Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
nouveauté : N3
roman in progress

En ligne : cliquez
Les moi domestiques et les autres
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 29 mai 2012.

oOo

« Vous connaissez mon attachement aux valeurs républicaines. » — Pétain ? —Non — un maire s’adressant à un juge pour lui demander de l’assister dans la réduction au silence d’un étranger au territoire — deux larbins notoires au service d’une monarchie — élective certes — mais seulement en surface — car toute la structure est établie une bonne fois pour toute quelque soit le régime en usage — ou plutôt mis en spectacle — chacun jouant à se passer de commentaires — notamment les médias réduits au rôle de communicants — la députation émanant de l’exécutif par le jeu des fausses convictions — et les officiants des palais soucieux d’être reconnus par la chancellerie des mérites subalternes — et pourtant quand on s’y attarde c’est toute la construction nationale qui se trahit — on voit bien comment cela fonctionne — comment cela a toujours fonctionné — dans l’ombre comme dans la fausse lumière des actualités et autres paravents des attachements et des valeurs — « c’est la qualité des êtres humains qui importe, et non leur quantité » — eugénisme tout de même plus attentatoire à la dignité humaine que les forfaits pétainistes — les larbins ne rencontrant que la résistance du malheur qui frappe les uns et épargne — on sait souvent pourquoi — les autres — ces autres qui demeurent la pierre angulaire de l’édifice national — qui ouvrent la voie à la compréhension du phénomène dictature — de l’élection du guide au bonheur de pacotille — mais bonheur tout de même — en tous cas contentement — en espérant qu’il ne se passera rien pour que ça recommence — sachant que si cela devait recommencer, cela recommencerait de la même manière — les larbins trahissant les autres — et finalement sauvés par la théorie de la trahison nécessaire pour le bien de tous — même si les morts disent le contraire par la voie de ceux qui sont plutôt attachés aux valeurs de la philosophie — attachement n’est d’ailleurs pas le mot — aucune tendresse n’anime les larbins — ni aucune foi les acrates — les uns sauvant sans répit les décombres de la monarchie — les salauds ! — les autres — ces autres sans lesquels rien n’est vrai — philosophes quelquefois pédants il faut bien l’avouer — les autres répétant à quel point cette demie tragédie n’est plus évitable ! — d’autant que d’autres vérités et d’autres talents arrivent sur nous en provenance de tous les points du globe.

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

 

Site officiel [>>

 

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -