Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
nouveauté : N3
roman in progress

En ligne : cliquez
Oceanox nox nox
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 21 mai 2012.

oOo

Revenir au journal, au moins pour un temps — le temps d’être toujours étonné par la suffisance ambiante — et surpris par l’impatience des concomitants — en passant, le roman de Gilbert Bourson, La Pluie, publié ici, continue depuis des mois d’attirer du monde — lui aussi, le monde, étonné et surpris (à ce propos, je rappelle l’anecdote : « Littré surprend sa femme dans le lit avec un amant. « Émile, je suis étonnée... ! » Et Émile de répondre : « Ah ! non, madame, c’est moi qui suis étonné. Vous, vous êtes surprise. ») — quelle impatience suinte tous les jours des murs de nos prisons respectives ! Rien sur les aléas, les retards, les promesses non tenues, les rendez-vous manqués — le monde s’infantilise — la poésie devient enfant, elle qui ne l’a jamais été — vieille poésie dénaturée par le ressassement à usage interne — hier je relisais quelques pages du Rendez-vous des fées — les personnages arpentaient la géométrie d’une muraille — l’ombre de Christophe voyageait dans les interstices — du coup, j’ai repensé à cette poésie haïtienne — poésie tsunami — quel peuple ! Sean Penn ramasse tout le pognon qu’il peut — en marge des cinoches — chez Vent d’ailleurs, on reprend la publication de l’Oiseau — je m’émerveille — les poètes du pays d’à côté — la France — sont moins universels — ils le sont rarement — les livres tombent comme des mouches — les uns après les autres — à l’eau qui les noient au lieu de les emporter — mais que sommes-nous devenus, nous, les troubadours d’Occitanie et d’Andalousie ? Des fonctionnaires quelquefois — contre nous-mêmes — choyant des rêves et entretenant les ambiguïtés d’un peuple qui ne connaît plus ses langues — qui n’en sait plus le mouvement — qui ne cesse de devenir sans jamais être — Bonjour ! font-ils dans les boutiques — en français — service public garanti par le gouvernement — la francisque dans le dos — au cas où... ! Et l’oubli à la porte — étonnés — ou surpris — étonnés et surpris — dans le Rendez-vous des fées, un singe fend le vent — poursuivi par un nain — et des Gitans de ma race cancanent avec les autochtones — la voix de Franketienne goutte d’un nuage — une flopée de petits poètes sortent de terre — quelques-uns grandiront plus vite que nous — les troubadours — et mieux que vous — barbares !

Site officiel [>>

 

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -