Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Musique
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 12 octobre 2014.

oOo

Mais quelle musique pourrait bien accompagner tes stances ?
Tes sens disent ce qu’il ne faudrait pas faire,
Ils ne se prononcent jamais sur la marche à suivre.
Alors une pensée neuve se fait jour qui a nom musique
Venue de ce trop-plein
Née d’une étoile vagabonde
Les étoiles abondent dans le ciel nocturne
Le jour venu, on les oublie
Reste la ferveur du soleil, ce juste milieu entre le lointain et la terre réchauffée
Que de forces en nous, ces dieux par la terre, à la terre accordés
Ca ne fait pas encore une musique
Tout au plus un chemin de vent et de pluie,
Une harmonie douce-amère de feuilles mortes qui froufroutent sous les pas
Samja se lève, part dans les bois
Samja se couche sur la terre qui bat
Cœurs à l’unisson, et nulle gêne à aimer ainsi les dieux captifs du silence
Dans lequel nous les tenons
Un chant d’azur traverse la plaine fumeuse
Le ciel s’ébroue, caracole vers les collines toutes proches
Troupeaux de nuages en marche, quel spectacle !
La colline-bergère les rassemble
Un point qui n’est pas fixe
Un point pareil à une étoile vagabonde
Un point n’est jamais tout
Samja sort de sa torpeur amoureuse, se lève
Des étoiles dans les yeux
L’odeur de terre qui flotte dans ses yeux donne à sa démarche de louve
L’allant redoutable de la bête fauve
A la lune endeuillée, elle pousse le long cri de ralliement
Une musique nouvelle naît d’une foi très ancienne
Rameute les êtres alentour qui ne disent pas leur nom
Des images sans figures dansent sous ses yeux
Leur donner un nom serait vain
Tant la musique qui monte d’elles vers la terre
Enchante et la terre et ses sœurs étoilées
Samja entame une danse qui ne finira pas avec elle
Samjaépouse le grand ciel nocturne
Embrasse la terre
Et pas de feu ce soir, ni jamais là
Où peau à peau Samja et la forêt
Respirent d’une même voix
Sedonnant en pâture à
L’amour fauve
Trouvent la clef nouvelle-ancienne
Qui accorde la musique
A qui sait les attendre et les entendre
Dans un même élan du cœur
Au cœur de la forêt bruissante

Jean-Michel Guyot
28 septembre 2014

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -