Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
nouveauté : N3
roman in progress

En ligne : cliquez
Sans défaite ni destruction
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 24 juin 2012.

oOo

Intervention — connaissances & dons magiques — mortelles toxines de la croyance — poème à thèse — don du chant — capacité de refus — pouvoir de transmutation spéciale — intensité exceptionnelle de l’émotion — impulsion à agir sur la vie pour la changer — irréductible — plaie ouverte de l’esclavage — Afrique perdue — revendication & amertume — dramatiques retours sur soi-même — il n’y a pas d’autre poésie — je n’en reconnais aucune autre — ceci est le graphe tracé par la poésie dans le cœur de l’homme — tout le reste est étalage — produits à vendre de la vanité et de l’orgueil — comme tout ce qui se vend — se donne pour prendre — pas d’autre différence à écorcher sur l’étal — une terre s’est perdue — un temps s’est arrêté — une langue a fourché — et ce personnage — cette relation apocryphe qui étend son influence d’un bout de la vie à l’autre — même s’il faut reconnaître que l’angoisse et la résignation ont leur place dans cette dérive du sens — mais quand je mets le nez dehors — quand je croise d’autres insectes constructeurs — ce qui manque le plus à ce décor de jeu de société — ce n’est pas la terre — qui est remplaçable — ce n’est pas le temps qu’on retrouve dès qu’il se met à pleuvoir — pas même une ressemblance pour pousser à y croire — c’est la langue — cette langue qui n’est pas la mienne parce que tout le monde s’en sert pour redireje souligne parce que je lis beaucoup — c’est mon métier — et c’est redis qu’il faut dire — et conclure — tandis que le jardin s’accroît ou s’amenuise — que le soleil a des ailes ou qu’il se prend vraiment pour un oiseau — que l’oiseau lui-même retrouve sa branche — que cette flopée d’objets m’assaille — de l’intérieur comme de l’extérieur — et rien ne m’appartient parce que je n’ai pas le don de l’acquisition — je n’ai pas cette passion sensée pour l’accumulation — recherchant peut-être plutôt le remplacement — à intervalles de chance — d’objectivités — et même réduisant cet espace — ou cette représentation de l’espace — pour y inventer une autre espèce de disparition — sans défaite ni destruction — comme une bougie est soufflée — étonnant un observateur par définition médusé et par habitude tranquille. Qui es-tu ?

Site officiel [>>

 

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -