Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Aucune imagination
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 6 avril 2014.

oOo

Veut raconter l’histoire de ce monsieur qui sort de chez lui et se retrouve dans sa chambre qui sort de chez lui. Sa chambre sort de ses meubles et sort de son lit et s’assoit sur la chaise pour se voir sortir. Il se voit sortir de sa chambre et donc de chez lui. Pour tout dire il ne voit que des morceaux de chambre posés sur ses tempes. Puis finit par ne plus la voir. Donc le monsieur sort de chez lui ayant quitté sa chambre il est sorti. Il tente de voir le monsieur s’ébranler du seuil de sa maison. Mais le monsieur ne bouge pas ne peut franchir le seuil de la maison. Pour tout dire il n’a pas quitté sa chambre pour sortir. Pourtant il est sorti ou du moins veut sortir. Il voudrait continuer mais il ne sait pourquoi le monsieur veut sortir il est donc obligé de le laisser planté sur le seuil de son home. Essaye de changer le monsieur par la dame. La dame donc sort de chez elle en hauts talons. Il consigne une progression dans son histoire. Une histoire de hauts talons en talons hauts. L’histoire prend de la hauteur et du piquant il continue il filera la dame son parcours. Et déjà s’émoustille. Ce sera la dame qui sort de chez elle et le monsieur la suit. Le monsieur suit les hauts talons qui le rehaussent bien sûr à ses yeux l’émoustillent la suit. La dame est sur les hauts talons de ce monsieur jusqu’à sa chambre à elle c’est sa chambre à lui et qu’ils n’ont pas quittée. Ils sont agents secrets ou font un deal ensemble. Un gris imperméable guette dans la rue peut-être un détective et l’histoire se corse. Sont dans les hauts étages il guette leur sortie pour les appréhender quand il saura pourquoi. Il ne sait pas pourquoi il est très excité. L’histoire lui échappe c’est la fin du monde. Ils se donnent la fin du monde. Il a trouvé. Il tient là son début. L’homme et la femme se donnent la fin du monde et à la fin du monde s’offrent l’un à l’autre. Se proposent l’ultimatum : début ou fin c’est nous ou rien c’est son début. Et c’est soudain la fin de rien nouveau début. Jusqu’à la fin. Il n’a plus qu’à quitter son gris imperméable et à quitter l’hôtel des yeux il sait pourquoi. La même histoire son refrain. Il a sa fin.

Voilà qui est, sinon drôle, du moins logique ; mais puisqu’il est là, pourquoi est-ce que c’est un autre qui raconte ?

Charles-Albert Cingria

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -