Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
Navigation
Poésies de Pascal LERAY
Partiels

[E-mail]
 Article publié le 21 juin 2014.

oOo

Que la terre était grise au Grand Prix d’Australie !
La terre était gris clair comme ton sang et le matin
Il coulait lui aussi comme tous les virages
Que tu ne pouvais prendre à temps à te frotter au sol
Je rêvais tendrement au terme des défaites
Qui pesaient sur le ciel pour en faire un sol gris
La nuit avait allé, tes jambes roulaient rouges
Je les voyais cingler comme le vent le chapiteau
Qui demande sans cesse et sans espoir d’entendre
Une réponse de ta bouche : Qui s’écoule maintenant ?

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Ajouter un document

 

Site officiel [>>

 

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2020 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -