Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Être ici est souverain ou le lieu des Lieux nomades
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 29 décembre 2005.

oOo

Être, c’est toujours être quelque part : bien que notre présence au monde ne soit pas strictement délimitée par notre peau, la place - hauteur, largeur, volume - qu’emplit notre corps dans l’espace terrestre est notre lieu unique et mobile, et à chaque fois situé comme un point repérable et cerné comme un tout. Tel est toutefois le mystère de notre incarnation que nous y sommes rarement, là où nous semblons être, c’est-à-dire en cet ici qualifié et quantifié ! Notre point vif d’incarnation, même repéré par le plus puissant G. P. S. (Global Positioning System) du monde, ne coïncide pas avec ce petit pied carré qu’il couvre à la surface de cette terre !

Ce constat se vérifie sans doute d’abord dans et par le rapport à l’origine, au lieu natal. Nous nommons volontiers par leur nom notre pays, notre province, notre ville ou village, notre quartier ou coin de campagne, nos lieux-dits, et nous avons plaisir à y être ou à nous y retrouver. Mais où se tient-il vraiment ce lieu nommé et aimé ? Pas sous la main, jamais vraiment dans le coup d’œil ou le regard même appuyé qui tente de le circonscrire. Il n’apparaît que dans le mouvement de déport qui nous écarte de son centre pour mieux nous permettre de connaître ce centre. Il n’apparaît que dans le mouvement qui nous le rend inaccessible. Le pays natal, le plus proche du proche, est toujours un alibi c’est-à-dire un ailleurs...

Le voyage et la découverte de multiples autres contrées, apparemment centrées elles aussi sur leur propre, ne font que déplacer, sans foncièrement la modifier, la prime impression vécue au contact du natal. Ces lieux - exotiques, éminents ou inconnus, ordinaires ou sublimes, familiers ou dépaysants - ne s’appréhendent guère en leur prégnante massivité qui aurait plutôt tendance à nous stupéfier sans nous laisser l’approcher. Là encore, l’écart ou le détour, la distance prise presque sur place s’imposent à qui veut connaître et vibrer. Il faut y être sans y être : ne pas se contenter de l’image toute faite sur laquelle on plaquerait le réel (quitte à élaguer ou réprouver ce qui échappe au cliché) et, tout en s’en tenant strictement à ce qui est, ne pas s’entêter à fermer ce réel sur sa présence brute et inassimilable, sur sa particularité indépassable et à en exiger une réponse univoque.

Être ici - faire de n’importe quel lieu un ici plénier -, c’est se laisser vraiment happer par cette sensation taraudante que, juste au-delà, ailleurs mais presque à côté, le monde manque et que c’est peut-être le vide ou le néant. Cette aimantation ontologique, d’abord angoissante, nous polarise tout entiers et éclaire d’un rayon oblique ce que nous nous efforçons de saisir et de vivre hic et nunc. À cette lumière, l’étant présent se délite et s’ajoure, il se nuance d’une ineffable tendresse qui le rend à la fois familier et précaire, il vibre et se nimbe d’une aura de douceur qui estompe toutes arêtes vives. L’étant opaque ne faisant plus barrière à l’être, il laisse être l’Être et ce laisser être est le mouvement d’ouverture qui nous permet, sans coïncidence et sans déchirement, en un constant essor sur place, de ne plus nous sentir dépaysés. Alors, selon le vers de Rilke en sa septième Élégie de Duino, « Être ici est souverain » et ici peut être partout.

 

Serge MEITINGER
13-14 décembre 2005

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Ajouter un document

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2020 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -