Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Auteurs invités [Forum] [Contact e-mail]
AUTEURS INVITÉS
Depuis avril 2004,
date de la création
du premier numéro
de la RALM.
Extrait de La tête chauve des mornes à paraître chez Le chasseur abstrait
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 24 janvier 2011.

oOo

SINISTRE


rire mort-né sur lèvres figées
face ridée par des jours ingrats
pleurs d’enfants aux joues saillantes
case enfouie dans la noirceur 
d’une nuit sans lune

la risée à chaque coin de rue
n’importe les mains lancées aux nuées
libations balbutiements dos courbé

la géhenne tapie au sortir du tunnel

tango des yeux embués 
dans l’éblouissement des astres
les cris s’essoufflent à crier
les âmes silencieuses faufilent 
dans l’éclat argenté des étoiles filantes

ébats éreintants
des rescapés
frêle élan des doigts 
vers la pétillante flamme de l’espoir






SANS-EMPLOIS


odeur dispersée des ordures
roue de la vie dans les crevasses
des routes rocailleuses
nids d’eau boueuse
réceptacles
coupe amère du désarroi

écho de ramiers
dans le cafouillis des cactus
essaim de mouches
dans la bouillie du soir

le temps de racheter le temps
de ralentir l’avance de la démence

chant des moustiques dans la marée du soir
danse des sans-emplois sur des lits de guenilles

la pupille violette des yeux acerbes 
cautérise la peau
les lèvres fendillées parlent d’âcreté
les doigts gris de décrépitude
égratignent les visages






GLISSADE


le temps de plonger le corps dans l’océan houleux
des descentes délirantes du doute
les portes sont closes
les clés emportées par les ogres
leurs cercles nous laissent de coté
nos cris se cognent contre des oreilles de pierre
nos cieux stériles de pluie
notre univers sans signe de vie

le fil de nos jours s’effrite
dans la brumaille des vents saisonniers 
souffle brûlant des narines du quart-monde

je me tisse un nid
une grille pour passer à l’autre bord
au-delà de la ville

les corps sans têtes me narguent
la saillie de leurs côtes me tourmente
le ciel glissant par la rosée de l’aube
bave de ma léthargie sur mon lit d’épines





TRANSCENDANCE


j’ai gobé le nectar de l’éternité
entrevu le glorieux royaume à venir
tas de mots pendus sur des croix de gencives
oracles voguant entre les esquisses
des nuages
le reflet doré du soleil du matin
recèle un message
pour les pèlerins des grottes centenaires

mais la gravité me réclame
la boue m’attire vers sa case mouvante

fenêtres ouvertes 
sur la clairière aux alentours des rivières
clapotement des larmes coagulées
mes yeux s’habituent à chanceler 
éclipse perpétuelle
dans un univers de fiel

mes paroles s’échappent vers le firmament
le matin me retrouve sur mes genoux calleux
mes mains en branches de palmiers





APRÈS JEANNE


labyrinthe des cases inondées
cortège de manchots et de borgnes
défilé des sinistrés

trame des souliers de bois
poids des jambes enflées
ailes engluées des vautours de fortune
éclat des éclaboussures

le noir des yeux des enfants
sous la masse troublante des nuages gris
sur des cours trempées de larmes

clair-obscur d’une aube qui s’érige
entre l’ombre des plantes orphelines
saison de tête chargée de gerçures
vaches maigres aux côtes grenues

montagne chauve
éboulement de la terre fertile
sur les Raboteaux de toutes les Gonaives
qui se noient déjà ou s’apprêtent à se noyer

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -