Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Auteurs invités [Contact e-mail]
AUTEURS INVITÉS
Depuis avril 2004,
date de la création
du premier numéro
de la RALM.
Extrait de Je viens de l'aube paru chez Le chasseur abstrait
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 1er novembre 2011.

oOo

Je viens de l’aube

Je viens de l’aube, en quête de tes yeux,
En quête de tes mots,
En quête de ton ombre… 
Je viens de l’aube, avec, sur ma peau, 
Les hiéroglyphes de tes baisers, 
Dans ma bouche les notes de ton poème
Et dans mon cœur le cri ardent de tes folies…
Ma prose cache tes regrets, mes mots ont tes errances,
Mes joies sont un reflet de ton éternité d’amour…

Je viens de l’aube, en quête de la nostalgie de ton silence,
Et je cherche
La brousse de tes cheveux,
La fleur de tes chansons,
L’origine de tes rêves…

Mes mots ont le secret de tes chagrins,
Le parfum de ton bonheur, le goût de ta rosée,
Le rempart de tes peurs, la marche de ton exil,
Les nuages de ta mélancolie, l’exaltation de tes étreintes,
La dérive de ton angoisse….

Traduis-moi les cris de ton amour
Et le chant du matin et la solitude des roses qui larmoient
Car les tentacules du désir ont noué ma gorge,
J’ai épuisé la parole, des débris de comète
Ont envahi ma pensée
Et le territoire de mes errances.

Je viens de l’aube avec un fragment de ta mémoire
Pour donner au soleil la clarté de ton rire
Et, à la source, le cristal de tes soupirs.





Je viens encore de l’aube

Je viens encore de l’aube, 
Avec des miettes d’étoile dans les doigts
Et la tristesse des fleurs dans la pensée
Pour habiter le paysage de tes yeux.
Je viens encore de l’aube, avec le dernier cri de ma terre,
La complainte du vent et les larmes des ruisseaux
Pour te confier ma solitude au temps de ton absence…

Passion de mes passions plus folles que la nuit,
Ton souvenir envahi le territoire de mes errances
Et ton parfum s’exhale de ma chair.

Je viens encore de l’aube pour habiter la nostalgie de tes mots
Et le mystère de ton langage,
Enlacer ton souffle à portée de mes lèvres
Et recréer l’amour dans la genèse de tes baisers…

Regarde-moi : chevalier de tes songes,
Oracle à tes désirs,
Je n’ai plus la mémoire des chemins parcourus
Ni des mers traversées quand je quêtais ton ombre :
Je vis à cet instant 
L’extrémité de mes chimères : le délice d’être à toi.

Je viens encore de l’aube 
Avec le goût de tes mots sur mes lèvres :
Mon poème a la saveur de ta langue,
La chaleur de ton corps, 
Et le secret de tes regrets…

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -