Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
En lisant « Etre juif », d'Emmanuel Levinas
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 21 mars 2021.

oOo

Quel sens donner à tout cela ? Je l’ignore encore.

Peut-être ne le saurai-je jamais, tant l’histoire qui se déroule sous mes yeux semble tortueuse. C’est dans l’histoire, pourtant, que le sens se déploie, où sinon là ? 

Le sens non encore donné appartient à l’histoire en marche, ne se révélera qu’une fois l’histoire achevée.

Le sens est donc promesse d’un sens à venir qui ne se révélera qu’à la fin des temps.

Mais une histoire achevée n’existe que dans les livres.

Un livre qui tient ses promesses me révèle page après page quelle tournure prend le sens qui ne se révèle pleinement qu’à la toute fin, sachant que cette fin ne peut pleinement rayonner que via ce long périple narratif qui voit le sens se déployer-déplier ligne après ligne.

Dans la vie, la promesse de sens ignore tout achèvement, n’existe que de persister indéfiniment dans le temps comme promesse.

Si la promesse cessait, ce serait la fin et du sens à l’avenir promis et de l’histoire censé le révéler à la fin des temps. 

Ce qui, à proprement parler, est l’événement de la mort même qui interrompt jusqu’à l’interruption même. De là peut-être cette croyance récurrente en une vie après la mort, résurrection ou métempsychose, c’est selon. Le chasseur Gracchus n’a pas fini de nous fasciner.

Il faut donc que la promesse de sens perdure par-delà la mort, repoussant ainsi indéfiniment le sens comme achèvement. Ceci n’advient que si, par-delà le présent tout puissant, je suis tourné ma vie entière comme le fils vers le Père, origine de toutes choses passées, présentes et à venir.

Ajoutant foi, par là même, à la promesse comme origine qui ne cesse de s’actualiser dans le présent voué à la promesse.

 

Jean-Michel Guyot

14 mars 2021

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Ajouter un document

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2021 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - pcintas@ral-m.com - 06 62 37 88 76

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -