Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Sur la lande
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 4 novembre 2018.

oOo

Cornebleu !

Et voilà qu’elle s’amuse

Et bondit de Muse en Muse

Sur sa cornemuse essoufflée !

 

Frêle, le piédestal en argile frais et sable mouvant

S’agite dans le bleu de ses yeux

Marenoire étend son pouvoir sur les mélodies douces-amères

Que là-bas elle entonne

Dans les Highlands

Sur sa cornemuse

 

Dieux que les tourbes blondes sont belles alors au toucher !

Rousses plutôt, tout comme sa chevelure qui s’agite sans fin sur ses épaules nues

Ses seins dressés, hymnes à une joie de vivre

Dans l’ici-bas de sa course effrénée

 

Quel amant sera assez hardi pour lui donner la réplique ?

Quel sonneur infatigable osera mêler ses accords aux siens ?

 

Lande fleurie exulte

Et gouttes de rosée exsudent des droséras en fleurs

Sphaigne se repaît

Temps florissants, temps des moissons à rebours aussi

Ancrées dans des profondeurs rhapsodiques

 

Grappe de notes ainsi virevolte à la rencontre de sa sœur aînée

Anticipe sa présence

Mélodies courent au-devant

Devancent le passé

Rameutent un passé gros d’avenir

Nullement lourd ou grossier

Et rien de pesant et d’affligé dans cette musicienne endiablée

Mélodies courent au-devant d’elles-mêmes

Meutes plutôt que hordes chasseresses

Qu’un fin limier adoube

 

Dans l’ivresses, la lande bascule

Eole souffle sur Elodie

Qui bondit de Muse en Muse

Et s’amuse,

Use et abuse des sons enivrés,

Mais jamais ne se lasse ni ne s’use

 

Je dirai quelque jour la ferveur abrupte de ses seins de neige

Falaises de craie blanche parties à l’assaut de la mer furieuse

Et ce point sonore et voyageur qui ponctue la finesse de ses hanches

Et son sexe ouvert à l’écume blanche des flots caressants sur la grève assagie

Et tant et tant qu’il me faudra dresser un totem éphémère offert au bleu-gris de la mer

En signe de reconnaissance

 

Musique obscurcit un instant ton cœur, amour,

Prépare en secret l’éclosion d’un secret

Explosions de senteurs ambrées alors à ton sexe accordées

Offert à qui sait vibrer sans jamais désaccorder tes esquisses enivrées

 

Toutes voiles au dehors dans le froid de la lande, l’esquive qui sauve

Fait mouche et pleure les flèches d’azur

Plantées dans la lande voyageuse

 

Jean-Michel Guyot

30 octobre 2018

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2018 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -