Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Auteurs invités [Contact e-mail]
AUTEURS INVITÉS
Depuis avril 2004,
date de la création
du premier numéro
de la RALM.
Bribes de Maroc
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 14 février 2009.

oOo

Bribes de Maroc
Arnaud DELCORTE

18.01 Marrakech

Bab Doukkala
Contre le jour
Saignée de passants au goulot

L’indécision d’un troupeau de nuages

Marlboro entre les lèvres
Je dévisage le ciel

21.01 Essaouira (avant le jour)

Pensées merveilleuses
Sur nuit de frayeur
J’ai insufflé l’haleine des heures
Et mélangé leurs cocons pour en tirer soie
Je glisse au rebord du matin

*

Tes regards fuient à l’horizon
Panaches silencieux
Convoyant les demi-mots du trouble

*

Soliflore sur la tempe
Tu n’avais aucune chance
J’ai coupé le cordon
Bleu

*

La peau d’ambre du sentiment
Souterraine nos désirs
Filatures de misère s’évertuent

*

Souiller l’antre du souvenir
De mes sordides compromissions

*

L’état d’inexistence après la guerre intérieure
Mon corps évasivement sous les draps


21.01 Essaouira (jour)

Accepter le bénéfice du doute
Et quand vient le moment
Choisir la vie
*

Marrakech
La rectitude d’un bouquet de murailles vermeilles
Au décompte crépusculaire

*

Maintenant sur la skala
Montagnes de sardines à l’encan
Encoignures de lumière et flagrances sans motif

*

Charpente de brume au levant
El arbâa
Poitrine imberbe sur torse de rayons

*

A vendre
Croissants en tous genres
Cornes de gazelle
Croissants roses croissants d’or
Sourires du Sahara

*

Mohammed et quelques femmes
Place des amandiers
Cuisine sur commande

22.01 Essaouira

Al Aksa
Noces de l’erg et du vent
Prières drainées au Dadès
Minéralité et latence
J’emprunte la passe ambrée des iris

*

Sidi Mogdoul et les trois portes
Un matin à la fraîcheur des alizés
On lui demande laquelle choisir
Celle de pourpre d’arar ou de plumes
Il lève les yeux au ciel et sourit

24.01 Du ciel

Violacée l’armada des regards
Qui nous confinent
Accroupis aux berges étoilées
Mes pieds lissent la poussière
Je révoque la montée des eaux

*

Sur la corne douce de l’Afrique
Fleurissent les nénuphars de l’esprit
Interrogation
Quand de poussière la lumière fait cristal

*

Le doute n’est plus de mise
Une djellaba poussive
Peut révéler la plus soyeuse des aurores

*

Voilà la cathédrale
Ponctuation si minuscule
Qu’on en ignore la forme
Question de point de vue

*

Je ne redoute des heures
Que la promesse psalmodiée du vide
Je n’aime des heures
Que l’infini creusement de chaque seconde

*

Et sur le rempart il y avait un oiseau
Probablement venu de la lointaine Oslo
Ou de Nouakchott
Géographie sacrifiée
Lorsqu’enfant on préfère se noyer dans les mirages

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -