Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Auteurs invités [Contact e-mail]
AUTEURS INVITÉS
Depuis avril 2004,
date de la création
du premier numéro
de la RALM.
Non, tout n'est pas fini
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 10 janvier 2012.

oOo

Même si la douleur étend sa nuit sur mon île en larmes,
Même si la tragédie demeure en moi
Comme un miroir de mes revers,
Même si je suis devenu un clochard sans lendemain
À l’ombre des tentes et dans les ruelles de poussière et de boue,
Je ne désespérerai pas :
La tristesse n’est pas le but de mon voyage.
Non, je ne suis pas fait pour garder à jamais le goût amer
De l’horreur sur ma langue,
Ni pour pleurer sur les ruines de mes villes fragmentées,
Prisonnier du réel ;
Je ne suis pas fait pour exhumer de ma mémoire
Les corps brisés…
 
Je suis celui qui croit que le soleil se lèvera
Sur la face aveugle de cette terre émiettée,
Que les fleurs de l’espoir s’ouvriront sur les charniers,
Que la mort n’est pas la destination de l’homme.
 
Mon ami de mille et un sanglots,
Ami de mes songes renversés et de mes larmes à marée haute,
Ne laisse pas le voile sombre de la désespérance
Recouvrir ton visage.
Souviens-toi de la victoire de nos pères
Après trois siècles d’exil et de servitude.
N’oublie pas que la latérite peut cacher des contours tendres,
Que l’eau peut jaillir du sable calciné
Et que chacune de nos tristesses préfigure un miracle. 
 
Écoute, écoute dans la pierre la voix de nos enfants
Qui chantent la renaissance de la terre,
Écoute leur rire dans le marbre.
 
Non, tout n’est pas fini

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -