Sites associés :


Revue en ligne
dimanche 19 novembre 2017
Revue d'art et de littérature, musique
Directeur: Patrick CINTAS
Éditeur: Le chasseur abstrait

 


numéro coordonné par Valérie CONSTANTIN

 

Mister White commanda une cage d'or pour l'oiseau, où il le garda par la suite, et celui-ci lui chantait jour et nuit, d'une voix étrangement lointaine, tous les chants que Patience n'avait pas réussi à finir.
Fables - Daniela HUREZANU.

©valerie constantin

 

Voici un aboutissement. Daniela HUREZANU avait bien voulu ouvrir le ban en janvier de l'année dernière avec l'édito du premier "Femme(s) & Créativité": Féminité et créativité: créer ou ne pas créer. Marina Tsvétaeva lui donnait l'occasion de modifier le contexte de cette réflexion d'abord artistique. Plus loin, en septembre de la même année, Marie SAGAIE-DOUVE se livrait et nous donnait à penser différemment: Comment être deux, voire davantage, et dire « je », au féminin?

Le moment est venu de rassembler toute cette matière: 3 volumes dans la collections djinns, un dans la collection ada et un gros Cahier de la RAL,M, le numéro 3 de la série. Évidemment, ce n'est pas fini; d'autres oeuvres seront publiées au fil du temps.

Patrick CINTAS

 

Collection djinns

 

Collection ada


Voir le catalogue [...]

 

Collection djinns
FEMME(S) & CRÉATIVITÉ

Collectif

Le Cahier nº 3 est presque prêt. Il faut dire que c’est un gros cahier et que sa fabrication a pris du retard. Accompagné de deux CD d’images et de vidéos, c’est à ce jour le plus grand chantier entrepris par la RAL,M sous la direction de Valérie CONSTANTIN qui en assure à la fois la coordination et la fabrication. Le thème a inspiré quelques dizaines d’auteurs. La question est aujourd’hui de décider si le Cahier se présentera, vu sa taille, en un ou deux volumes.

La perspective d’une revue intitulée « FEMME(S) & CRÉATIVITÉ » détachée de la RAL,M se profile à l’horizon. Nous aimerions connaître votre opinion et vos suggestions à ce propos. Il faut bien que la RAL,M serve à quelque chose ; elle sert déjà à publier des livres et de la musique : SAETAS ! - LES EAUX DE CASTALIE - TRAVERS&E - LES FÉES - LE ZINC - LA COMMANDE - LES NUITS ROUGES - ASTROLABE - PREMIÈRE NUDITÉ - SÉRÉNADE - LE GUEULOIR DE SAETAS ! - CULTUS SABBATI - AUTOUR DE SAETAS (CAHIER 1) - AVEC ROBERT VITTON (CAHIER2) - ET CE CAHIER 3. Pas mal depuis le début de cette activité... il y a un an à peine.

Beaucoup d’autres auteurs restent à publier parmi ceux qui nous ont proposé un manuscrit. Cela se fera au rythme d’un ou deux ouvrages par mois.

Un Cahier nº4 est en vue : il intéressera nos amis Américains du Sud. Ce nouveau chantier se signale lui aussi par son importance, d’autant que plusieurs volumes seront publiés dans les collections djinns et ada et en langue française.

Je vous invite maintenant à découvrir la Boutique du chasseur abstrait qui se présente à la fois comme une librairie, une galerie d’art et une boutique à musique :

 

La RAL,M avance, Le chasseur abstrait croît.
Boutique du chasseur abstrait

Voici une nouvelle version de la Boutique. Avec deux améliorations:

- d'abord, le paiement par carte bancaire, facilité qu'on nous réclame depuis longtemps et que le statut du Chasseur abstrait rend désormais possible; le chèque et le mandat sont toujours acceptés.

-le catalogue prend du champ avec la galerie d'art qui s'ajoute à la librairie et à la musique.

Livres:

Collection djinns
Collection ada
Collection Comme un miroir

Revues:

Cahiers de la RAL,M

Livres d'artiste

Livres illustrés

Galerie d'art

Ebooks

Lectures et musique

Musique

Chacun voit ici le parti qu'il peut en tirer, la boutique étant évidemment au service des auteurs de la RAL,M.

Patrick CINTAS.

oOo

 

Hommage à ROSTROPOVITCH

Auditorium du musée du Louvre
Samedi 2 et dimanche 3 juin

6 , 5 (TR), 3.50 (jeunes et solidarité), 2.50 (scolaires)
Métro : Palais-Royal - Musée du Louvre
Informations : 01 40 20 55 55 / Réservations : 01 40 20 55 00
Fnac : 0892 68 36 22 (0.34 € /min) ou fnac.com

« Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l’attitude stérile du spectateur, car la vie n’est pas un spectacle, car une mer de douleurs n’est pas un proscenium, car un homme qui crie n’est pas un ours qui danse... » Césaire...

Pablo Casals et Mstislav Rostropovitch servirent les grands avec le même instrument, ce violoncelle capable d’émouvoir et de charmer, sans doute le moins musical des instruments et le plus à même de plonger l’âme dans la musique et ses effets secondaires quelquefois salutaires. L’un composa entre autres pour augmenter un répertoire que l’autre, à cinquante ans de distance, réussit à peupler de la musique de Prokofiev et de Chostakovitch. Franco, Staline et quelques autres s’immiscèrent dans cette antichambre de la musique face à un monde dit « libre » qui ne ménagea pas ses appareils de reconnaissance publique et réussit d’ailleurs dans son entreprise de captation. Qui n’assista pas, au moins par intermittence et petits sujets télévisés, à ces combats contre les pères de nations blessées à la fois par l’Histoire et la Politique, au croisement de l’individu et de ce qui l’écrase : le peuple qui l’éduque et l’utilise. Musiciens officiels, l’un finit par se révolter et, comme le génial Machado, choisit l’exil et la protestation et parvint à y survivre, ce qui ne fut pas le cas du grand poète ; l’autre naquit dans un système assez efficace pour reconnaître son talent et même l’honorer, puis s’associa à la dissidence. Celui-ci, à la faveur des temps qui courent, effaça même le souvenir protestataire de Casals, lequel est tout entier revenu à la seule musique qui le porta d’un bout à l’autre de sa longue vie. On ne mesure pas assez l’écart qui sépare les deux hommes quand Casals refuse de charmer une reine d’Angleterre accusée de trop d’accointance avec la dictature franquiste, et la poussière de mur qui s’éleva autour d’un Rostropovitch « icônifié » par l’angle de prise de vue quand une autre dictature, autrement périlleuse, donna enfin les signes clairs de son achèvement. Ce fut sans doute un achèvement, on le vérifie hélas encore aujourd’hui, et non pas une page tournée. La Russie se reconstruit sans destruction, tout comme l’Espagne, par un goût des transitions colorées qui, du bleuet du Portugal à l’orange de l’Ukraine, pâles reconstitutions des grandes et vraies révolutions françaises, accompagnent cette globalisation des destins et des choses qui promet, par égalisation des consciences et étouffement des inconnues propitiatoires, une humanité pour tout le monde et pour chacun. Bien sûr, il y a la Tchétchénie, le Pays basque...


Lire la suite [...]

 

Livres reçus

Le nombre de livres reçus devient trop important pour que je puisse en assumer la chronique seul. Marie-Françoise SÉJOURNÉ et Alain LE ROUX ont gentiment proposé de m'aider. Vous pouvez désormais choisir votre "critique". Voici les coordonnées où envoyer vos livres, au choix:

Marie-Françoise SÉJOURNÉ


    3 bis, rue Damrémont
    75018 PARIS
    Téléphone: 01 77 10 93 97 & 06 73 90 47 39

Alain LE ROUX


    27, allée Morvan Le Besque
    29280 PLOUZANÉ

Patrick CINTAS


    12, rue du docteur Jean Sérié
    09270 Mazères
    Téléphone: 05 61 60 28 50 & 06 74 29 85 79

Il va sans dire que d'autres collaborations sont attendues...

Ce mois-ci, rien... Pas le temps! Pas le temps!

Alice

Prochain numéro le 15 juin 2007 avec les auteurs et les éditeurs qui ont eu la gentillesse de patienter.

 

Et puis nos parutions, nos parutions!... VITTON, HUREZANU, SAGAIE-DOUVE, RUANO, AZUELA, MARICOURT, RICHARD, BENJELLOUN, LAFORTUNE, BERNHARDT, PALMA, LERAY, YANTCHENKOFF, CYWINSKA, qui d'autre? PORTELA? MEITINGER? Astu! KHELOUZ...?

 

 

 

 

2004/2017 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -