Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
L'inavouable
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 22 septembre 2013.

oOo

J’ai traversé le mur du silence. Ca a fait du bruit. Tout s’ébruite puis s’effrite.

L’impossibilité de garder le silence, de tenir sa langue, est-ce féminin ou simplement humain ?

Avide de confidences moi ? Pas le moins du monde, mais je demande à comprendre. Les silences et les soupirs sont inquiétants, mais de là à vouloir percer tous les secrets il y a un pas que je ne franchis pas. L’allégresse est ailleurs.

On peut communiquer par un simple regard, mais qui en dira le sens profond ? Même le langage est piégé, plein de chausse-trappes : il faut s’expliquer, c’est là toute la difficulté quand, comme moi, l’on n’aime guère se justifier.

Prenez un entretien d’embauche : vous devez y faire bonne figure, mettre à la fois votre personne et vos compétences en valeur. J’ai connu cette parole surveillée où le moindre faux pas peut être fatal. Fatal à votre ambition d’obtenir un poste, fatal au sens plus large, car le Juge, quel qu’il soit, préside à vos destinées.

Nous sommes tous coupables.

Coupables de garder quelques secrets, coupables de quelques vilenies, coupables de quelques fantasmes inavouables.

Face au juge, n’avouez jamais ce qui n’est pas de l’ordre des faits, ne laissez personne entrer en vous pour s’y installer, y faire sa propre cuisine intérieure, mais ouvrez-vous à qui de droit, à qui s’ouvre aussi, en toute impudeur.

Vous découvrirez alors de nombreuses convergences et quelques différences salutaires.

Les différences, voilà une bonne base de discussion ! Elles n’ont d’intérêt que si elles dynamisent une relation saine basée sur des convergences solides.

L’inavouable, quand il ne tient pas à quelques méfaits, voilà l’énigme d’airain qui transit le corps de jouissance.

Inavouable partagé, transmis, dans le jeu érotique.

La pierre et le fer, le minéral dans toute sa lenteur et sa splendeur hiératique fond à vue de caresses. Deux corps se lovent, s’ouvrent à l’aveu paré de mille feux.

Jean-Michel Guyot - 3 août 2013

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -