Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Guerre Froide - 17 février 2018, Slow Club, Freiburg imBreisgau
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 25 février 2018.

oOo

Longue la branche anime

Du sol au vent, genêts en fleurs frissonnent

 

Herbes sauvages et voix blanche posée sur le vinyl noir

Font un cordial puissant. Neige tombe drue dans les rues noires.

 

Yves s’acharne dans l’espace décharné, bat des bras dans le vide de la salle bondée

Yeux vifs et cheveux clairs percent les lumières

 

Sabatel, voix suave encolérée explore toutes les nuances de l’ironie heureuse,

Pulse et sourit à la musique qui lui vient de l’amitié

 

Dans le ventre les cris, dans la gorge les mots, doigts tricotent les sons

Corps roide propulsé dans l’infini souplesse d’une musique décharnée

 

Maigreur essentielle, appel au vide, solution initiale avance dans la nuit ravagée

Il fait froid ce soir dans les cœurs enfiévrés

 

Des rêves sur les lèvres, des cauchemars dans les yeux

Du chemin le bout, bâton noueux qui relance la longue marche à travers sons

 

Berlin, doucement, s’ébroue dans l’aube

Guerre Froide en griffe le souffle, en déchire les brumesindécentes

 

Joue à l’innocence, se joue des mots crimes et châtiments

Derrière le masque de panthère de la femme femelle

 

Au départ, la voix, sur fond noir facetté la guitare ailée

Cisèle l’infinie douceur, âpre basse ponctue de sa raucité ronde

 

Le fil des mots nombreux, les chemins escarpés du sens,

Ici-bas fête son assise dans l’humain retrouvé

 

Musique lévite dans les cœurs, emporte misère et lassitude,

Célèbre mélancholie acérée à la pointe aiguë

 

Perce le mystère de vivre ici et maintenant,

En laisse des bribes, confettis d’énigmes noires et blanches

 

Jetés au vent violent que la nuit mâche et remâche jusqu’à plus soif

J’ai faim de vie, faim de toi, énigme vibre dans l’air saturé de toi

 

Musique, alors, s’élève, et s’écrie, d’un revers de la main balayé

L’accord parfait sur la guitare envoûtante

 

Désir s’abîme dans le désir, tournoie frêle et pâle

Dans la tourmente des mots et des sons à la blancheur voués

 

Noirceur dévoyée, appel des hauteurs à hauteur de visages hilares

Dans la grande farce des jours

 

Jean-Michel Guyot

18 février 2018

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -