Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Forum] [Contact e-mail]
Navigation
Dictionnaire Leray
BOUCLE

[E-mail]
 Article publié le 27 mars 2016.

oOo

C’est un moment de La prisonnière de Proust. Un moment qui forme une boucle, ou plutôt une série de boucles, autour du nom d’Albertine (qui est elle-même sérielle), et cette série de boucles est celle du souvenir et de ses ramifications, pour ainsi dire « involuées », tournées et retournées en elles-même, et scandées par le retour quasi obsessionnel d’un motif, l’affront, le rire d’Albertine sur la plage ; or, ce moment n’est pas évoqué pour lui-même mais il s’inscrit dans un autre passé, ultérieur au premier, et motivé par lui.

C’est à Paris, dans l’hôtel parisien de ses parents, où il a enfermé Albertine dont il se lasse, que le narrateur revit le moment de l’affront ; à la violence du moment, violence liée au désir, se confronte alors la lassitude que le narrateur éprouve à l’égard d’Albertine.

Aussi, le motif récurrent de l’affront d’Albertine forme-t-il à chaque apparition autant de pics d’intensité dans le flux linéaire du discours : elle éclatait de rire en me regardant d’une façon insolente ; l’avanie que m’avait faite Albertine ; dont l’éclat de rire sur la plage était un affront,

En contrepoint à ces bribes insistantes du même instant, arrêté en mosaïque, comme toute la description, quasi cubiste, de la plage et du bleu de la mer, c’est le temps de l’indifférence qui revient.

L’imparfait de Proust ne marque la concomitance que dans le point de vue ; il neutralise les oppositions temporelles, place sur un même plan des événements qui appartiennent à des plans différents ; aussi les valeurs temporelles, groupées dans ce passage autour de l’imparfait, construisent-elles dès lors une réalité « en mosaïque » ; et comme elles n’effectuent plus par elles-mêmes de différenciation temporelle, c’est aux autres éléments lexicaux qu’elles cèdent ce rôle ; la plage devient le mot d’un temps ; la chambre, le mot d’un autre temps.

 

 

Un commentaire, une critique...?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides. Servez-vous de la barre d'outils ci-dessous pour la mise en forme.

Ajouter un document

 

Site officiel [>>

 

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2020 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs

 

- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -