Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Méli-mélo
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 24 juillet 2016.

oOo

Si d’aventure je disais tout ce que je pense, ma pensée excèderait la pensée, ce serait le comble de l’horreur, car loin de penser le tout, loin de penser à tout, loin de tout penser dans le temps explosif, je ne ferais que m’exposer au vif, à l’allant en attente, à tout ce qui, sourd à toute entente, sourd des entrailles de la terre, vire en cosmos grandiloquent, en communion cosmique, ultramarine, chaotique à souhait.

C’en serait infini de moi qui peine à penser.

*

Certains poètes, au travers de leur souffle arboré, propose comme une embellie pulmonaire. Dans leurs parages, à la croisée de leurs chemins, les choses et les choses vibrent sans consonner et l’humain rayonne et raisonne, trace des signes gracieux que le temps malmène.

*

L’entrelacs, la désunion, la séparation des corps, la solitude heureuse. Sur les cimes glacées.

Des mots, il ne restait donc que le souffle antérieur à leur venue.

L’infini s’époumone dans la gorge des hommes.

Les femmes sont plus fines. Leurs voix flûtées, quoique de plus en plus graves, laissent passer des soupirs qui en disent long.

De cette voix féminine posée sur l’horizon, de cet appel en forme de fournaise orageuse mais glaçante, je dirais qu’elle me va bien. Je me garde de l’imiter et de la suivre, j’y prête seulement attention sans m’en inspirer.

*

Rebattre les cartes, faire sa révolution, bâtir un nouveau château de cartes ?

Toujours les mêmes cartes, les mêmes joueurs, les mêmes règle du jeu. D’aucuns proposent de renverser la table à défaut de faire table rase, ce sont les pires.

Le jeu politique est un jeu de chaises musicales. Nos politiciens partagent la même musique, chante le même refrain, seul diffèrent leurs misérables petits couplets. 

Rivés aux chaises mesquines, attablés à l’insolente durée. Pain et vin pour les uns, juteuses viandes et mets raffinés pour tous.

*

La règle commune pourrait se formuler ainsi : ta disparition n’affectera pas la marche du monde appelé à durer, tu ne feras pas disparaître le monde, et si tu t’y essaies, c’est le monde qui te fera disparaître.

Laisser des traces de son passage ? Mais pour qui et pour quoi faire ?

 

*

Les propos qui tiennent debout semblent marcher à reculons.

Non que la peur les inspire, elle les aspire plutôt, comme le doute assaille constamment notre représentation du passé.

Mettre en doute les peurs collectives, vaste tâche.

Il y faudrait donc une transcendance, une cause au moins, mais quelle cause, au fond, en ces temps obscurs, n’est pas mâtinée de religiosité ?

Religiosité inspirée par des peurs très triviales exploitées par les religions en place. Salmigondis d’affects, de répugnances et d’attirances louches.

Rationalisme et obscurantisme sont les deux pièces d’une seule et même monnaie de singe.

Cherchez une religion qui ne soit pas tentée par le prosélytisme, l’exclusion des mécréants, vous n’en trouverez aucune, et pas plus que la musique la raison raisonnante n’est universelle.

*

Les musiques séparent, ce sont des chapelles. Elles ne rassemblent que ceux et celles qui leur prêtent l’oreille.

D’où ma discrétion. Je n’ai jamais aimé faire étalage de mes goûts. Par peur d’être heurté dans mon jeune temps, par impatience maintenant.

Je me souviens de ce jeune con qui me disait qu’Hendrix ce n’était pas de la musique. Monsieur voulait de belles mélodies majeures, en bon folkeux qu’il était. Un vieux réac de quinze ans aux cheveux longs. Nous étions en 1976.

La vague punk allait déferler, salutaire.

Les bons sentiments et la musique ne font pas bon ménage.

 

Jean-Michel Guyot
30 mai 2016

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -