Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
nouveauté : N3
roman in progress

En ligne : cliquez
Fais quelque chose !
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 13 juillet 2012.

oOo

Des éblouissements et de la fuite — des femmes d’un autre âge caquetaient — langue à la prosodie susceptible de me guider dans ce dédale — je ne m’en éloignais qu’à contrecœur — le chemin descendait — j’avais pratiqué cette pente en d’autres temps — frotté les façades avec ma craie — la retenant à l’approche des barreaux — la perdant dans un rideau soulevé par le vent — descendant le long de cette ligne tracée pour ne pas se perdre — et je me perdais pourtant — ne rencontrant que des visages connus — espérant un étonnement qui ne me fût pas arraché par autre chose que des yeux — puis l’éblouissement — et au lieu de remonter je fuis — je m’extraie — je tente un voyage — un retournement de situation — un accès de rage peut-être — mais de cette rage qui ne nomme pas son objet — qui ne communique pas sa douleur — moi ces bras et ces jambes — ce tronc et cette tête — cette apparence de croix — cette ressemblance avec le soc — le soleil détruisant les gouttes de pluie — qui laissent leurs traces sur le chemin — et je zigzague avec elles — presque joyeux maintenant — maintenant que je suis aussi fou que mon personnage — que j’ai atteint avec lui les lieux de son enfance — un fruit dans la poche — sentant à quel point un rien peut tout dire — parce qu’il faut dire — que le silence ne connaît pas la fin — parce qu’il est cette fin — et rempli de cette joie retrouvée je remontais — je flattais les dos et me donnais aux regards — acceptant de répondre — de renseigner — de corriger l’erreur — de dénoncer la faute — de me jeter dans le même lit — avec le même désir de retrouver le sommeil — le front à même le mur qui n’avait pas été repeint depuis — les fissures contenant mes fibres — de l’autre côté on vivait d’avoir travaillé — on se souvenait — mais il était trop tard — je n’avais plus besoin de ce personnage de circonstance — je n’écrivais plus rien qui rappelât quelque chose — plus rien d’assez proche de leurs préoccupations — « Ramène des figues, Frasco ! Et n’oublie pas la poignée de fèves ! » OUI OUI OUI

Site officiel [>>

 

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -