Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Election présidentielle
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 19 mars 2017.

oOo

  L’on trouvera ici quelques remarques sur une façon très particulière de voir les choses de ce bas monde politique. Très basses ces choses-là d’ailleurs ; voir au-dessous de toute décence, de toute morale. Réellement à l’image de l’intégralité de ceux qui ont dirigé la France avant, puis après le Grand Charles (ce dernier restant hors de tout soupçon) Et à l’image encore de tous ceux qui ont prétention à la diriger.

Ma façon de voir.

 Rien n’est grave, il est de notoriété publique que je suis un demeuré. Un simple d’esprit qui passe son temps à écrire des balivernes alors que la plus part de l’humanité s’échine pour gagner du pognon…..Sachez que ces derniers mots n’ont pas la prétention de m’excuser. Fou, dingue, barge…et fier de l’être !

 

 Ils étaient nombreux au début dans la course de sélection pour une présentation possible à la dernière ligne de départ. Pour pouvoir appuyer leurs semelles avides sur les starting-blocks qui les propulseraient vers la victoire finale. Issues des derniers temps, sorties d’un chapeau de magiciens destiné probablement à faire durer le suspense, les primaires sont arrivées. Et de grandes dents qui rayaient les parquets s’y sont cassées !

 Une multitude de candidats (sept de droite et sept de gauche pour bien équilibrer la balance) à ces primaires ne mérite pas même la peine de quelques lignes, mais certains de ces prétendants valent leur pesant de cacahouètes. Résumons avec seulement quelques noms.

 On parle de la droite ?

 Le Nico Premier qui a voulu recommencer. Aurait-il changé son armoirie ? Les lettres filagramme à entête marquées de Nico II font moins chics. A la vue du tassement obligatoire du personnage (l’âge diminue la stature, c’est bien connu), il aurait fallut des talonnettes plus hautes, voir lancer la mode des talons aiguilles pour les hommes…Ce qui parait improbable.

 Personnage mis en examen dans l’affaire du Pig Moi Le Million Cochon Qui s’En Dédit, mais resté intouchable à cause d’une vieille coutume française –et certainement internationale dans le monde politique- ayant pour nom : « je te tiens, tu me tiens pas la barbichette… » Homme faisant des miracles pendant sa campagne en multipliant les petits sous comme le Christ les pains et le poisson, et en continuant par la suite. L’habilité qu’il a montré pour défendre les voleurs à sa solde fut remarquable. Le soin apporté au système de vases communicants entre vos économies et les poches de ses amis a donné d’excellents résultats. Il a également fait retrouver l’ignoble ayant chouré la mob de son fils en dépensant un paquet de votre fric pour des analyse d’ADN ! ! SI SI SI.

 Par devant micros et caméra il a traité un mécontent de « connard » et par derrière il nous a tous enc…pardon affublé de bande de cons.

 Quant à la promesse de donner du travail, elle fut tenue, il bien a fallu multiplier les postes à Pole Emploi…

 Alain Juppé ; jugé voleur de seulement quelques misérables millions d’euros, son commanditaire lui a fait éviter la prison (voir le personnage précédant). Du moins la détention ferme. Quelques années d’inéligibilité et l’on peut venir recommencer tranquillos…

 Mais ce n’était pas son coup d’essai !

 Instruite par deux juges, l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris a conduit à la condamnation en décembre 2011de Jacques Chirac pour détournement de fonds publics (deux ans avec sursis). Alain Juppé mouillé au-dessus du cou s’en sort de justesse.

  Et oui, les emplois fictifs ne sont pas seulement d’aujourd’hui, ils sont vieux comme le monde !

 Le seul point positif de monsieur Juppé serait une admiration pour la gente féminine qui le fait souvent papillonner. Un côté coc de bassecour qui ne semble guère plaire à son épouse….

 François Fillon. Ne pas s’y fier. Du même acabit que les deux précédents c’est aujourd’hui le dernier en liste sur la grille de départ. Combien de chômeurs seraient ravis d’un emploi fictif ? Et en acceptant seulement deux mille euros par mois ! Soit bien moins qu’une Pénélope recevant dans la journée mais oubliant de redonner dans la nuit. En tout cas pas en liquide…

 Certains parlementaires auraient dit à Fillon que s’il était interdit de donner des emplois fictifs, la chose était fort courante et que seuls les cons se faisaient prendre…

 Il nous reste la Marine française…très adroite, pardon vraiment trop à droite : NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON ! ! ! ! 

 Il y eut d’autres insignifiants zigotos voir zigototes de droite, mais aucun qui ne valle une ligne dans ce texte merveilleux.

 

 Des Français osent vouloir répudier la démocratie…quel est l’idiot qui ne comprend pas pourquoi ?

 On parle de la gauche ? 

 Elle aussi a connu son heure de primaires et bien des farfelus ont été repoussés vers des oubliettes d’où ils n’auraient jamais du sortir.

  Manuel Valls a pris une veste qu’il avait trop souvent retournée. Un digne socialo à la sauce Hollande, populo par devant banco-patrono par derrière….allez hop ; à la casa !

 S’il n’en reste qu’un ce sera celui-là ha ! Et en chanson comme Eddy Mitchell !

 Le Macron, l’Emanuel. Un beau sourire, plein de promesses et comme les autres, tout dévoué pour ne pas les tenir. Les Français en ont marre des politiciens véreux, corrompus, affairistes, ils semblent découvrir avec enthousiasme ce jeunet qui se détache du lot…Attention !

 Vous voulez une politique moins financière, plus humaine ? Alors votez pour lui. Formé à l’école de la banque Rothschild, les fonds qui soutiennent ce sympathique candidat sont presque illimités. D’où viennent-ils ? Et n’attendent-ils pas de juteuses retombées en cas de victoire ?

 Utopistes, demandez donc une banque moins financière et plus humaine ! Quand vous l’aurez in the bab comme la matraque à Théo, vous allez dire que c’est un accident ? C’est ce qui vous attend avec Macron.

 Mélanchon. Horrifié par la défaite de son idole Lionel Jospin il faisait la sale gueule en voyant au deuxième tour d’une précédente élection la douloureuse alternative d’un Chirac ou d’un Le Pen dit Nenoeil.

 Mais il a pris la leçon en se disant « Les français sont décidemment plus cons que je ne le pensais, ils voteront certainement pour moi dans le futur.

 Pan ! Cons mais pas à ce point !

 Il y eut et il reste encore d’autres utopistes gauchisants prêts au pouvoir suprême, aucun ne vaut une ligne supplémentaire dans ce texte merveilleux

 

  Bon, sachez tous qu’avec votre approbation et vos zencouragements je suis prêt à fonder un parti anti-politico-ecclésiastico-économico. J’irais même me présenter moi-même en personne à ces fumeuses zélections présidentielles. Et si en plus vous diffusez largement mon site d’écrivain, ma « Douce plume acariâtre », je vous promets tout ce que vous voulez...le SMIG à 10 000 Zeuros, des Français sur Venus le premier avril prochain, et des hommes politiques honnêtes au pouvoir (mais là, ce ne sera possible qu’à la saint Glinglin. Pas avant !) 

 Cette prochaine élection présidentielle verra certainement un simple d’esprit partir à la pêche aux moules……………………………

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2017 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Le chasseur abstrait éditeur - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

sarl unipersonnelle au capital de 2000 euros - 494926371 RCS FOIX

Direction: Patrick CINTAS

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS. - Textes, images, musiques: © Les auteurs ou © Le chasseur abstrait (eurl). - Logiciel: © SPIP.

Contact

Dépôt légal: ISSN 2274-0457