Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Auteurs invités [Contact e-mail]
AUTEURS INVITÉS
Depuis avril 2004,
date de la création
du premier numéro
de la RALM.
Vile Ville
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 9 janvier 2007.

oOo

Au début ils étaient apeurés.

 

Le froid, les bêtes, la nuit, tout leur semblait hostile, tout les terrifiait. Le tonnerre et la foudre, la pluie ou la sécheresse qui les frappaient les ont agglomérés les uns aux autres. Tremblant et glacé, chaque corps aspirait son réconfort contre le corps voisin.

 

Leurs huttes groupées faisaient barrage aux éléments et leurs feux ensemble allumés éloignaient les terreurs.

 

La civilisation s’est emparée du genre humain ; ensemble, ils ont conçu ce délicat rejeton :

 

La Ville !

 

Douce ville posée sur un lit de quiétude et vivant au rythme des saisons.

Tendre ville destinée au bonheur de ses hôtes faut-il qu’un mauvais sort la transfigure ?

La ville devient conquérante :

Au creux d’une vallée, au confluent de deux fleuves ou au pied d’une montagne, elle s’étale, s’étend et se répand, avalant goulûment les forêts les bosquets et les coteaux.

Elle traque la faune et écrase la flore sous ses sabots de bitume.

Elle vrombit de tous ses moteurs fous et lance aux cieux ébahis des crachats acides et des fumées brûlantes.

 

La ville hurle aux oreilles de tous ceux qu’elle a rendu sourds.

La ville inonde l’espace de vaines lumières et d’odeurs assassines.

La ville étouffe ses esclaves dans les carcans de ses modes.

La ville se croit belle parce qu’elle s’attife comme une vielle catin.

La ville palpite du sang répandu en des rixes ivrognes.

La ville pleure sous les bombes quand ses vieux appâts ont suscité trop de concupiscences.

 

Mais voici le temps venu où la ville enfle et fait craquer ses murailles : elle expulse son trop plein d’humains voraces et menteurs.

La ville souffre d’indigestion humaine.

La ville se venge de tous les outrages infligés par des générations incontinentes.

La ville mugit.

Le ciel s’emplit de nuées urticantes qui crèvent comme des chiens en s’écrasant sur le sol désolé.

Et dans un spasme qui lui arrache les entrailles, elle exonère l’ingrate engeance qui l’a corrompue.

sept 06

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2018 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -