Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
ESPACES D'AUTEURS
Ces auteurs ont bien
voulu animer des
espaces plus proches de
leurs préoccupations
que le sommaire de la
RAL,M toujours un peu
généraliste.
Portrait du moi qui se voit dans l'armoire à glace de la chambre
Navigation
[E-mail]
 Article publié le 12 avril 2015.

oOo

Je me dis le miroir la glace de l’armoire et c’est un personnage le lit. La chambre est la parole qui la meuble et moi un récit. Mes propres étagères rejoignent les étagères de mes livres sur leurs étagères la bibliothèque. Murs mer et personnages tout un paysage proche la machine à dire à faire dire je et moi et table chaise les dossiers le sien. Pourrait aussi bien dire le dossier le mien. Les voir et les entendre si on peut pour dire entendre et même voir la chambre ses meubles et le je qui dit moi. Lit dit ses draps où les fictions transpirent chambrées dans leur noir miracle si on veut. Si le dire et surtout l’écrire le sortir des tiroirs des dossiers et autres étagères. Personnages sont moi les meubles leurs tiroirs la mer et le papier le je des horizons. Sont mer ou coloquintes selon sont selon. Est selon ce moi qui ce je qui est selon. Voit les draps enjournés à dire faire dire pour écrire lit. Lit est un personnage arrivé après dire avant dire le voit. Coudoiement commencé par là. Chambre moi je des draps le matin chaise loin paysage murmure. Coudoiement arrivé par coloquintes ou quintes c’est pareil au même et tout à l’avenant. Voila le mot lâché avenant blanc cassé. À l’affut du dessous le peint dans les tiroirs ouverts ou refermés les moi les je les quoi. Les qui sont autre chose qui a bien le temps. Les qui basta buvez car ceci est le sens et l’encore de quoi est fait ce cher calice en quoi rempli de quoi s’attable et voit venir. Ne voit que déjà là devenu presque dire. Mal et parole d’ange ou d’araignée ou mur ou plafond mer d’hier. La chambre est moi se penche à la fenêtre je qui ouvre nuit fermée qui lit quoi lit ce qui. Et donc inversement dans ce moi tout se noie qui est mer dont jadis se souvient au dossier ce recoin pas d’autre air le morceau continue.

 

 et du plafond qui dort très calme/ et du plafond tombent des lames...

 

 Alfred Jarry

Retour à la RALM Revue d'Art et de Littérature, Musique - Espaces d'auteurs [Contact e-mail]
2004/2019 Revue d'art et de littérature, musique

publiée par Patrick Cintas - 12, rue du docteur Sérié - 09270 Mazères - France

Copyrights: - Le site: © Patrick CINTAS (webmaster). - Textes, images, musiques: © Les auteurs


- Dépôt légal: ISSN 2274-0457 -