Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Tarnos, entre nous...
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 10 juillet 2007.

oOo

Tarnos, entre nous...
Robert VITTON
Espace d’auteurs : Robert VITTON : Le zinc
Si tu me comprenais, sieur, tu appellerais les secours, tu me ferais descendre aux angles de chaque rue par des colleurs d’affiches, tu caviarderais mon extrait de naissance et mes bons à tirer, tu livrerais ma carcasse au chien des Baskerville...

Trois jours de tournage au gros de Juillet. Avant les feux d’artifice ? Juste avant. Logés à dix bornes. Faisable ? C’est pas le bout du monde. Dans la navette, on a le temps de gamberger, de repasser les moindres détails des plans, de s’en raconter de bonnes, de se faire du cinoche. On est là pour ça. L’automédon, c’est Patrick. On se croit dans une décapotable, tellement sa tire arrache et décoiffe. Chauffeur et metteur en scène, le Patrick. Des rails et une locomotive poussive pour les travellings. Une machine de l’Usine des forges qui crache ses poumons. C’est duraille. Le mécano, c’est Régis. Des heures sur le marchepied de la Lison, il prêche. Comme Simón del desierto, il en chie des paroles d’évangile entre la Mairie et la Place Dous Haous (Place des Forgerons), entre le marteau et l’enclume, entre le jour et la nuit. Un chemin royal pour la bénédiction des figurants. Ils se dévissent le coco, mais ils se tiennent par le cul. Comme les hannetons ? La révolution, les lendemains qui chantent, c’est pour quand ? Qu’est-ce que tu goupilles ? T’occupe. Bec à charbon, scénariste, accessoiriste et assistant réalisateur. Il prépare en secret un moyen métrage. Un long s’il a les moyens. Une adaptation de Sylvie de Nerval. Tiens, ça débarque. Qui est-ce ? La Production. Il-li-si-ble ! De haut en bas, de bas en haut, de gauche à droite, de droite à gauche, en long, en large, en travers, en sautant des pages, en... Il-li-si-ble, je vous dis ! Le sommaire, le glossaire... Il-li-si-bles ! C’est de l’iroquois, quoi. Quoi ? Je n’écris pas pour être lisible, j’écris pour être lu. J’écris pour brouiller les pistes, les traces, les cartes routières, les ondes, les idées et les images reçues, les œufs... Pour me brouiller avec la Mort ! Lis-moi, pour apprendre à m’aimer... Si tu me comprenais, sieur, tu appellerais les secours, tu me ferais descendre aux angles de chaque rue par des colleurs d’affiches, tu caviarderais mon extrait de naissance et mes bons à tirer, tu livrerais ma carcasse au chien des Baskerville... Tu vois, tu es tranquille. On me voit dans le premier et le douzième épisode. Le premier et le dernier ?. T’as du temps... Je traîne, je fais les courses, je tiens la perche, je mets la main à la pâte, j’aide... Je relis La Bête humaine, je prends des notes, j’écris pour écrire... Tu trouves le temps où ? Un rôlet, je te dis. Censé être un chasseur... Un chasseur... Un chasseur abstrait ? C’est ça. En bandoulière, je me trimballe un fusil avec un canon à angle droit, un flingue pour canarder dans les coins, dans les recoins. Qu’est-ce qu’elle nous faufile, la Marie-Françoise ? Marie-Françoise, c’est l’accoutreuse. Elle m’a fringué comme l’as de pique. J’ai un faux nez, une vraie barbe, des binocles, une casquette de marle... C’est naze, non ? Je fais mon numéro. Deux personnages : le cabot et mézigue. Tu parles d’un duo ! Amical ; On dirait le roquet de Nivelle ! Descriptif : C’est un basset !... c’est un caniche !... c’est un molosse ! Que dis-je, c’est un molosse ! C’est un lycaon ! Admiratif : Pour un limier, quelle élégance ! Militaire ; Au pied ! Cherche ! Cherche ! Repos ! Agressif : Vas-y ! Mords ! Attaque ! Attaque ! Ronge ! Campagnard : Hé, les gâs ! C’est-y loup ou clébard ? Pédant : Cet animal, monsieur, c’est l’infernal Cerbère !/Il arrose au hasard les fleurs, les réverbères,/Les arbres, les trottoirs, le carreau de Tarnos.../Ne le dérangez pas, il est tout à son os ! Que voulez-vous, son maître l’attache avec des saucisses de Toulouse. Mon clebs, quand il déniche une bouteille, il l’aboie. L’humour de la paroisse. Des fois on rit pour faire plaisir. Valérie, elle, elle est dans les décors. Des corps ! Des corps ! Des corps ! Des soldats dans les dunes. Elle joue la prisonnière. Les décors et le maquillage. Tu te reconnais pas. C’est moi ça ? En quatre coups de pinceaux, figure-toi, elle te défigure. Denise, c’est la script. Un carnet, des crayons, un éventail... Au-dessus de vingt degrés, c’est la canicule, la fournaise. Tendre : Faites-lui faire un petit parasol/De peur que sa couleur au soleil ne se fane ! Le clap, c’est Martha ! Saetas ! Chapitre deux : première ! La Voice-over, c’est Martha ! La passante polonaise en si bémol majeur, c’est Martha ! Jack, lui, c’est le compositeur et l’éclairagiste. Toujours dans les cordes, dans les câbles, dans les prises... Du clair au rauque. Entre les prises, on se remonte au fond de la salle Maurice Thorez ou dans une classe de l’école Jean Jaurès. Comme dit notre cheminot de service : Les locaux motivent ! Aujourd’hui, piperade. Pour la boisson ? Vide-moi... Plains-moi !... Sinon... je te maudis ! Parler dans le désert, ça fatigue. Et ça donne soif. Téléphone ! Téléphone ! Allô ! C’est Patrick ? Ça biche ? C’est pas grave, j’étais sur le point de me lever. Tarnos... On tire un trait... Des problèmes ? Une mascarade ? Je t’écoute... Je pense à Pavlov. Trois jours à Mazères. Pour un clip, ça suffit amplement. Octobre. On laisse passer les grosses chaleurs. Demain... Je pars demain. Deux semaines ... Concarneau, ville close. Tu vois le bordel ? Les heures dérobées ? J’y travaille. Je rattrape le temps perdu.

Robert VITTON, 2007

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Ajouter un document

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2020 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -