases communicants”, bien différent de celui que proposera, plus tard, André Breton car il est négatif. Mallarmé privilégie l’imagination créatrice par rapport au rêve nocturne ou diurne qui ne serait qu’une frustrante compensation réservée à ceux qui, ordinairement, n’usent pas de cette éminente faculté humaine. Et le “rêve éveillé” du poète est, en fait, la mise en œuvre constituante de la capacité imageante s’opposant et à la fantaisie sans poids de la rêverie et à la production inconsciente des songes. Toutefois — Mallarmé le sait mieux que quiconque —, le travail de l’imagination poétique passe par les mots auquel il souhaite “céder l’initiative”.

Qu’est-ce donc que le rêve éveillé des mots ? Il semble que l’image et le mouvement puissent naître de la forme comme de la couleur des sens et des sons mêlés, en épouser la chaîne et la trame, les investir et s’animer, devenir scène à part entière. Il semble qu’un rythme avant‑coureur, immergé dans le magma préréfléchi du langage qui ne cesse de hanter, de nourrir, de stimuler notre cerveau en travail, informe cette émergence et lui permette de se produire. Toutefois ce rythme qui nous “tient“ et fait de nous des hommes reste une énigme : il se caractérise moins par une cadence naturelle ou culturelle formalisable que par le vide ou le manque, le blanc ou le silence qui en situe le cœur battant. Il ne nous importe et ne nous atteint que par là où il se dérobe.

Je voudrais donner un modeste exemple de ce travail et de ce rêve éveillé. Voici un tout petit poème qui naquit à l’occasion d’un changement d’adresse postale : vrai poème de circonstance, manière de double quatrain‑adresse comme les aimait Mallarmé et qui vaut moins en lui‑même que par son exemplarité.


Lire la suite [...]

 

Tous les éditos : 

 

 

 

Auteurs du mois

 

Bonnes vacances avec

 

Abdelkader KHALEF

Aldo Luis Novelli

Alexandre HIMELFARB

Antonio LEAL

Espace de Daniel Aranjo

Ashok Chakravarthy

Astrid FOUCHÉ GARDÈRE

Carlos BARBARITO (Prix Chasseur de poésie 2010)

Claudio CURUTCHET

Edy Fils-Aimé

Emmanuel Boldrini

Francis DENIS

Francis DENIS

Françoise HUPPERTZ

Espace de Gabriel IMPAGLIONE

L’inconnu sans ami de Jean-Michel Guyot

L’inconnu sans ami de Jean-Michel Guyot

Harold ALVARADO TENORIO

Iléus PAPILLON

Jean-Paul GAVARD-PERRET

Luigi MUCCITELLI

Lettres vagabondes de Benoît PIVERT

Espace de Daniel de Cullá

Espace de Daniel de Cullá

Espace de Daniel de Cullá

Espace de Daniel de Cullá

Espace de Daniel de Cullá

Espace de Daniel de Cullá

Espace de Daniel de Cullá

Leo LOBOS

Leo LOBOS

Leo LOBOS

Leo LOBOS

Leo LOBOS

Martial ROSSIGNOL

Matthieu GOSZTOLA

Michel BÉNARD

Michel BÉNARD

Flora Michèle MARIN

Flora Michèle MARIN

Flora Michèle MARIN

Milcíades ARÉVALO

Milcíades ARÉVALO

Milcíades ARÉVALO

Milcíades ARÉVALO

Miloud HALBOUCHE

Miloud HALBOUCHE

Nicolas HENNEBO

Nicolas HENNEBO

Patricia LARANCO

Rolando REVAGLIATTI

Rolando REVAGLIATTI

Romain GOUVERNET

Espace de Santiago MONTOBBIO

Stéphane PRAT

Stéphane PRAT

Stéphane PRAT

Victorita DUTU

Walter RUHLMANN

Espace de Willy "Orphée" PROCIDA

Espace de Willy "Orphée" PROCIDA

Yves Patrick AUGUSTIN

Yves Patrick AUGUSTIN

Yves Patrick AUGUSTIN

Yves Patrick AUGUSTIN

Yves Patrick AUGUSTIN

Zorica SENTIC

Zorica SENTIC

Zorica SENTIC

 

Rendez-vous à la rentrée.

Si vous n'en profitez pas pour écrire,
corrigez, élaguez, recommencez...

 

Prochain rendez-vous le 4 septembre
avec les auteurs du mois.
Et le 15 septembre pour le nº 75.

2004/2017 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -