Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
nouveauté : N3
roman in progress

En ligne : cliquez
Le coq au nu
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 6 avril 2014.

oOo

Faites ce qui est bon, car le contraire serait mal... Code pénal.

L’agent Laplume passait par là quand il aperçut ce que d’autres apercevaient depuis un temps certain dont on ne peut dire combien. Il s’arrêta pour prendre le temps de se rafraîchir la mémoire et constata au bout d’un moment, dont on peut dire combien, que ce qu’il voyait n’était pas conforme au respect qu’on doit, qu’on soit d’ici ou pas, aux symboles de la République, la nôtre parce que celle des autres peut être différente ce qui ne nous regarde pas. Que voyait-il, sinon un étranger en tenue sans pudeur, lequel semblait s’amuser au dépens de la République, car il tenait en laisse un coq, mais en le tenant avec son membre dit viril dans les cas les plus sommaires. L’agent Laplume aussitôt bondit sur l’occasion pour empêcher cet étranger de se livrer à des violences morales sur la personne du coq. Saisissant le délinquant il l’emmena au poste où il fut reçu pour se voir signifier ce qu’il avait fait de mal au coq et donc à la Nation dont nous gardons la bonne forme pour que personne ne la déforme comme l’a fait cet étranger qui sous le prétexte d’être un artiste s’est livré à des choses contre nature républicaine. Nous avons donc verbalisé et même l’avons écrit avec Laplume. Prévenu de la chose, monsieur le Juge nous a fait savoir qu’il serait difficile de châtier le coupable pour avoir entraîné un coq dans ses mauvaises intentions. Il nous a fait penser qu’il serait plus sommaire de s’en prendre à lui pour outrage à la pudeur, car il ne se servait pas de son membre viril seulement pour entraîner le coq mais aussi pour le montrer aux autres, ce qui est interdit en dehors du lit. Le prétexte artistique pèsera-t-il dans la balance face à ce que l’outrage à la pudeur cache derrière notre coq national bien aimé ?

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

 

Site officiel [>>

 

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -